(Photo : Unsplash – Geoffroy Delobel)

Le 22 juin dernier, les restaurants, les restos-bars et les terrasses de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) ont reçu le feu vert du gouvernement pour ouvrir leurs portes. Bien que cette réouverture soit conditionnelle à de nombreuses mesures d’hygiène imposées par la santé publique, les restaurateurs d’Ahuntsic-Cartierville se disent prêts à vous accueillir.

Une réouverture difficile, mais grandement attendue

Journaldesvoisins.com a discuté avec de nombreux restaurateurs de la rue Fleury afin de prendre le pouls de la situation.

À l’unanimité, ils disent être très heureux de retrouver leurs clients.

Toutefois, plusieurs d’entre eux craignent l’impact financier de cette réouverture au ralenti.

« On entrevoit [la réouverture] de façon positive, car on avait hâte de revoir les gens et d’ouvrir la salle à manger, mais ça comporte des défis de logistiques très importants », déclare Maude Théroux-Séguin, copropriétaire du restaurant Les Cavistes situé sur la rue Fleury Ouest.

Nancy Colin, propriétaire du restaurant L’Estaminet, abonde dans le même sens.

« Ça va bien ! Les clients sont vraiment contents de nous retrouver. C’est positif, mais c’est beaucoup de frais… », précise-t-elle.

En effet, les restaurateurs expliquent qu’ils étaient bien préparés, mais que le vrai défi débute lorsque les clients arrivent sur les lieux.

« La clientèle n’est pas toujours adaptée à ces nouvelles mesures », précise Stéphanie Bouchard, propriétaire du Café Le Petit Flore situé sur la rue Fleury E depuis maintenant 26 ans. « En appliquant la distanciation de deux mètres entre les tables, le Café tombe à 30 % de sa capacité. C’est triste, car avec 30 % de places assises, tu n’es pas rentable en restauration », ajoute cette dernière.

Afin de survivre, les restaurateurs n’ont eu d’autres choix que de se retourner vers les livraisons et les commandes pour emporter.

C’est ce que nous explique Hilmi Lahlou, propriétaire de L’Artizan Pizza sur la rue Fleury Ouest.

« Pour des raisons de rentabilité, nous n’ouvrirons pas l’intérieur du restaurant avant le mois de septembre. Nous continuons à faire beaucoup de livraisons et de commandes à emporter. Les clients sont libres de manger sur notre terrasse, mais il n’y a pas de services aux tables », dit-il.

Bien qu’ils comprennent la crainte de certains clients et clientes, les restaurateurs souhaitent préciser que toutes les mesures sont mises en place afin de prioriser la sécurité de leur clientèle.

La sécurité avant tout

En effet, votre prochaine visite au restaurant ne sera pas comme à l’habitude.

Dès votre arrivée, plusieurs éléments auront changé, dont la mise en place d’un panneau à l’entrée avisant de toutes les informations utiles aux clients, l’installation de barrières physiques et l’ajout de signalisations afin de respecter la distanciation de deux mètres.

Le personnel, pour sa part, est équipé d’un masque de procédure et d’une protection oculaire lorsqu’il exécute une tâche qui nécessite d’être à moins de deux mètres.

De plus, le nombre de places assises est très limité et les menus seront présentés sur des ardoises, des écrans ou même sur le Web afin d’éviter le partage fréquent d’objets.

Le personnel qui cuisine vos mets favoris est lui aussi limité par de nombreuses mesures d’hygiène afin d’éviter la propagation du virus.

Et vous, quel restaurant d’Ahuntsic-Cartierville aviez-vous le plus hâte de retrouver ?

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

2 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Lettres ouvertes – Semaine du 5 juin 2020

Où avez-vous la tête ? Où avez-vous la tête, mesdames les mairesses…

Plaintes citoyennes au sujet du bruit et de la lumière émanant de l’Institut Pacifique

Le projet d’agrandissement de l’immeuble de l’Institut Pacifique, un organisme sans but…

Lettres ouvertes – Semaine du 24 janvier 2020

Lundi 13 janvier 2020 STM Terminus Henri-Bourassa Glace et neige sur les…

Opération Patrimoine – Maison du Meunier

Peu de citoyens d’Ahuntsic-Cartierville peuvent se targuer de tout savoir sur les…