Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Le CLIC passe au bilan après cinq ans

Publié le 10/02/2019
par Paul Cérat

Le Conseil local des intervenants communautaires (CLIC) de Bordeaux-Cartierville a convié citoyens, organismes communautaires et représentants politiques pour présenter le bilan de son plan d’action en développement de 2013 à 2018, «Bordeaux-Cartierville, quartier de tous les possibles ». Le CLIC évoque des réussites et un succès global dans l’application du plan. Par le dévoilement des résultats, la Table de quartier entend inspirer les citoyens et les organismes partenaires pour l’élaboration du nouveau projet de plan en vigueur de 2019 à 2024, « Bordeaux-Cartierville, des possibles aux réels ».

C’est dans l’ancien bâtiment des Sœurs de la Providence, future maison de quartier de Bordeaux-Cartierville, qu’avait lieu la rencontre du CLIC, mercredi 30 janvier dernier. Au total, près de 85 personnes assistaient à cette soirée.

L’heure était au bilan pour le CLIC. Son plan d’action en développement social « Bordeaux-Cartierville, quartier de tous les possibles », en vigueur de 2013 à 2018, structurait l’ensemble des actions à porter dans le quartier autour de six grands enjeux : l’aménagement urbain, le logement, l’emploi, l’enjeu de la violence intrafamiliale et les relations interculturelles.

Sur ces six grands enjeux, le CLIC de Bordeaux-Cartierville souligne avoir réalisé totalement ou partiellement 20 des 24 objectifs d’actions fixés dans le plan de 2013-2018.

Des réussites et des défis

Ses succès s’illustrent particulièrement dans quatre enjeux, soit l’aménagement urbain, le logement, la violence intrafamiliale et les relations interculturelles et inclusion, où 17 des 18 actions ont été réalisées ou partiellement réalisées.

« Il faut souligner l’engagement des organismes et des citoyens dans cette réussite », insiste Nathalie Fortin, directrice du CLIC.

Concrètement, de grands progrès ont été constatés dans plusieurs enjeux, notamment la lutte à la violence conjugale et intrafamiliale. Il s’agit du seul des six grands enjeux du plan de 2013-2018 où l’ensemble des objectifs fixés a été entièrement réalisé.

Depuis cinq ans, un portrait de la problématique de la violence conjugale et intrafamiliale dans Bordeaux-Cartierville a été réalisé par l’organisme Concertation-Femme et le Poste de Quartier 10.

Des stands de sensibilisation sur la question de la violence conjugale avaient aussi été mis sur pied par Concertation-Femme. L’organisme a aussi formé des intervenants sur la problématique, en plus de créer des outils pour aider les familles à détecter les signes de violences intrafamiliales.

En ce qui concerne l’enjeu de l’emploi, le CLIC reconnaît avoir eu davantage de difficultés à mener à bien la réalisation des actions fixées dans le plan de 2013-2018. Bertrand Pouyet, chargé de projets au CLIC, explique ces résultats par la difficulté pour les organismes d’agir sur le marché de l’emploi à proprement dit.

« Travailler sur le marché de l’emploi, c’est très difficile », souligne-t-il.

Une maison de quartier dans trois ans

Le CLIC a aussi tenu à mettre à jour l’échéancier de son projet phare en aménagement urbain, la maison de quartier de Bordeaux-Cartierville, dont l’ouverture serait officialisée d’ici trois ans dans l’ancien bâtiment des Sœurs de la Providence (12225 Grenet).

En somme, cette maison de quartier sera constituée de locaux et de salles d’activités, de bureaux d’organismes communautaires, d’une bibliothèque et d’un espace citoyen. Ce lieu, se voulant inclusif et neutre, sera ouvert à l’année et s’inspire notamment de la Maison de la culture de Stockholm.

Dorothée Lacroix, organisatrice communautaire, affirme que le projet de maison de quartier à Bordeaux-Cartierville est totalement unique à Montréal. Selon elle, ce projet représente l’aboutissement aux demandes des citoyens qui réclament une maison de quartier depuis presque 25 ans.

Des leçons pour 2019-2024

Pour la mise en place du nouveau plan de 2019-2024, « Bordeaux-Cartierville, des possibles aux réels », les organismes veulent miser sur les clés du succès du plan des cinq dernières années. Pour la Table de quartier, la collaboration, la vision commune, l’implantation d’objectifs clairs et l’utilisation de ressources adéquates par les organismes constituent les bonnes bases pour garantir le succès du prochain plan.

La prochaine rencontre du CLIC aura lieu le samedi 6 avril prochain, de 9h à 16h.

Pour en savoir plus sur la Maison de la culture de Stockholm, c’est par ici.

Pour en savoir plus sur le Portrait de la violence conjugale et intrafamiliales dans Bordeaux-Cartierville, c’est ici.