Administration d’un vaccin (Crédit photo: Daniel Paquet, Regina, Wikimedia Commons)

La campagne de vaccination contre la COVID-19 s’est amorcée le 14 décembre dernier au Québec. Une moyenne de 9 556 personnes est vaccinée chaque jour. En date du 20 janvier 2020, 237 125 doses de vaccins avaient été reçues au Québec, selon les chiffres du gouvernement. Que pensent les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville de ce vaccin? Comptent-ils se faire vacciner? Journaldesvoisins.com a sondé la population d’Ahuntsic-Cartierville pour obtenir des réponses à ses questions.

Le vaccin contre la COVID-19 est un sujet qui fait grandement réagir à en juger par l’important nombre de réponses que le jdv a obtenu en peu de temps après avoir lancé un appel à ce sujet à la population d’Ahuntsic-Cartierville sur les réseaux sociaux.

L’administration d’un groupe Facebook où la question du vaccin a été posée a même dû bloquer les commentaires sous la publication en raison des risques de conflit que ce sujet pouvait causer.

Le vaccin fait jaser.

Hâte de se faire vacciner

Ceci étant dit, la très grande majorité des répondants a affirmé vouloir se faire vacciner et a même précisé avoir très hâte.

« Je vais assurément me faire vacciner dès que possible! », a répondu un résidant de l’arrondissement

Des réponses similaires sont revenues de nombreuses fois.

« Bien hâte de me faire vacciner et de pouvoir enfin revoir mes petits-enfants! », a répondu une dame de 65 ans, souffrant d’asthme.

Pour de bonnes raisons

Et tous ceux qui ont répondu vouloir se faire vacciner avaient de très bonnes raisons, liées autant à leur intérêt personnel qu’à celui de la collectivité.

« Il faut stopper la pandémie et c’est le seul moyen d’y arriver rapidement. Si nous ne le faisons pas et que l’économie ne reprend pas, ce sera encore plus dramatique, tant du point de vue économique que du point de vue de la santé mentale. »

« Pour moi c’est non seulement un devoir de citoyen, pour protéger ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un bon système immunitaire, mais aussi un devoir envers soi-même. »

« Le choix est personnel, mais les conséquences sont collectives. Plus il y a de monde qui sera vacciné, plus vite on aura une immunité collective. »

Population confiante

Dans cette anticipation d’obtenir le vaccin, est-ce que des inquiétudes se font ressentir?

Une grande majorité des répondants d’Ahuntsic-Cartierville disent avoir confiance en la sécurité du vaccin.

« Ayant étudié en microbiologie, je n’ai pas peur des vaccins et je suis fortement en faveur », affirme un répondant.

Plusieurs abondaient dans le même sens.

« Côté inquiétudes… la communauté scientifique semble assez unie pour dire que le vaccin de la COVID-19 est sécuritaire », affirme, confiante, une jeune femme de 25 ans, étudiante en génie logiciel.

« Je connais bien le système immunitaire et je sais l’importance des vaccins, leur sécurité et surtout ce qu’ils ont permis d’apporter (éradiquer certaines maladies) », affirme de son côté une doctorante en immunothérapie des cancers.

Certains refusent

Si inquiétude il y a parmi ceux qui sont favorables au vaccin, c’est parce que « ce n’est pas tout le monde qui se fera vacciner, ce qui risque alors de retarder l’immunité », craint une répondante.

Car malgré une majorité en faveur du vaccin, quelques répondants ont effectivement affirmé ne pas vouloir se faire vacciner, soit parce qu’ils n’en voyaient pas la nécessité ou parce qu’ils ne croyaient pas en sa sécurité.

Un répondant a affirmé qu’il ne voyait pas de preuve scientifique de la valeur du vaccin et qu’il ne croyait pas qu’il pourrait arrêter le virus.

Un homme de 54 ans a répondu ne pas vouloir se faire vacciner puisqu’il n’en voyait pas l’intérêt, ayant déjà attrapé le virus en mars et n’ayant pas subi de graves inconvénients.

Une femme de 40 ans a dit avoir peur des conséquences du vaccin à long terme.

La campagne se poursuit

Si cela peut en rassurer quelques-uns, un travailleur de la santé affirme être déjà vacciné et que « tout va bien ».

Pour l’instant, Québec a dû modifier son calendrier de vaccination en raison de la diminution des arrivages de vaccins en provenance de la compagnie Pfizer au Canada, mais la vaccination se poursuit tout de même.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lise Denis
Lise Denis
1 Année

moi oui je vais me faire vacciner

Vous pourriez aussi aimer ces articles

COVID-19 : la transmission toujours à la baisse dans Ahuntsic-Cartierville

Malgré une légère remontée du nombre de nouveaux cas de COVID-19, la…

COVID-19 : pas de congé de transmission pendant les fêtes dans Ahuntsic-Cartierville

En augmentation constante depuis la fin novembre, le nombre de nouveaux cas…

Une rue-école à Saint-Benoît

La cloche sonne, indiquant la fin des cours à l’école primaire Saint-Benoît.…

COVID-19 : Une forte hausse de cas dans Ahuntsic-Cartierville

Le lancement de la campagne de vaccination des 5-11 ans cette semaine…