étang du parc Ahuntsic
Autour de l’étang du parc Ahuntsic cet été. (Photo: Philippe Rachiele, JDV)

Il a fallu intervenir plusieurs fois cet été sur l’étang artificiel du parc Ahuntsic, envahi par les algues. L’arrondissement a dû recourir à une firme externe pour nettoyer cette pièce d’eau, a appris le Journal des voisins.

L’administration locale a fait appel à l’entreprise Bio Service pour retirer les algues. La compagnie est spécialisée dans la neutralisation des odeurs.

Il faut savoir que les algues dans un étang génèrent de la puanteur et une eau trouble. Des citoyens avaient rapporté que des ouvriers sur une barque travaillaient dans l’eau cet été.

«J’ai constaté comme des centaines d’usagers et de passants du parc Ahuntsic, au début de l’été, que dans l’étang décoratif du parc, la surface de son volume d’eau était recouvert à moitié de substances vertes qui flottaient à la dérive selon le sens et la force du vent. Une scène désolante», avait écrit un citoyen, Pierre Lachapelle, au Journal des voisins (JDV).

À l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, on cherche les raisons de l’apparition de ces algues. On évoque l’ouverture de l’étang plus tard que prévu ou encore les fortes chaleurs de cette année.

Le nouvel aménagement de l’étang a été achevé en 2022. D’un aspect plus naturel, il est pourvu d’une cascade et dispose de marais filtrants pour gérer la qualité de l’eau. Il n’a pas été possible pour le JDV de savoir si ce dispositif de filtration prévient l’apparition des algues.

Par ailleurs, il faut savoir aussi que dans le cadre de son entretien, l’étang doit être presque entièrement vidé avant l’hiver.

«Des vannes sur la station de pompage doivent être ouvertes, et l’eau s’écoule alors par gravité vers l’égout pluvial», a-t-on expliqué à l’arrondissement.

L’étang du parc Ahuntsic en cours de rénovation en juin 2022. (Photo: François Robert-Durand, archives JDV)
Renouveau

Ce nouvel «ancien» étang était en chantier en 2021 et 2022 pour des travaux comprenant l’excavation, un nouveau profilage du bassin et la réfection du système d’étanchéité, notamment de la membrane et la plantation de végétaux. Une nouvelle station de pompage a été également installée pour alimenter la cascade et permettre la circulation de l’eau. On a aussi réalisé une placette avec mobilier.

Les travaux sur l’étang font partie des divers éléments du parc qui devaient être rénovés ou réaménagés après les grandes consultations publiques de 2017 et de 2019.

Les travaux sur l’étang ont souffert de retards, alors que les soumissions, notamment pour les études d’architecture, avaient dépassé les estimations de l’arrondissement.

Finalement, c’est l’entreprise Charex qui a remporté le contrat pour plus de 2,3 millions $ pour réaliser cet important chantier.

L’étang artificiel du parc Ahuntsic date de 1990. D’une superficie de 4300 mètres carrés, il est situé dans la partie nord du parc. Avant sa rénovation, il était doté d’un jet d’eau qui lui donnait l’allure d’un lac Léman en miniature.

La fontaine de l’étang du parc Ahuntsic, en juin 2018. (Photo: Jean Poitras, archives JDV)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Demontigny Lise
Demontigny Lise
9 Mois

Il y a beaucoup d’excréments de canards dans l’eau et sur les berges ! par ailleurs quand on marche dans le parc il faut toujours regarder ou on mets les pieds car il y à des excréments de Bernache de canards et de mouettes un peu partout. Sans vouloir être déplaisante, mais c’est étrange, il faut que les propriétaires de chiens ramassent les déchets de leurs animaux et les canards en laissent partout … et polluent par le fait même l’étang … à mon avis le système de filtration n’est pas assez puissant …

Pierre Lachapelle
Pierre Lachapelle
8 Mois

Les explications obtenues par Monsieur Esseghir sont intéressantes, explicatives et elles éclairent bien la situation rapportée. Malheureusement depuis cette observation la cascade est toujours à sec. Je demeure étonné de l’usage du terme «cascade» pour ce qui est une très modeste chute de moins de 1 m de haut. Étonné je le fus aussi quand est arrivé dans le discours des fonctionnaires et des élus l’objectif de trouver en 2017-2021 un étang plus naturel, en éliminant la resplendissante fontaine décorative au profit d’un minuscule cascade. Comment on peut rendre plus naturel un aménagement entièrement construit de main d’Homme ? J’ai même l’impression que le jet d’eau était efficace pour éloigner les gros oiseaux et leurs fientes et utile pour mettre un peu d’oxygène dans l’eau de l’étang. Le square Saint-Louis a sa magnifique fontaine, le parc Jarry a sa fontaine décorative, Ahuntsic a maintenant une eau stagnante. En tout respect pour l’historique de l’étang artificiel du parc Ahuntsic, c’est à l’été 1994 que l’administration Doré Cousineau a livré cet étang décoratif et un parc Ahuntsic complètement transfiguré. Transfiguré parce que suite à une vraie bataille urbaine (1987-1994), un vaste projet immobilier proposé dans les limites du parc, avait été écartée et un stationnement de 1100 places fermé. Le parc Ahuntsic n’avait jamais été aussi vert à la fin de ces travaux de verdissement, sauf si on remonte à la visite de Jacques-Cartier en 1535. À Montréal les espaces verts ne tombent pas du ciel. Les citoyens doivent périodiquement les protéger de tout ce qui les rend artificiels, comme le béton, l’asphalte et les surfaces synthétiques, qui contribuent aux îlots de chaleur.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Cœur-Nomade, la première bibliothèque interarrondissement!

  Cœur-Nomade, la première bibliothèque et espace culturel interarrondissement de Montréal sera…

Un parc Suzanne-Beaudoin-Dumouchel pour rendre hommage à une artiste oubliée

  Le parc Suzanne-Beaudoin-Dumouchel a été inauguré vendredi dernier (15 septembre 2023)…

Ajouts au réseau cyclable d’Ahuntsic-Cartierville en 2024

Comme c’est souvent le cas au printemps, la Ville-Centre a annoncé des…

Une consultation publique pour un projet de logements sociaux à Ahuntsic

Un projet de 18 logements communautaires destinés à des jeunes en difficulté…