Certaines clôtures sont brisées (Photo : Jules Couturier, JDV)
Un terminus mal entretenu (Photo: jdv, Jules Couturier)

Dans un précédent article datant de mars 2017, journaldesvoisins.com soulignait le piteux état du terminus de la STM au métro Henri-Bourassa. Pierre Lachapelle, un résidant de l’arrondissement, nous avait fait part de la décrépitude des installations du terminus de la STM.

Plus d’un an plus tard, journaldesvoisins.com est retourné sur les lieux pour constater que rien n’avait changé (NDLR: voir reportage-photos plus bas).

Plusieurs des luminaires demeurent non-fonctionnels; un simple cône orange sert toujours à cacher un pied de lampadaire arraché; certaines des clôtures séparant le passage des autobus du trottoir sont brisées; un grand espace de gazon est encore en friche.

Durant sa visite lundi dernier, journaldesvoisins.com a également remarqué une large poubelle renversée laissant un ramassis d’ordures au sol. Lors de visites subséquentes au courant de la semaine, journaldesvoisins.com a constaté que le dégât n’avait pas été ramassé et que les ordures se répandaient sur le sol.

Il est toutefois à noter que les panneaux d’affichage électroniques défectueux l’an dernier sont maintenant fonctionnels.

La STM reconnaît l’état navrant du terminus

La STM est responsable de la gestion déléguée du terminus Henri-Bourassa. Interrogé à propos des signes de négligence observés, le conseiller corporatif aux affaires publiques de la société de transport, Philippe Déry, a affirmé être au courant que le terminus requérait plusieurs interventions de mise à niveau.

À cet égard, il nous a appris que la STM a fait un audit complet du terminus le 14 mai dernier. Les problèmes que journaldesvoisins.com a observés il y a plus d’un an ont également été soulevés lors de cet audit.

« Plusieurs demandes de travaux correctifs ont été effectuées et transmises aux équipes internes concernées, affirme-t-il. Le processus de mise à niveau du terminus est donc amorcé. »

Reste maintenant à savoir combien de temps il faudra encore avant que les voyageurs faisant escale au terminus puissent jouir d’un endroit plus présentable.

Reportage-photos plus bas…

Un grand espace de gazon en friche (Photo: jdv, Jules Couturier)
Ce ne sont paa toutes les lumières qui sont fonctionelles (Photo:jdv, Jules Couturier)
Un cône sert à cacher le pied d’un lampadaire (Photo: jdv, Jules Couturier)
Certaines clôtures sont brisées (Photo: jdv, Jules Couturier)
Le contenu d’une poubelle renversée n’ea pas été ramassée (Photo:jdv, Jules Couturier)
Les panneaux d’affichages électroniques sont maintenant fonctionnels (Photo: jdv, Jules Couturier)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Centre culturel et communautaire de Cartierville ouvre sa cuisine

Le Centre culturel et communautaire de Cartierville, aussi appelé 4C, inaugurait officiellement…

Jeunesse: rendez-vous à la placette Marcelin-Wilson pour changer la face de Bordeaux-Cartierville

Ce lundi 20 novembre, les jeunes de Bordeaux-Cartierville sont invités à venir…
Place Fort-Lorette

Une place au bout de la rue du Fort-Lorette

Hydro-Québec a lancé la réalisation de la place éphémère au bout de…

Printemps 2024 : Ahuntsic-Cartierville fait place nette

Le printemps est souvent synonyme de «grand ménage».  Dominique Paquin, directeur des…