Macy Wu vend ses savons sur certains marchés de Montréal et sur son site web. (Photo: courtoisie Meiji & Co)

Au cœur d’Ahuntsic-Cartierville, dans le secteur Chabanel, se cache la savonnerie Meiji & Co. Rencontre avec Macy Wu, fondatrice de cette entreprise locale qui utilise uniquement des produits naturels et conçoit ses savons de façon artisanale.

Macy Wu n’avait pas prévu de lancer son entreprise de savons artisanaux dans le District Central, au 1 Chabanel. C’est un concours de circonstances qui a conduit cette jeune montréalaise à relever ce défi.

«Je travaillais à Pharmaprix et j’avais des problèmes de peau. Le dermatologue m’a dit de changer de savon. J’en ai essayé plusieurs, puis on a essayé d’en faire nous même pour savoir ce qu’on met dedans, et pour être plus écologiques», se souvient-elle.

Commercialisation

Ce qui ne devait être qu’une expérience pour parvenir à bout de ses problèmes dermatologiques est finalement devenu une véritable passion. «J’ai consulté beaucoup de ressources, je me suis formée et j’ai décidé d’améliorer mes savons avec des parfums, des fleurs… Ça m’a fait beaucoup de bien de me lancer dans la création d’un produit fini, et de voir le résultat de mon travail», confie Macy Wu.

En 2018, elle commercialise pour la première fois ses créations sur la plateforme de vente en ligne Etsy. Elle participe également à plusieurs marchés montréalais. Rapidement, les savons Meiji & Co rencontrent un succès qui dépasse les espérances de la jeune entrepreneure.

D’autant que l’arrivée de l’épidémie de Covid dope largement les ventes de produits sanitaires et que les campagnes de sensibilisation pour se laver les mains régulièrement se multiplient. Aujourd’hui, ses produits sont disponibles sur son propre site internet, ainsi que dans certains magasins et marchés locaux.

Savons botaniques et artisanaux de l’entrepreneure Macy Wu, fondatrice de la savonnerie Meiji & Co. (Photo: saisie d’écran du site web meijiandco.com)

Des savons pas comme les autres

Pour se démarquer, Macy Wu a choisi de créer un véritable concept autour de ses produits. Les savons Meiji & Co offrent une expérience globale avec une forme, des couleurs et des parfums qui vont ensemble.

«J’ai étudié la parfumerie pour proposer des combinaisons raffinées, qui vont avec des formes originales qui correspondent au parfum. Je fais tout moi-même avec des huiles et des beurres végétaux: coco, lin, ricin et avocat pour la base. Je fais également des savons au lait de chèvre avec du vrai lait entier et non du lait en poudre comme c’est souvent le cas», explique-t-elle.

Véritables bijoux, que l’on n’oserait presque pas utiliser, les savons Meiji & Co sont entièrement artisanaux. Il faut de 2 à 3 heures de préparation avant le moulage, puis 48 heures de pré-séchage, et enfin 4 semaines de séchage hors du moule. Soit un total de plus d’un mois de la conception à la commercialisation.

Ateliers

Pour partager son savoir-faire, Macy Wu organise également des ateliers depuis la fin de l’année 2023. «Mastercard m’a contactée pour me proposer d’animer des ateliers de fabrication de savons en personne. C’est une offre Mastercard VIP Experience réservée aux porteurs d’une carte Mastercard. J’ai organisé le premier atelier en novembre dernier autour du savon et d’une dégustation de vin en accord avec les parfums des savons. C’est vraiment agréable de partager ma passion. Les gens sont curieux et étonnés de découvrir à quel point le processus est complexe», assure-t-elle.

Le prochain atelier de la savonnerie Meiji & Co est prévu pour la Saint-Valentin au 1 Chabanel, au sein de l’espace Clickspace. En attendant, Macy Wu projette de trouver un local plus grand pour son laboratoire et négocie un contrat de sous-traitance pour un distributeur dont elle ne peut pas encore révéler l’identité…



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Livraison à domicile: découvrez les épiceries les moins chères à Ahuntsic-Cartierville

Pour économiser du temps, Tomasz, résident d’Ahuntsic-Cartierville, a recours à la livraison…

Désert alimentaire: un marché de fruits et légumes à la Station Youville

Cet été, les citoyens de Youville peuvent faire leurs emplettes en plein…
Escouade mobilité déneigement

L’entreprise Boily déneigement cesse ses activités

  Laissant plusieurs personnes et entreprises sans déneigement en plein mois de…

La consigne élargie des contenants de boisson entre en vigueur le 1er novembre

On connaît tous dans notre quartier une personne qui ramasse les canettes…