Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Grande consultation publique

Les résidants d’Ahuntsic-Cartierville portent leur voix

Publié le 06/11/2018
par Joran Collet

(Photo: jdv P. Rachiele)

Les 24 octobre et 1er novembre derniers, la participation citoyenne était au rendez-vous dans l’arrondissement. Nombre de résidants  s’étaient déplacés aux deux rencontres –la première dans Cartierville, et la seconde dans Ahuntsic– de la grande consultation publique afin de transmettre leur voix pour la construction d’un arrondissement à leur image. Les résultats de cette consultation verront ensuite le jour dans les prochaines années. Journaldesvoisins.com était présent aux deux rencontres.

Les 24 octobre et 1er novembre dernier, les résidants d’Ahuntsic-Cartierville étaient conviés à deux séances d’une grande consultation publique d’une durée de six heures chacune. Il semblerait qu’ils aient répondu présents afin d’apporter leur voix aux trois futurs plans qui sont en préparation par l’arrondissement, soit le plan de déplacements, le plan directeur des parcs et espaces verts et le plan de développement durable.

Importance et propositions

Des citoyennes reçoivent des explications sur le développement des parcs et espaces verts dans l’arrondissement (Photo: jdv P. Rachiele)

Au cours de ces deux journées (après-midis et soirées), les citoyens pouvaient jeter un œil sur différents faits saillants de l’arrondissement, allant de la canopée, au service de bus en passant par les parcs. Différentes cartes et grandes affiches présentaient la réalité d’Ahuntsic-Cartierville sous un angle nouveau. Les visiteurs pouvaient aussi interroger les représentants de l’arrondissement et les plus curieux pouvaient consulter des documents mise à disposition par l’arrondissement. Cette rencontre permettait aussi aux résidants de faire entendre leur voix sur différents points d’intérêts pour l’avenir du territoire d’Ahuntsic-Cartierville.

Ils étaient aussi invités à indiquer l’importance qu’ils accordaient à certains thèmes et répondre aux questions à l’aide de pastilles vertes, jaunes et rouges. Ceux et celles qui le désiraient pouvaient faire des propositions sur des «post-it» (papillons adhésifs) qui étaient ensuite apposés sur les affiches. 

L’une des questions abordées était notamment la suivante : quelles devraient être les actions à privilégier dans l’arrondissement? Ou encore, quels sont les principaux freins à l’utilisation du transport en commun? Concernant les parcs, l’arrondissement demandait aussi aux citoyens : qu’est-ce qui pourrait vous inciter à fréquenter davantage les parcs de l’arrondissement? 

Tout porte à croire que les résidants se sont sentis concernés et ont souhaité s’exprimer puisqu’en fin de soirée, les affiches étaient recouvertes de collants des trois couleurs – le vert était toutefois prédominant sur la majorité des questions – et les papillons adhésifs se superposaient

Tables de discussion

De 16h à 19h30, des tables de discussion étaient organisées autour des trois plans. Durant ces séances, les résidants étaient invités à échanger diverses idées sous la supervision d’animatrices.

Pendant près d’une heure et dans une courtoisie certaine, les citoyens ont présenté leurs rêves et idées les plus folles pour faire d’Ahuntsic-Cartierville un arrondissement incontournable. Les idées et commentaires étaient nombreux et touchaient à plusieurs aspects de ces trois dossiers. 

Plan local de déplacements

Sur le plan local de déplacements, un résidant de Bordeaux-Cartierville a notamment proposé d’allonger la ligne orange jusqu’à la gare de Bois-Franc afin de faire de cette future station du REM une gare multimodale (NDLR: Une autre résidante, Pauline Carignan, avait déjà fait cette suggestion à l’occasion d’une réunion du conseil d’arrondissement au cours des derniers mois. En outre, le maire de Ville Saint-Laurent, Alan De Sousa, a également fait cette suggestion à l’occasion d’une rencontre sur la sécurité des piétons à l’Hôtel de ville, récemment)

L’idée d’une piste cyclable est-ouest a été abordée, de même que l’élaboration d’un lien vélo nord-sud.

Certains résidants ont demandé une amélioration du système de bus, de leur fréquence et une amélioration de l’emplacement des arrêts de bus. L’idée d’un métrobus a aussi été évoquée. 

Enfin, des citoyens ont abordé l’aspect du transport piéton, des temps de traverse trop courts, et des distances de traverse à parcourir trop longues.

Parcs et espaces verts

Concernant le plan directeur des parcs et espaces verts, les participants proposaient notamment des parcours reliant les parcs.

Le sujet des toilettes dans les parcs a notamment était effleuré par une résidante puisque leur absence limite les sorties en famille.

Une autre souhaiterait l’organisation d’activités plus nombreuses dans les parcs et que celles qui sont déjà existantes  soient mieux publicisées, notamment à l’aide des journaux locaux.

Un résidant demandait à ce que les policiers ne passent plus en voiture dans le parc, mais que des personnes soient présentes sur les lieux pour assurer la sécurité.

Enfin, une résidante suggérait que soient facilitées les sorties scolaires dans les parcs. Une autre que les parcs restent accessibles –les équipements, notamment– pour que les usagers puissent continuer à les utiliser durant la saison froide.

Développement durable

Enfin, concernant le plan de développement durable, les résidants ont notamment souhaité que l’arrondissement se projette très loin dans le temps et planifie à très long terme. Une participante demandait donc que l’on ne fasse pas un plan sur quatre ans, mais sur une génération au moins.

Les résidants ont aussi demandé à ce que l’arrondissement valorise un commerce de proximité diversifié.

La discussion a aussi tourné autour de l’eau et des ordures. Certains se questionnant sur la possibilité d’introduire le concept d’utilisateur payeur ou même la possibilité de réduire la fréquence de ramassage pour les ordures. D’autres proposaient de «réprimer» le mauvais tri des déchets.

Une écolière du Collège Mont-Saint-Louis était présente pour mentionner les problèmes de sensibilisation qui compliquent le tri des ordures au sein de l’établissement scolaire.

Une résidante affirmait, enfin, qu’une bonne campagne d’information adaptée pourrait accomplir un véritable changement sur le territoire.

Un sondage

Rappelons qu’il est aussi possible pour les résidants qui le souhaitent de compléter un sondage en ligne pour le plan local de déplacements.  Ce dernier prendra fin le dimanche 18 novembre. Des prix de participation peuvent être gagnés.