Les élus de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville à leur arrivée en poste en 2017, alors que la distanciation physique et la pandémie n’étaient pas encore dans notre vocabulaire. (Photo: archives JDV)

Réuni en séance extraordinaire le 13 octobre, les élus de l’arrondissement ont adopté son budget de fonctionnement 2021 et son programme d’immobilisations. Premier de deux textes.

L’arrondissement bouclera son budget de 58,6 millions sans hausse de taxes ni de tarifs en 2021, tel que le rapportait journaldesvoisins.com il y a deux semaines.

De légères augmentations, malgré le gel

« Nous avons l’obligation d’équilibrer les dépenses et les revenus», a rappelé la mairesse d’arrondissement, Émilie Thuillier, lors de la présentation budgétaire.

Malgré le gel des taxes, la cagnotte budgétaire de l’arrondissement a été majorée d’environ 1,4 M par rapport à l’an dernier. Cette augmentation résulte en grande partie d’une hausse des transferts de 1,1 millions de dollars en provenance de la Ville-centre ainsi que d’une augmentation de près de 285 000 $ des revenus de la taxe locale.

En effet, malgré un gel du taux de taxation, l’appréciation des valeurs foncières fera augmenter sensiblement le montant que les contribuables auront à payer en 2021. La facture de la taxe de services s’élèvera ainsi à 112,18 $ pour un condo de valeur moyenne (soit 257 300$) et à 245,51 $ pour une maison unifamiliale valeur moyenne (soit 563 100$). Il s’agit d’une augmentation d’un peu plus de 2$ pour les condos et de près de 18 $ pour les maisons de valeur moyenne par rapport à l’an dernier.

L’arrondissement garde le cap sur ses priorités

La mairesse Thuillier a détaillé les objectifs stratégiques qui ont guidé l’arrondissement dans l’élaboration de son budget, dont le développement et la bonification du réseau cyclable qui fera d’ailleurs l’objet d’investissements en 2021.

La gestion de la canopée figure également parmi les priorités de l’administration.

« On souhaite vraiment planter un arbre à chaque fois qu’on en abat un », a indiqué Émilie Thuillier qui réitère sa volonté de « continuer à protéger la canopée de l’arrondissement ».

L’arrondissement entend para ailleurs pérenniser le financement de base des SDC qui a été bonifié de 70 000 $ cette année.

« Ce sont vraiment des acteurs essentiels pour la promotion des commerces locaux », a fait valoir la mairesse Thuillier en notant le rôle particulièrement important des SDC dans le contexte de la pandémie.

L’arrondissement prévoit également hausser de 15 000 $ les cachets aux artistes « qui sont parmi les personnes les plus touchées en ce moment dans la crise que nous vivons», a indiqué Émilie Thuillier.

Des réorganisations internes sont également prévues pour optimiser la gestion de projets importants, dont la construction du Centre culture et communautaire Cartierville et la planification de la nouvelle bibliothèque interarrondissements Ahuntsic – Montréal-Nord. L’arrondissement entend par ailleurs intégrer deux nouveaux postes d’agents au cadre bâti pour accélérer le traitement des permis.

Consolidation et rationalisations

Combinées aux augmentations salariales de 1,1 million de dollars prévues dans les conventions collectives de ses employés, la consolidation des services de l’arrondissement entraînera des dépenses supplémentaires de 2,1 M $ en 2021. Pour combler la différence entre ces nouvelles dépenses et les revenus supplémentaires prévus, l’arrondissement a procédé à des rationalisations.

« Tous les services ont trouvé des façons de faire la même chose – et même parfois mieux – en dépensant un peu moins », a souligné la mairesse.

Ces efforts qui doivent permettre d’économiser près de 750 000 $ l’an prochain ont permis de boucler le budget.

Des dépenses stables

La ventilation des dépenses est « assez stable », a noté la mairesse. Ce sont les travaux publics qui recevront la « part du lion » avec 41 % du budget, soit 23,8 millions de dollars.

Les services administratifs et le greffe obtiendront pour leur part 20 % du budget (11,7 M$), soit légèrement plus que la culture, les sports, les loisirs et le développement social qui accaparera 19 % des dépenses (10,9 M $). Le reste sera partagé entre le développement du territoire avec 15 % du budget (9,3 M $) et la direction de l’arrondissement 5 % du budget (2,9 M $)

« Vous voyez que notre budget augmente très faiblement année après année, tout en continuant de vous donner les services », a fait remarquer Émilie Thuillier. Le budget de fonctionnement est en effet passé de 56,7 millions l’an dernier, à 57,2 millions cette année avant de s’établir à 58,6 millions l’an prochain.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Trois SDC bien distinctes sur le territoire (Partie 2)

Après vous avoir présenté les directeurs des trois SDC d’Ahuntsic-Cartierville le mois…

L’arrondissement ajoute 260 mètres carrés à son «siège social» loué sur Chabanel

L’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a ajouté de l’espace à son «siège social» loué au…

Garages, paysagistes, et pépinières : c’est reparti!

Le mercredi 15 avril dernier, les garages et les pépinières du Québec…

Budget participatif : avez-vous voté?

C’est l’heure du vote pour les projets éligibles au budget participatif de…