Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Maison du Meunier dans le Sault-au-Récollet

Le Festi-goût Café de retour cet été

La terrasse du Festi-goût Café, à la Maison du Meunier, permet aux visiteurs d’y prendre un lunch léger dans un décor bucolique. (Photo: archives jdv)

Bonne nouvelle pour les amateurs du Site des Moulins et de la Maison du Meunier: le Festigoût Café (anciennement connu comme le Bistro des Moulins) ouvrira pour toute la saison estivale et prolongera même ses heures d’ouverture jusqu’à l’automne et l’hiver.

Si le directeur de La Corbeille, Donald Boisvert, ne veut pas s’avancer sur une date officielle, tout porte à croire que le restaurant pourra ouvrir ses portes à la mi-mai. Selon lui, la majorité des travaux seraient finis, et seuls quelques travaux mineurs seraient encore à réaliser.

« Au point de vue de la cuisine, des locaux, le rez-de-chaussée et la terrasse, tout ça, c’est prêt. Mais il faut que l’architecte donne son accord final à la Ville pour que l’on puisse s’installer », indique le directeur, enthousiaste.

La Ville aurait donc renouvelé le contrat du café un été de plus. Ce dernier avait été signé il y a deux ans, après la faillite de Cité Historia qui s’occupait du bistro. D’après M. Boisvert, le café sera également ouvert plus longtemps.

« Nous serons ouverts à temps plein jusqu’au mois d’octobre et après ça, ça va être que les fins de semaine pour l’automne et l’hiver», ajoute-t-il.

Du même nom que le service traiteur assurant son offre alimentaire, le Festigoût Café bénéficiera également d’une cuisine neuve.

« Ils ont rénové tout le bâtiment au complet. Il y avait vraiment des travaux majeurs à faire donc ils n’avaient pas le choix de défaire la cuisine pour les réaliser », explique M. Boisvert.

Les travaux de la Maison du Meunier avaient été entamés en 2017 avec un coût initial de 1,4 M$. Ils visaient principalement la transformation de la façade ainsi que l’installation d’une véranda en acier galvanisé.

À l’intérieur, les salles de toilettes et la cuisine ont été rénovées et une salle manger a été installée au premier étage. La Ville de Montréal avait prévu la fin des travaux vers la fin juillet 2018.

Plus d’espace et un menu amélioré

Quant aux ajustements demandés par la Ville et au manque de nourriture des années précédentes, M. Boisvert affirme n’être pas à l’abri de journées plus achalandées. Le menu aurait d’ailleurs subi plusieurs adaptations au fil des ans.

« Avant, on a été victime de notre succès. Il y a tellement de gens qui passaient et il n’y avait pas beaucoup d’espace de stockage », déplore-t-il.

Mais selon M. Boisvert, les travaux effectués à la Maison du Meunier permettront d’améliorer l’offre de service.

« La cuisine n’était pas adaptée avant », souligne-t-il. C’était du vieil équipement et il y n’avait pas d’espace. Là, il y a beaucoup plus d’espace de réfrigération et de travail, donc on va pouvoir avoir plus d’inventaires sur place. »

D’ailleurs, le service de traiteur travaille à un tout nouveau menu.

« Nous répondons à une offre de service de la Ville. Le type de menu s’inscrira dans ce qu’ils nous ont demandé : quelque chose de santé, de type café, avec des sandwichs et des salades», conclut Donald Boisvert.