Il y a quelques semaines, la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé un investissement de 34,4 M$ dans le cadre de 56 ententes qui visent à appuyer le milieu municipal en patrimoine immobilier, dans l’ensemble du Québec. Journaldesvoisins.com s’est penché sur le dossier afin de déterminer si Ahuntsic-Cartierville peut profiter d’une telle subvention. 

Les fonds pourront être utilisés pour restaurer des bâtiments patrimoniaux municipaux et offrir un soutien financier direct aux propriétaires d’immeubles patrimoniaux. 

Or, l’équipe du ministère de la Culture et des communications mentionne que ces 56 ententes n’incluent pas la Ville de Montréal. 

« La Ville de Montréal n’est pas admissible au programme de soutien au milieu municipal en patrimoine immobilier puisqu’elle bénéficie depuis de nombreuses années d’une entente de développement culturel spécifique. Celle-ci comprend un volet en patrimoine bâti important offrant un soutien financier pour la restauration d’immeubles patrimoniaux dans les différents arrondissements de la Ville. »

L’entente entre le MCC et la Ville

Fabienne Papin, relationniste pour la Ville de Montréal, a souligné au JDV que l’entente de développement culturel a été renouvelée en août dernier pour les années 2021-2024, confirmant un investissement de plus de 158 M$. 

« La contribution de la Ville s’élèvera à environ 54 % et celle du ministère de la Culture et des Communications à environ 46 % », mentionne-t-elle. 

L’entente est divisée en deux programmes, le premier visant les biens et les sites patrimoniaux privés; et le second, la restauration des immeubles municipaux patrimoniaux. La gestion des deux programmes est encadrée par le Règlement sur les subventions à la restauration et à la rénovation des bâtiments à valeur patrimoniale et aux fouilles archéologiques (04-026).

Dans les 10 dernières années, les investissements de la Ville et du Ministère ont totalisé 17 M$.

Et dans Ahuntsic-Cartierville? 

Notre arrondissement est bien connu pour son patrimoine, que Journaldesvoisins.com a exploré dans les dernières années à travers la série de vidéos Opération Patrimoine

Le règlement municipal 04-026, mentionné plus haut, a servi dans l’arrondissement au cours des 10 dernières années pour un total de près de 450 000 $ pour des travaux de restauration sur des biens privés. 

« Ces subventions concernent à la fois des travaux de restauration pour des immeubles classés, cités ou situés dans le site patrimonial cité de l’ancien village du Sault-au-Récollet, ainsi que pour des immeubles situés dans un secteur désigné au Plan d’urbanisme », explique Fabienne Papin. 

fort lorette 1
Une visualisation de ce qui pourrait être à venir sur le site du Fort Lorette (Image: Ville de Montréal)

Rappelons que le Sault-au-Récollet compte un site patrimonial important, soit celui du Fort Lorette, où un parc public d’intérêt patrimonial sera bientôt aménagé. Une consultation publique avait eu lieu sur la plateforme Réalisons Montréal, fin 2020, et les travaux devraient débuter en 2023.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Opération patrimoine – L’Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci

Opération Patrimoine – Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville…

Covid-19: retour en classe plus ardu; plus de cas avec le Delta ; et un passeport vers la liberté?

Pour la première fois depuis longtemps, Montréal n’a pas renouvelé l’état d’urgence…

Avis publics – Semaine du 11 mars 2022

Cette page est une courtoisie du Journaldesvoisins.com pour le bénéfice de ses…
CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci masques covid-19 Photo Philippe Rachiele (11)

COVID-19 : la fin du masque, mais pas la fin de la pandémie

Les baisses des hospitalisations observées et une propagation moins répandue confirment la…