assemblée publique

Depuis septembre, les avis publics de la Ville-centre n’apparaissent plus dans les journaux. Ces avis sont maintenant uniquement diffusés sur le site Web de la Ville. La décision a également été adoptée à Ahuntsic-Cartierville à l’occasion du dernier conseil d’arrondissement, le 9 septembre dernier. Une décision qui a ses défenseurs comme ses détracteurs. Journaldesvoisins.com, toutefois, continue de publier les avis publics qu’il publiait déjà gratuitement. Histoire.

La décision prise par la Ville-centre de cesser la diffusion des avis publics dans les journaux a d’abord été approuvée par le comité exécutif de la Ville-centre en juin dernier. Le comité exécutif estimait que cette décision lui ferait économiser environ 350 000 $ par année.

« La publication pourra se faire plus rapidement sans être restreinte par les dates de tombée des journaux. Elle offre une plus grande souplesse si des avis correctifs sont nécessaires à la suite de changements de dernière minute aux dossiers », stipulait le sommaire décisionnel.

Projet de loi nº 122

Cette décision s’inscrit en vertu du projet de loi nº 122, adopté par le gouvernement Couillard en juin 2017, une loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs.

Cette loi fait en sorte que les municipalités du Québec disposent du pouvoir de « modifier la manière dont sont diffusés leurs avis publics ». Auparavant, la Loi sur les cités et villes statuait qu’elles devaient les afficher à l’hôtel de ville et les insérer dans un journal diffusé sur leur territoire.

Défenseur du règlement

Cette décision réjouit l’Union des municipalités du Québec (UMQ) qui réclamait cette mesure depuis des années et qui l’a enfin obtenue avec le projet de loi nº 122.

« Nous sommes pour le respect de l’autonomie municipale en la matière. Une municipalité peut désormais à sa guise décider de publier ses avis publics dans ses journaux locaux ou dans d’autres véhicules, selon les moyens qu’elle juge les plus utiles pour rejoindre les citoyens », explique Patrick Lemieux, conseiller aux communications et aux relations médias de l’UMQ.

Détracteur du règlement

Le règlement a aussi ses détracteurs, notamment la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ).

Valérie Gaudreau, la trésorière de la Fédération, estime que la métropole a « un devoir » de contribuer financièrement aux médias imprimés locaux, qui traversent une période de crise. La publication des avis publics dans leurs pages est une bonne manière de les encourager financièrement.

Mme Gaudreau croit aussi que les citoyens seraient davantage exposés aux avis publics s’ils étaient encore publiés dans les journaux.

Il faudrait donc, pour elle, que la Ville abandonne ce projet de règlement.

Pour le jdv

Journaldesvoisins.com n’a jamais eu d’avis publics payés par l’arrondissement dans ses pages. Divers arguments étaient avancés par la direction et le Secrétariat général de l’arrondissement à l’époque.

À l’origine, c’était la grandeur du territoire couvert par le mag papier du jdv qui était jugé insuffisant, selon l’arrondissement. À l’origine, le mag papier du jdv ne desservait pas tout le territoire d’Ahuntsic-Cartierville.

Une fois qu’il eût couvert l’entièreté du territoire, le jdv a tout de même reçu une réponse négative.

Cette fois, ce sont les dates de publication qui ont été mentionnées. L’arrondissement invoquait la non-concordance des dates de publication du mag papier bimestriel avec la nécessité de publier les avis publics rapidement.

En outre, parallèlement, bien que le jdv soit devenu un Webzine quotidien, fut invoqué le fait que de publier les avis publics en ligne n’était pas conforme à la loi.

Un conseil clairvoyant

Compte tenu de tous ces arguments, mais aussi du fait que le jdv voulait rendre accessibles le plus d’informations possibles à ses lecteurs et lectrices, son conseil d’administration a tout de même décidé, il y a quelques années, de mettre sur son site, chaque semaine, et gratuitement, les avis publics, sauf durant la période des Fêtes et la saison estivale.

Le récent règlement affectant plusieurs journaux n’a donc pas d’incidences sur journaldesvoisins.com qui continue de diffuser les avis publics gratuitement puisque son équipe d’artisans ainsi que ses administrateurs estiment toujours important que les résidants d’Ahuntsic-Cartierville continuent d’être bien informés de ce qui se passe dans leur arrondissement. C’est là la première mission du jdv.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un dépotoir derrière chez soi

Une résidante de Cartierville, Sandrine Laroche, nous décrit le terrain derrière chez…

LE CHSLD Berthiaume-du-Tremblay aussi est touché ; Mesures draconiennes dans un OSBL d’habitation ?

Alors que le premier ministre François Legault émet l’hypothèse de rouvrir les…

Le 76 au Super Bowl…un peu d’Ahuntsic-Cartierville!

Si Laurent Duvernay-Tardif est au cœur de toutes les discussions des amateurs…

Des déménagements qui dérangent; Des recours aux agences qui font tiquer

Il y aura de nouveau une clinique mobile de dépistage de la…