Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Brèves- Semaine du 22 mars 2019

Publié le 17/03/2019
par Rédaction

Des citoyens échangent avec  Mélanie Joly

(Photo: jdv P. Rachiele)

Plus d’une centaine de citoyens ont répondu positivement à l’appel de  Mélanie Joly, députée d’Ahuntsic-Cartierville, qui organisait une journée  « Au service de vos idées » au Centre communautaire Ahuntsic, le samedi 16 mars dernier.

Huit ateliers thématiques, une plénière et une célébration de clôture ont permis aux résidentes et aux résidents présents d’échanger sur leurs besoins, leurs priorités et leurs idées, tant à l’échelle de leur quartier qu’à l’échelle nationale fédérale.

Plus de 70 personnes sont restés pour la clôture de l’événement, durant laquelle Mélanie Joly a fait part de plusieurs des réalisations de son gouvernent, notament l’aide pour l’achat de 300 autobus ainsi que la construction du garage du complexe Crémazie de la STM; une voie réservée aux autobus sur l’autoroute 19; de nombreux emplois d’été pour les jeunes; de l’appui pour 800 emplois créés sur Chabanel (i.e. : Postes Canada et Canada Goose); la légalisation du canabis et autres.

Lors de la période de questions, certains citoyens ont posé des questions sur des sujets généraux tel que le racisme, SNC-Lavallin, le harcèlement et le canabis alors que d’autres posaient des questions sur des préocupations locales telles que le bruit des avions et le risque de perte du Centre Communautaire Ahuntsic.

Concernant le bruit des avions, Mélanie Joly a mentionné qu’elle était sensibilisée à ce sujet et que à la suite d’une requête au ministre des Transports, Marc Garneau, ce dernier avait demandé à Air Canada de mettre des silencieux sur certains appareils plus bruyants.

Interrogée par journaldesvoisins.com, Angèle Ntumba qui était l’une des participantes, a bien apprécié les deux ateliers à laquelle elle a participés, soit ceux sur l’intergénérationel et le logement.

Le bureau de Mélanie Joly a laissé savoir que les citoyens et acteurs de la communauté peuvent encore également contribuer aux échanges en faisant parvenir leurs idées à l’adresse melanie.joly@parl.gc.ca avant le 16 avril prochain. Un rapport des échanges sera envoyé au début du mois de mai à tous les participants et rendu public au courant des prochaines semaines. (jdv – Philippe Rachiele)

 


Les tout-petits des Abeilles bricoleuses marchent eux aussi pour le climat

(Photo: courtoisie)

Le 15 mars dernier, les tout-petits du CPE des Abeilles Bricoleuses ont appuyé la grève étudiante pour le climat. Tous munis d’une petite planète qu’ils ont préalablement dessinée, ils ont marché dans les rues du quartier et chanté en chœur «Sauvons la planète ».

Cette initiative, proposée par La planète s’invite à la garderie, un mouvement citoyen qui vise à unir les forces vives autour de nos tout-petits, que ce soit l’éducatrice, la direction, les parents ou les amis, a pour but de susciter les discussions sur l’environnement.

Les enfants sont émerveillés par la nature. Ils courent à la poursuite d’un papillon, sautent dans les flaques d’eau, dansent avec les feuilles d’automne et font des anges sur la neige au lendemain des tempêtes. Ils veulent tout découvrir et tout toucher jusqu’à l’escargot baveux.

L’attachement à l’environnement est bel et bien présent dès un jeune âge. Nous pouvons donc renforcer ce lien par des engagements positifs et des activités éducatives.

La semaine de la Terre aura lieu du 22 au 27 avril. Prévoyez-vous une activité avec vos tout-petits et dame nature? (Source: Audrey Véronneau, parent, Garderie Les Abeilles bricoleuses).


Travaux à bibliothèque de Cartierville – Service interrompu les 21 et 22 mars

L’arrondissement informe la population que le service sera suspendu les jeudi et vendredi 21 et 22 mars à la bibliothèque de Cartierville en raison de travaux. Dès 10 h, samedi le 23 mars, l’équipe sera de retour afin d’accueillir les usagers dans ses locaux revampés.

Cette interruption de service est nécessaire afin d’effectuer des travaux qui visent à réaménager l’aire d’accueil et, entre autres, de l’adapter aux postes en libre-service. De plus, un nouvel espace de travail sera aménagé comptant l’ajout de tables et de chaises. Des prises électriques pour recharger vos appareils seront également installées. Une douzaine de nouveaux postes informatiques seront installés dans un avenir rapproché. Bref, c’est pour mieux répondre aux besoins de sa clientèle que la Ville de Montréal doit effectuer ces travaux.

Durant la suspension du service, les usagers sont invités à se rendre à la bibliothèque jeunesse de Salaberry, située au 4170, rue de Salaberry, ou à la bibliothèque d’Ahuntsic, située au 10300, rue Lajeunesse, 2e étage.

Pour information, composez le  (514) 872-6989. (Source: arrondissement Ahuntsic-Cartierville)


Déplacement des chutes à livres à la bibliothèque d’Ahuntsic

Durant la période des travaux en cours à la bibliothèque d’Ahuntsic, l’arrondissement informe la population que les chutes à documents (livres, documents audio visuels, etc.), situées rue Lajeunesse (près du stationnement situé au nord de l’édifice), seront déménagées rue Fleury Est en fin d’après-midi, vendredi le 22 mars.

Installées à l’extérieur de l’édifice, au centre du balcon, tout près de la porte d’entrée du Café de Da, situé au 545, rue Fleury Est, les chutes y resteront durant toute la période des travaux. Le public est invité à rapporter ses documents au comptoir du Café de Da. Par contre, durant les heures de fermeture du Café, les chutes seront ouvertes en permanence.

Toutes les mesures sont prises afin d’offrir un service de qualité à la population durant les travaux, dont la durée est estimée à 7 mois. L’équipe de la bibliothèque est au bout du fil pour répondre à vos questions : 514 872-0568. Consultez également la page Facebook de la bibliothèque pour des informations mises à jour régulièrement. Rendez-vous au 2e étage de l’édifice Albert-Dumouchel, situé au 10300, rue Lajeunesse. Consultez les horaires en vigueur durant les travaux. (Source : Arrondissement)


La patinoire Bleu Blanc Bouge d’Ahuntsic-Cartierville fermée pour la saison

Avec l’arrivée du beau temps, le moment est venu de ranger ses patins. L’arrondissement informe la population que la patinoire Bleu Blanc Bouge, du parc De Mésy, est fermée pour la saison hivernale 2019.

Malgré un début quelque peu chaotique, le 23 décembre dernier, tout s’est finalement mis en place de sorte que la saison 2018-2019 a connu un réel succès! Pour la prochaine saison, la population d’Ahuntsic-Cartierville pourra profiter d’un pavillon d’accueil et d’une glace pleinement fonctionnels, et ce, dès le mois de novembre 2019!

La venue du beau temps et de conditions météorologiques plus clémentes est une bonne nouvelle après le rude hiver qui s’est abattu sur Montréal et favoriseront (c’est ce qu’on nous souhaite) la pratique d’une foule d’activités sportives extérieures (vélo le long du Parcours Gouin, soccer dans les parcs, tennis, rugby, etc.). Car bouger, c’est connu, c’est bon pour la santé! Merci à toutes et tous et à l’année prochaine! (Source : Arrondissement)


 Sympathies à la communauté musulmane

Les attentats terroristes perpétrés contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande interpellent tous les élus ainsi que le commandant de police en l’occurrence, le député fédéral de Bourassa, Monsieur Emmanuel Dubourg, la députée de Bourassa-Sauvé, Madame Paule Robitaille, la mairesse de Montréal-Nord, Madame Christine Black, les conseillères et conseillers municipaux, mesdames Chantal Rossi, Renée-Chantal Bélinga, messieurs Jean-Marc Poirier, Abdelhaq Sari et le commandant Miguël Aston.

«Nous sommes unanimes pour condamner cette tragédie. Nous présentons ainsi nos sympathies à la communauté musulmane de Montréal-Nord attristée par ce drame. Ces actes odieux ne devraient arriver nulle part. Nos prières et nos pensées accompagnent les familles et les amis des victimes de cette tragédie insensée. Peu importe nos croyances, nos origines, nous devons tous nous sentir en sécurité.» (Source : Bureau de Emmanuel Dubourg)


Leurre informatique à l’endroit de mineurs : le SPVM recherche des victimes potentielles de Cano Mendez Juan Manuel

La Section de l’exploitation sexuelle, volet pornographie juvénile et leurre, du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé à l’arrestation de Cano Mendez Juan Manuel, 52 ans, le 13 mars 2019.

Cano Mendez Juan Manuel (Source SPVM)

Cano Mendez Juan Manuel est entré en contact avec au moins 10 jeunes filles âgées entre 14 et 17 ans dans le but de commettre du leurre et d’obtenir des services sexuels. Il ciblait ses victimes sur différents sites d’annonces en ligne alors que ces dernières recherchaient des emplois de gardiennage. Certaines victimes se trouvaient sur le territoire de Montréal et d’autres résidaient dans différentes régions du Québec.

Les enquêteurs ont des raisons de croire qu’il aurait pu faire d’autres victimes.

Le prévenu a comparu le 14 mars 2019 au palais de justice de Montréal. Des chefs d’accusation de leurre d’enfant et d’avoir communiqué avec une personne mineure pour l’obtention de services sexuels ont été déposés contre lui. Il est toujours détenu.

Le suspect utilisait comme pseudonymes Bruno Sarkovitz et Liam Elonn ainsi que les adresses courriel suivantes :

Le véhicule conduit par Cano Mendez Juan Manuel était un Mazda 5 2010 de couleur noire ou un Jeep Compass 2019 de couleur noire.

Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu’un qui aurait pu être victime de Cano Mendez Juan Manuel est invitée à se rendre à son poste de police de quartier ou à communiquer avec le 9-1-1 afin de déposer une plainte officielle. (Source : SPVM)


Engagez-vous dans la Mission 100 tonnes 2019!

La Ville de Montréal a octroyé une contribution financière de 16 000$ à l’initiative citoyenne Mission 100 tonnes pour soutenir les événements de nettoyage des berges auxquelles ont participé plus de 5 000 bénévoles en 2018. L’initiative s’inscrit dans l’esprit de la Ville de Montréal en matière de propreté et de sensibilisation aux impacts négatifs des déchets microplastiques dans les cours d’eau. La Ville soutiendra le recrutement des arrondissements, fera la promotion des événements et assumera les coûts liés à la gestion des matières résiduelles collectées.

Cette année, la Ville de Montréal offrira un soutien financier afin d’atteindre l’objectif ambitieux de retirer cent tonnes de déchets des cours d’eau de la planète, en commençant par le Saint-Laurent et ses affluents. L’organisation espère à cette fin rallier les onze arrondissements riverains du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Prairies.

La mission 100 tonnes vise à retirer 100 tonnes de déchets des cours d’eau de la planète, en commençant par le fleuve Saint-Laurent, afin de réduire le niveau de débris, de micro-plastique et de substances toxiques présents dans les océans. Cette mission est une collaboration avec le Mouvement des Artisans du changement.

Les dates et lieux des événements de nettoyage seront annoncés ultérieurement à travers diverses campagnes de promotion. Ces événements s’ajoutent aux corvées de nettoyage des lieux publics montréalais auxquelles plus de 25 000 citoyens participent bénévolement chaque année. Pour en savoir davantage sur la Mission 100 tonnes, cliquez ici. (Source : Ville de Montréal)


 BABEL MUSIQUES 2019, 7 événements, 48 musiciens, 2 salles de spectacle

Comme tous les printemps, les musiques de création issues des cultures du monde se donnent rendez-vous à la maison de la culture Ahuntsic. Contemporaines ou traditionnelles, émergentes ou reconnues, classiques ou à danser, les musiques revêtent toutes les formes et se déploient dans la salle de spectacle et au Cabaret Juste-là.

En ouverture le mercredi 3 avril à 19 h 30, le compositeur et musicien René Orea présente en première, Akiamanys, un projet créé dans le cadre d’une résidence à la maison de la culture. Cette oeuvre est une offrande musicale et poétique dédiée à l’Amérique du Sud qui puise aux sources de cet héritage à fort métissage afro-indigène-européen. René Orea (flûtes, voix) sera (très bien) accompagné de Carlos Jiménez (guitare), Yoel Díaz (piano), Emmanuelle Da Silva (clarinette), Edward Maldonado (basse), Éric Breton et Jonathan Maldonado (percussions et batterie), Emilia Córdoba (soprano), Evelin Ramón (contralto) et Sean Penner (baryton). Une répétition publique et causerie, dans laquelle seront proposées quelques notions sur les différences et les affinités des musiques latino-américaines qui ont inspirées Akiamanys, aura lieu le 2 avril à 19 h.

Trois autres représentations des Grands Concerts auront lieux à 19 h 30 les 4,5 et 6 mars dans la grande salle.

L’Ensemble Âstân vous présente un nouveau répertoire avec son projet La sagesse ivre, inspiré du Moyen-Orient; de couvents des derviches jusqu’à la cour des rois Perses, des plaines du Khorâssân aux jardins d’oliviers de Damas et des ruelles de Nichapour jusqu’aux bords de la Méditerranée. Avec Bashir Faramarzi au santour, (citare sur table) et dotâr (luth traditionnel) Ziya Tabassian au tombak, Omar Abou Afach au violon alto et Christophe Papadimitriou à la contrebasse et l’invité Guillaume Bourque à la clarinette basse.

Voyages flamencos est une carte blanche à Caroline Planté fantastique guitariste flamenca et compositrice de renommée internationale, reconnue pour la qualité et l’originalité de ses créations. Elle fait résonner sa guitare, sur les rythmes du cajon de Miguel Medina, avec les chants «duende» de Marcos Marin et José Lumbreras El Chele et les martellements flamboyants de la danseuse Delphine Mantha. Les invités Sergiu Popa à l’accordéon, et le chanteur Ilam seront au rendez-vous.

Toujours animée par Jici Lauzon, l’édition 2019 de la soirée Découvertes met à l’honneur trois nouvelles formations ou nouveau projet avec Udistik Orchestra et ses musiques moyen-orientales, La Léa qui brasse flamenco, jazz, bossa, et rumba catalane et Les frères Cissokho qui rendent hommage à leur tradition en lui insufflant une bonne dose de créativité!

Au Cabaret Juste-là, Le Bal aux Balkans, sous la direction musicale de l’accordéoniste moldave Sergiu Popa,

sera ponctué de musiques et de danses introduites et animées par Yves Moreau, spécialiste passionné de danses et de musiques de Bulgarie, Macédoine, Serbie et Albanie. Il nous fera danser le horo, la hora, le kolo, et bien d’autres rythmes! Ottuk molya!

L’événement se termine en beauté avec les très enlevants Nomad’Stone, Révélation Radio-Canada en musique du monde.

Occident Express, une exposition de photographies de Michel Huneault prises en 2015 lors de l’accélération subite du mouvement migratoire en Europe, accompagnera l’événement.
Mardi 2 avril, 19 h répétition publique et causerie avec René Orea (Akiamanys) – Entrée libre
Mercredi 3 avril, 19 h 30 AKIAMANYS mercredi 3 avril, 19 h – Laissez-passer mardi 19 mars, 18 h
Jeudi 4 avril, 19 h 30 LA SAGESSE IVRE (Ensemble Âstân) – Laissez-passer mardi 19 mars, 18 h Vendredi 5 avril, 19 h 30 VOYAGES FLAMENCOS – Laissez-passer samedi 23 mars, 18 h
Vendredi 5 avril, 21 h BAL AUX BALKANS au Cabaret Juste-Là – Laissez-passer samedi 23 mars, 18 h
Samedi 6 avril 19 h 30 DÉCOUVERTES BABEL 2019 – Laissez-passer samedi 23 mars, 18 h
Samedi 6 avril 21 h NOMAD’STONE – Laissez-passer samedi 23 mars, 18 h


Trois boursiers à Grasset

Les trois gagnants des bourses D’Archimède à Zola remises par la Fondation Collège-André-Grasset sont maintenant connus! Mathis Bouffard (Collège Laval) ainsi que Romy Harvey (Collège Jean-Eudes) et Merlin Guerrero (Collège Jean-Eudes) ont remporté cette distinction couvrant deux ans de scolarité à Grasset. Les trois étudiants méritants remportent une bourse équivalente à deux ans de scolarité au Collège André-Grasset.

Le concours D’Archimède à Zola est composé de deux volets. La première étape consiste à préparer un dossier de présentation témoignant notamment des aptitudes académiques des étudiants ainsi que de leurs valeurs, de leurs qualités et de leur implication communautaire et parascolaire. La deuxième étape est une série d’épreuves, soit un test de culture générale, la rédaction d’un texte d’opinion ainsi qu’un débat oratoire sur un thème d’actualité. Cette année, les participants devaient s’interroger sur la question « Devrions-nous tenter d’enrayer la mort ? » (Source : Collège André-Grasset)


Les popotes roulantes : un service alimentaire de qualité essentiel

Du 18 au 22 mars 2019 se tiens la 14e édition de la Semaine québécoise des popotes roulantes sous le thème Les popotes roulantes : un service alimentaire de qualité ! Nous voulons ici souligner que chaque popote roulante offre un repas complet et à prix modique composé d’une soupe, d’un plat principal et d’un dessert, le tout cuisiné avec des aliments sains et de qualité. Les popotes roulantes de toutes les régions s’affairent à respecter, chaque jour, les besoins de plus en plus variés d’une clientèle diversifiée.

Une popote roulante est un organisme sans but lucratif qui permet à tout près de 30 000 personnes en perte d’autonomie, majoritairement ainées, de rester à domicile. Souvent, la visite des bénévoles de la popote roulante est la seule visite que ces personnes recevront dans leur journée. En effet, en plus d’offrir un repas chaud, la popote, par l’entremise des responsables de la prise des commandes et de la livraison, assure également une vigie. Celle-ci procure un sentiment de sécurité chez leurs clients ainsi qu’aux nombreux proches aidants qui ont de plus en plus recours à ce service pour leurs proches.

Les popotes roulantes à travers le Québec, c’est autour de 2 millions de repas préparés et livrés chaque année par plus de 10 000 bénévoles dévoués dont la moyenne d’âge est de 72 ans. Les bénévoles représentent la pierre angulaire de ces organismes. Une popote roulante est généralement composée d’une vingtaine de bénévoles qui travaillent à tour de rôle, soit comme cuisinier, aide-cuisinier, chauffeur, baladeur, plongeur ou gestionnaire. Ces bénévoles sont des personnes animées par des valeurs de solidarité et de partage qui participent par le fait même au bien-être de leur communauté. Afin d’être en mesure de poursuivre le service et de répondre à la demande toujours grandissante, il est primordial que le nombre de bénévoles augmente. Le recrutement est donc toujours d’actualité ! (Source : Regroupement des popotes roulantes)


Rappel et conditions de publication

S’il-vous-plait, prenez note que nous publierons avec plaisir vos communiqués si vous nous les faites parvenir en texte dans votre courriel  à  journaldesvoisins@gmail.com avant le mercredi, 17 h, pour publication le vendredi qui suit. Nous ferons peut-être un copier/coller pour éviter les erreurs. SVP noter le format des communiqués ci-dessus (Un titre, pas de gras, pas de majuscules, limiter les paragraphes, indiquer (Source : xxx) à la fin, etc). Par respect pour nos annonceurs qui paient pour annoncer et qui nous font vivre, nous publions affiches avec entente de paiement seulement.  Pour plus de visibilité, réservez un emplacement publicitaire.  Les tarifs Web, sont ici. Pour un tarif spécial OBNL, appelez-nous au 514 770-0858.

Compte tenu du volume élevé de communiqués que nous recevons et de notre petite équipe, nous ne publions les communiqués qu’une semaine et nous n’avons pas le temps d’envoyer d’accusé-réception. Notez également que nous ne publions pas nécessairement les photos.  Aidez-nous: relisez-vous avant d’expédier votre courriel ; n’envoyez pas plusieurs versions ! Autant que faire se peut, le texte doit être lisible, intéressant, d’une longueur raisonnable, et sans faute. Nous nous réservons le droit de raccourcir les textes trop longs. (La rédaction)

Si ce n’est pas déjà fait, pour aussi peu que 3 cents par jour (10$ par année), aidez votre journal communautaire. Devenez membre ici!

.