Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Brèves – Semaine du 15 juin 2018

Publié le 15/06/2018
par Rédaction

Des bourses Optimiste pour les jeunes

Encore une fois cette année le Club Optimiste Montréal-Ahuntsic et le directeur des bourses Monsieur Alain Favreau ont remis quinze bourses d’une valeur de 250$ chacune à des jeunes de notre quartier. Merci aux commanditaires ! (Source : Optimiste Montréal-Ahuntsic)


 Non! à la violence et à l’intimidation

Plus de 1200 élèves provenant de 25 écoles primaires de partout à Montréal étaient réunis le 13 juin dernier au Complexe sportif Claude-Robillard pour exprimer leur engagement à ne pas accepter la violence, à s’exprimer et ainsi réduire ce phénomène présent dans la vie des jeunes. C’est le but visé par le programme « Unité sans violence », mis en place en 2008 par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avec le soutien d’Info-Crime et auquel approximativement 15 000 jeunes ont adhéré depuis ses débuts.

« La violence et l’intimidation sont des fléaux présents dans notre société depuis longtemps, mais ils ont pris une ampleur saisissante avec l’avènement des réseaux sociaux. Voir des milliers de jeunes prendre chaque année le relais de leurs aînés pour désamorcer les conflits dans leur école, porter un message et éviter des bagarres et des blessures est rassurant, non seulement d’un point de vue policier, mais surtout du point de vue de la société au complet », souligne Caroline Cournoyer, inspecteur, Section prévention et sécurité urbaine du SPVM.

Le programme « Unité sans violence » s’adresse principalement aux jeunes de 5e et 6e année du primaire. Chaque élève des écoles participantes reçoit un chandail qu’il porte une journée par semaine tout au long de l’année afin de sensibiliser ses camarades à l’importance de la non-violence. Ce vêtement est l’outil sur lequel est inscrit, sous forme de contrat, l’engagement de l’élève à ne pas tolérer la violence ni à y recourir. Chaque contrat est personnalisé, car l’élève détermine le phénomène de violence qu’il entend combattre. Chacun des participants reçoit un tapis de souris qui l’aide au quotidien à garder en mémoire son engagement. Rappelons que ce projet est inspiré d’une idée originale d’étudiants en techniques policières du Cégep de Sherbrooke et que le SPVM l’a adapté à la clientèle étudiante de Montréal. De plus, il est maintenant implanté dans les écoles du Québec par la Sureté du Québec et à St-Denis, en banlieue nord de Paris, par la Police nationale française. (Source : SPVM)

 


 Gagnants des prix Extras de la CSDM

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) rend hommage à des élèves du secondaire, jeunes et adultes, et de la formation professionnelle, en leur remettant un prix ou une bourse pour leurs efforts et leur persévérance. En tout, 117 prix ont été remis lors de la cérémonie des Extras, le 30 mai dernier, dont plusieurs dans Ahuntsic-Cartierville.

Les élèves suivants se sont distingués par l’excellence de leurs résultats, leurs réalisations, leur comportement, leur sens de l’effort, la qualité de leur français, leur engagement et leur leadership. Ces élèves reçoivent un trophée et un certificat.

Amina Chekkal

Amina Chekkal de l’école Évangéline, recoit un certificat et une bourse CSDM pour pour l’excellence de ses résultats, ses réalisations et son engagement dans sa réussite scolaire.

Rania Hadjadj-Aoul de l’école Évangéline et Kevin Emeu Ngaleu de l’école Sophie-Barat recoivent le prix extra forme pour la santé car ils ont fait preuve d’initiative et de ténacité pour encourager leurs camarades à la pratique d’activités physiques

Rayan Ghantous, de l’école Évangéline reçoit le Prix des commissaires pour le français au secondaire.

La commissaire scolaire Chantal Jorg, accompagnée des lauréats des prix Extras de la circonscription Cartierville-Ahuntsic-Ouest.

Le commissaire scolaire Mohamed Maazami, entouré des lauréats des prix Extras de la circonscription Ahuntsic-Est-Saint-Michel.

Un prix Extras a été remis aux élèves, jeunes et adultes, des écoles secondaires et des centres de formation générale et professionnelle qui se sont distingués par leur rendement scolaire, leur comportement, leur sens de l’effort, la qualité de leur français, leur engagement et leur leadership. Ces élèves reçoivent un trophée et un certificat.
Rayan Ghantous, de l’école Évangéline.
Layal Al-Sultan Al-Ghoury, de l’école La Dauversière
Georges Chabo, de l’école Marie-Anne
Ariella Joy Buntu et Sonia Alamako Doumbia, de l’école Dominique-Savio
Aashiha Babu, de l’école Sophie-Barat
(Source : CSDM)


Abbatage d’arbres sur la rue Grande-Allée

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville avise la population qu’à compter du 12 juin ses équipes procéderont à l’abattage de 27 arbres – essentiellement des érables de Norvège, des érables argentés ainsi qu’un frêne; situés sur le tronçon Grande Allée, entre les rues Sauvé et Fleury, soit : 6 arbres sur le côté Est, 16 en terre-plein et 5 du côté Ouest. Sur un total de 82 arbres situés sur ce tronçon, il en restera finalement 55.

Dans le cadre de son Programme de réfection routière 2018, l’arrondissement entreprendra cet été, sur ce même tronçon de rue, la reconstruction de la chaussée; ce qui inclut des sections de trottoir, des bordures de rue et, le cas échéant, le remplacement d’entrées de service d’eau en plomb. Un avis sera transmis aux résidents concernés ultérieurement pour les informer du début de ce chantier. Déjà fort affaiblis, ces arbres dépérissants, soit par la carie de racines ou par des problèmes de structure, n’auraient pu survivre à ces travaux. Depuis des années, nos experts en horticulture et arboriculture font un suivi serré de l’état de ces arbres afin de les conserver le plus longtemps possible plutôt que de les couper. Au printemps 2019, si les conditions requises pour la plantation sont propices, ils seront remplacés. (Source : Arrondissement)

 


Les « Rencontres improbables » illuminent Gouin Ouest !
Dévoilement d’une deuxième expo photo en plein air

C’est sous un soleil radieux que le Conseil local des intervenants communautaires (CLIC) de Bordeaux Cartierville et l’Association des gens d’affaires de Gouin Ouest (AGAGO) ont dévoilé le samedi 9 juin, devant 45 invités dont la mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Mme Émilie Thuillier, la deuxième expo photo en plein air à prendre place sur le boulevard Gouin Ouest, dans le cadre du projet Gouin Ouest : cœur de Cartierville. Alors que nous avions eu droit l’an dernier à 10 photos historiques de Cartierville, cette fois, l’expo photo « Rencontres improbables » présente 10 résidents de Bordeaux-Cartierville, de tous âges et de toutes cultures, se rencontrant dans des lieux bien connus du quartier. L’exposition gratuite est présentée en plein air jusqu’en octobre prochain, sur le boulevard Gouin Ouest entre les rues Lachapelle et Grenet. (Source : CLIC)


Dévoilement du plan d’action pour le commerce et le premier Programme d’aide financière pour les commerçants affectés par les travaux

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dévoilé le 13 juin un plan d’action très attendu pour le commerce. Septième de huit plans d’action de la Stratégie de développement économique de Montréal 2018-2022, le Plan commerce marque un tournant important en reconnaissant le commerce sur rue comme une priorité pour l’économie de la métropole.

« Les commerces de proximité sont essentiels à nos milieux de vie et à notre économie. Avec ce plan, nous amorçons un changement de paradigme afin de créer, sur nos artères commerciales, des milieux de vie propices à l’attraction d’entreprises, de visiteurs, de touristes et d’événements internationaux. À l’instar de grandes villes comme Lyon, Londres ou Paris, nous amorcerons aussi un chantier de réflexion pour doter Montréal d’une politique de la vie nocturne. Enfin, Montréal devient la toute première ville au pays à se doter d’un programme d’aide financière pour les commerçants affectés par les travaux », a affirmé la mairesse Valérie Plante.

« Notre plan d’action pour le commerce, c’est 33 actions, réparties en 4 grands axes, pour un investissement global de 74 millions $. Il permettra notamment de dynamiser les artères commerciales, de bonifier l’offre de soutien à la création et au développement des commerces via le réseau PME MTL, d’adapter les politiques municipales et les infrastructures aux transformations des modèles d’affaires et d’offrir une solution performante aux commerces aux prises avec d’importants chantiers », a ajouté Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif. Plus de détails ici : ville.montreal.qc.ca/affaires  (Source : Ville de Montréal)


RAP Jeunesse reçoit 40 000$

L’organisme Rue Action Prévention Jeunesse (RAP Jeunesse) reçoit une contribution de 50 000 $ pour la tenue des Jeux de la rue qui accueillent des jeunes marginalisés de 12 à 24 ans, habituellement exclus des réseaux sportifs traditionnels. Cette contribution a été autorisé par le comité exécutif de la Ville de Montréal, lors de sa séance hebdomadaire, en même temps que le renouvellement d’un soutien financier totalisant 450 000 $ visant la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale des jeunes montréalais, principalement issus de la diversité culturelle.

De ce montant, 400 000 $ est accordé à l’organisme Intégration Jeunesse du Québec pour former 90 jeunes adultes à devenir sauveteurs de piscine et moniteurs de camps. Ce soutien servira également à offrir des sessions d’information et d’accompagnement en emploi à 300 femmes et hommes de 16 à 30 ans, en fin de parcours académique de niveau secondaire.

« Ces organismes bien établis proposent des projets de qualité qui permettent à des jeunes issus de la diversité et des quartiers plus défavorisés de vivre des expériences de travail ou de loisirs à la fois stimulantes et valorisantes. Cette immersion fait d’eux des citoyens et citoyennes plus heureux et accomplis », croit Magda Popeanu, responsable de l’habitation, de la gestion et de la planification immobilière et de la diversité culturelle au comité exécutif.  (Source : Ville de Montréal)


Fonds pour l’accessibilité – Possibilités de financement

Le député fédéral de Bourassa, M. Emmanuel Dubourg informe les organismes, les municipalités et d’autres paliers gouvernementaux que le Fonds pour l’accessibilité est maintenant ouvert et le sera jusqu’au 26 juillet 2018. Le Fonds pour l’accessibilité finance des projets d’investissement admissibles qui visent à améliorer l’accessibilité pour les personnes handicapées dans les collectivités et les milieux de travail du Canada, facilitant ainsi pour les personnes handicapées l’accès aux activités, aux programmes et aux services offerts dans leur collectivité et l’accès à des possibilités d’emploi. Les bénéficiaires admissibles peuvent demander des fonds en participant aux processus de financement périodiques dans le cadre des trois composantes du programme, notamment les projets de petite envergure, de moyenne envergure et d’innovation jeunesse. Pour de plus amples renseignements et pour faire une demande de financement, veuillez consulter le lien suivant:  https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/programmes/fonds-accessibilite.html. (Source : Bureau de Emmanuel Dubourg)


 Le Collège de Bois-de-Boulogne fête ses 50 ans en grand!

Le samedi 2 juin dernier, le Collège de Bois-de-Boulogne accueillait près de 400 diplômés, membres du personnel actuel et retraité et étudiants à l’occasion des Retrouvailles BdeB organisées par la Fondation du Collège dans le cadre du 50e anniversaire des cégeps. Sous la présidence d’honneur de Madame Christiane Ayotte, diplômée du Collège (1970-1972) et directrice du laboratoire de contrôle du dopage du Centre INRS-Institut Armand Frappier, ce fut une occasion unique de célébrer 50 ans de savoir, d’histoire et de souvenirs.

Que ce soit dans le hall du pavillon Ignace-Bourget, dans les espaces lounge ou sous le chapiteau, les anciens de BdeB ont pu se remémorer les moments forts de leur passage au Collège. Les invités ont eu la chance entre autres de découvrir une exposition retraçant les 50 ans du Collège, parcourir les deux pavillons lors d’une visite guidée, visionner des archives photos et vidéo, participer à un quiz historique et terminer la soirée par un spectacle du groupe The Lost Fingers. (Source : Collège BdeB)


Sept films se distinguent au Collège André-Grasset

La 25e édition de l’Intercollégial de cinéma étudiant s’est déroulée les 7, 8 et 9 juin dernier au Collège André-Grasset. Près de 200 étudiants cinéastes étaient réunis sous un même toit afin de visionner la projection de leurs courts-métrages, d’assister à des conférences et ateliers de perfectionnement et d’échanger entre eux et l’artiste invité de l’événement, le réalisateur Christian Laurence. Pour chacun des six blocs de projection, les étudiants ainsi que des professeurs en cinéma ont été invités à voter pour leur coup de cœur.

Les participants ont aussi été invités à participer au défi KINO. En équipe, ils devaient réaliser un court film de 30 secondes, filmé avec un cellulaire et ayant carte blanche pour le thème. Les étudiants ont été mélangés entre cégeps pour faire le défi; au total, 27 KINO ont été produits.


Des nouvelles du Musée de l’imprimerie du Québec (MIQ)

Implanté depuis 2016 à l’Institut des communications graphiques et de l’imprimabilité (l’ICI), à proximité du Collège Ahuntsic, le MIQ nourrit le projet de construire un nouvel équipement muséal aux côtés des deux institutions d’enseignement. Il a pu compter sur l’aide financière du Fonds du Canada pour les espaces culturels de Patrimoine canadien pour confier à Rayside Labossière et Zins Beauchesne & associés la réalisation de deux études de faisabilité du projet d’immobilisation. Les dirigeants du musée souhaitent l’ouverture de ce nouvel équipement en 2022.

Le MIQ s’active également à rendre accessible au public sur la base d’horaire d’ouverture régulier un vaste atelier typographique opérationnel où prend forme un programme d’éducation muséale axé sur la pratique d’impression. Y sont abordés des thèmes comme l’histoire de l’imprimerie et ses enjeux contemporains, les libertés de presse et d’expression, la transmission du savoir.

À l’occasion de sa visite, la ministre Mélanie Joly a rencontré les dirigeants du musée et de l’Institut des communications graphiques, mais tout particulièrement les nombreux bénévoles qui donnent vie au MIQ. La ministre a d’ailleurs remis au président du conseil d’administration, Monsieur Michel Desjardins, un certificat de reconnaissance pour l’implication des bénévoles et du gouvernement du Canada dans la valorisation et la promotion de l’histoire de l’imprimerie traditionnelle et moderne.

La ministre a pu constater de visu la nature de ce projet qui démarre dans l’arrondissement. Elle s’est enquise auprès des bénévoles de leur passion pour l’imprimerie, la typographie et le design graphique, ainsi que de leur souhait de voir émerger l’institution dans un proche avenir. Le MIQ croit avoir trouvé dans Ahuntsic — un quartier marqué par la formation de professionnels de l’imprimerie et en design graphique depuis des décennies, un creuset riche qui lui permettra de s’ancrer dans la communauté, et d’y encrer ! (Source : MIQ)


Des jeunes de l’école secondaire Marie-Anne embellissement leur café étudiant !

Depuis plusieurs mois, une quarantaine d’étudiants, de l’école secondaire Marie-Anne, se sont impliqués dans un projet d’embellissement de leur café étudiant.

Un projet en partenariat entre l’école Marie-Anne et le Carrefour jeunesse-emploi Ahuntsic Bordeaux-Cartierville (Cje ABC). Accompagné par du personnel de l’école et du Cje Abc, ces étudiants ont pu s’investir selon leurs centres d’intérêts : réaliser des œuvres, repeindre les murs du café ou bien encore rechercher des bailleurs du fonds et organiser le vernissage.

Ce projet a également permis, pour certains d’entre eux, de développer de nombreuses compétences entrepreneuriales comme : identifier les besoins financiers, prévoir et gérer les ressources matérielles ou bien encore se fixer des objectifs et persévérer en engageant sa responsabilité personnelle.

Les jeunes et les porteurs de ce projet souhaitent que cette initiative permette :

+ Aux étudiants qui fréquentent le café de développer un sentiment d’appartenance pour qu’ils puissent évoluer dans un environnement favorable propice à sociabiliser, se détendre et étudier.

+ Aux étudiants qui travaillent déjà au café, de pouvoir développer de nouvelles compétences entrepreneuriales avec la mise en place de nouvelles offres de services, possibles avec l’augmentation des revenus qui résultera d’une augmentation du nombre de visiteurs dans ce nouvel espace.

Un vernissage a donc été organisé, le lundi 4 juin à midi, afin que les étudiants de l’école puissent découvrir leur nouveau café étudiant. À cette occasion, la direction de l’école, Mme Annik Thibault, a pu remercier l’ensemble des acteurs qui ont contribué à la réussite de ce projet : les bailleurs de fonds, le personnel de l’école, les partenaires et surtout les jeunes pour leur formidable engagement.

Ce projet d’embellissement du café s’articule en plusieurs phases et il est prévu de nouvelles actions dès la prochaine rentrée scolaire. (Source : École Marie-Anne)


Plus de 32 000 $ pour faire rayonner deux entreprises d’ici

Le gouvernement du Québec accorde, par l’entremise du Programme Exportation (PEX), une aide globale de 32 992 $ aux entreprises Blush lingerie et Momzelle pour les aider à consolider leurs marchés d’exportation actuels et à en conquérir de nouveaux. Le coût total de ces projets est évalué à 419 417 $. C’est Christine St‑Pierre, députée d’Acadie qui en a fait l’annonce le 13 juin dernier.

Blush lingerie souhaite réaliser une série d’activités de promotion à l’échelle internationale afin d’accroître ses ventes directes aux clients et ses ventes en gros. Le projet de l’entreprise consistait à participer à deux foires à New York et à réaliser des missions de prospection en Chine et aux États-Unis. Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) a consenti une somme de 11 893 $ pour soutenir la réalisation de ce projet, évalué à 228 845 $.

Momzelle désire augmenter ses ventes aux États-Unis, consolider ses ventes dans l’Ouest canadien et percer le marché européen. Pour atteindre ces objectifs, l’entreprise a participé à des missions commerciales aux États-Unis et au Canada, un projet évalué à 148 550 $ et pour lequel le MESI a versé une somme de 4 390 $. Momzelle souhaite également procéder à la refonte de son site Web et réaliser deux missions de prospection en Ontario, un projet estimé à 42 022 $ et pour lequel le MESI a accordé un montant de 16 709 $.  (Source : Bureau de Christine St-Pierre)


André Ménard, lauréat de la mention d’honneur 2018 de l’Association québécoise de pédagogie collégiale

André Ménard, enseignant de géographie, chargé d’activités particulières du département histoire/géographie et coordonnateur du programme Sciences humaines du Collège de Bois-de-Boulogne (Source : Collège BdeB)

André Ménard, enseignant de géographie, chargé d’activités particulières du département histoire/géographie et coordonnateur du programme Sciences humaines du Collège de Bois-de-Boulogne, a reçu la mention d’honneur de l’Association québécoise de pédagogie collégiale (AQPC) 2018, dans le cadre de son colloque annuel qui se tenait du 6 au 8 juin 2018, à Saint-Hyacinthe.

André Ménard est un passionné de l’enseignement, en général, et plus particulièrement du Collège de Bois-de-Boulogne. Tout d’abord très engagé comme enseignant dans sa discipline, il participe aux voyages culturels et humanitaires, s’implique dans une demi-douzaine de comités, implante le nouveau cours de géomatique, organise une compétition basée sur le principe de Génies en herbe pour tous les étudiants inscrits au cours d’introduction à la géographie.

L’enthousiasme et l’énergie d’André l’amènent rapidement à déborder du cadre disciplinaire et départemental. En 2010, son rapport sur le recrutement du programme Sciences humaines permet de mobiliser la communauté enseignante pour modifier la grille de cours et favoriser la réussite et l’expérience des étudiants du Collège. (Source : Collège BdeB)


Lancement du Fonds national de co-investissement pour le logement

Le député fédéral de Bourassa, M. Emmanuel Dubourg est heureux de souligner le lancement du Fonds national de co-investissement pour logement. L’objectif du fonds est de créer 60 000 nouveaux logements abordables et de réparer 240 000 unités au cours des 10 prochaines années. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement fédéral fournira des contributions de 4,52 milliards de dollars et des prêts à faible taux d’intérêt de 8,65 milliards de dollars. Le programme rendra également disponible l’équivalent de 200 millions de dollars aux organismes de logements publics ou privés sans but lucratif et les coopératives d’habitation locatives. Les demandes de financement seront acceptées de manière continue et examinées tous les 60 jours.

Pour de plus amples renseignements et pour faire une demande de financement, veuillez consulter le lien suivant: https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/nhs/national-housing-co-investment-fund-new-construction-stream. (Source : Bureau de Emmanuel Dubourg)

 


Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte dans votre courriel  à journaldesvoisins@gmail.com ou en format WORD avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons peut-être un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Pas de gras, pas de majuscules, limiter les paragraphes etc). Par respect pour nos annonceurs qui paient pour annoncer et qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici! 


Prenez note que cette chronique est la dernière qui est publiée pour la période estivale. Journaldesvoisins.com reprendra sa publication le 14 septembre. Merci de votre compréhension. Bon été!