Jérôme Normand, président du CCU et conseiller du district du Sault-au-Récollet (Photo: François Robert-Durand).

En avril dernier, deux postes au sein du comité consultatif d’urbanisme (CCU) d’Ahuntsic-Cartierville ont été pourvus. Les nouveaux membres, une architecte et un urbaniste, s’engagent pour un mandat de deux ans. À cette occasion, Journaldesvoisins.com a voulu mieux comprendre le travail du CCU et connaître sa composition. Pour ce faire, le JDV s’est entretenu avec le président du comité et élu du district du Sault-au-Récollet, Jérôme Normand.

Il existe un CCU dans chacun des arrondissements de la Ville de Montréal, composé de bénévoles qui doivent résider dans l’arrondissement.

Le travail du CCU

Le comité est mandaté par le conseil municipal pour donner des avis sur les demandes qui lui sont soumises en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire.

L’objectif de son travail est principalement d’examiner les projets qui dérogent au règlement d’urbanisme pour une raison ou pour une autre et de recommander ou non leur approbation.

« Plusieurs circonstances peuvent faire en sorte qu’un projet mené par un requérant puisse aboutir devant le CCU pour avoir son avis, explique Jérôme Normand. Souvent, c’est parce qu’il y a un plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) en vigueur dans le quartier, auquel les projets doivent se soumettre. »

Il y a plusieurs PIIA dans Ahuntsic-Cartierville. Par exemple, dans l’ancien village du Sault-au-Récollet, il y a un PIIA pour préserver les caractéristiques d’origine du quartier.

« Presque tous les projets menés dans ce territoire vont passer devant le CCU. »

Construire un étage supplémentaire à sa maison ou une terrasse sur un toit sont d’autres exemples de projets nécessitant une recommandation du CCU.

Les requérants doivent modifier leur projet en fonction des avis du CCU, toujours au regard des questions architecturales, des choix de matériaux, de l’intégration dans le paysage, de la conformité à la règlementation, etc.

Jérôme Normand indique qu’habituellement les requérants se soumettent aux avis du CCU. S’ils contestent l’avis, le choix revient au conseil d’arrondissement d’accepter ou non la dérogation.

Les membres

Le CCU d’Ahuntsic-Cartierville est composé de sept membres principaux et trois membres suppléants. Deux des membres principaux sont des élus. Jérôme Normand est le président du comité et Hadrien Parizeau, le vice-président. La mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier, agit à titre de membre élue suppléante. Les autres membres sont des résidants de l’arrondissement, architectes et urbanistes.

Pour le recrutement des membres, Jérôme Normand explique que son équipe s’est donné des critères de sélection précis. Il veut une représentativité des professions (architecte, urbanistes, etc.), des districts de l’arrondissement, des communautés culturelles ainsi qu’une parité homme-femme. En ce moment, presque tous ces critères sont respectés.

Le travail au sein du CCU est bénévole. Jérôme Normand explique que les gens le font par volonté de participer à la gestion citoyenne de leur quartier.

« Ces gens ont une volonté d’avoir un impact sur la transformation de leur quartier. Ils sont les gardiens du patrimoine, de l’uniformité paysagère. Ils s’assurent que les transformations se fassent avec bon goût et que les dérives soient évitées. »

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Circulation : pas d’arrêt pour la politique partisane (Texte 2 de 2)

Lors du conseil du 5 juillet, le conseiller du district Saint-Sulpice, Hadrien…

Changement de zonage nécessaire pour le site Louvain Est

Prochaine étape dans le projet de redéveloppement du site Louvain Est : faire…

Le Far-West des ruelles privées

De nombreux citoyens ignorent que les «ruelles» qui jalonnent le territoire d’Ahuntsic-Cartierville…
Vue aérienne des berges du mur Simon-Sicard à la hauteur de Berthiaume-du-Tremblay (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Hydro-Québec Ahuntsic Cartierville Montréal

Le projet de sentier sur les berges de la rivière des Prairies piétine

Le comité citoyen pour l’aménagement de la Promenade du Sault, qui pousse…