nouha ben gaied fondation berthiaume du tremblay
Nouha Ben Gaied est la nouvelle directrice générale de la Fondation Berthiaume-Du Tremblay. (Photo: courtoisie)

Nouha Ben Gaied est la nouvelle directrice générale de la Fondation Berthiaume-Du Tremblay, qui agit auprès des aînés d’Ahuntsic-Cartierville en s’engageant pour le «bien vieillir». À l’occasion de la Journée internationale des aîné.e.s ce dimanche 1er octobre, le Journal des voisins fait le portrait d’une femme au parcours atypique, entièrement dévouée à la cause.

Nouha Ben Gaied n’était pas destinée à devenir directrice de la Fondation Berthiaume-Du Tremblay. Cet organisme offre diverses possibilités de logements et de prise en charge, mais aussi un centre de jour pour aînés et des services pour les proches aidants.

Rappelons que la Fondation possède la Résidence Berthiaume-Du Tremblay – un Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) dont le comité des résidents a été récompensé pour sa bienveillance en 2022 – et les immeubles du Quartier des générations.

Un parcours atypique vers les aînés

Diplômée en chimie, Mme Ben Gaied quitte sa Tunisie natale pour faire une thèse en France. Brillante, elle poursuit avec un post-doctorat en Angleterre, puis un poste de superviseuse de production en industrie chimique.

C’est finalement l’amour qui la fait dévier de cette voie et traverser l’océan Atlantique pour adopter le Québec en 2013. «Quand je suis arrivée à Montréal, je voulais faire une pause par rapport à la chimie. C’est comme ça que j’ai occupé mon premier poste au sein de la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer et que j’y suis finalement restée 10 ans en occupant différents postes. Le dernier était celui de directrice recherche et développement qualité des services», confie Nouha Ben Gaied.

Le hasard fait bien les choses puisqu’elle se passionne pour le sort des aînés et de leurs proches aidants. Après une décennie au sein de la Fédération, Nouha Ben Gaied décide de s’ouvrir à de nouveaux horizons, tout en continuant d’œuvrer pour la cause.

«J’avais envie de chercher un nouveau défi professionnel avec un rôle de leadership. Mais c’est une continuité logique puisque je suis désormais en amont avec une vision dirigée vers la prévention et le bien vieillir, grâce à la Fondation Berthiaume-Du Tremblay», explique-t-elle.

C’est donc tout naturellement, et avec une expérience déjà grande, que Nouha Ben Gaied a pris la tête de la Fondation le 5 septembre 2023. «Je connaissais déjà la Fondation de l’extérieur puisque c’est un acteur important du secteur à Montréal. Mais maintenant, je découvre des gens très généreux, des gens bienveillants et engagés. Il faut dire que beaucoup sont là depuis plusieurs années, donc ça veut tout dire», souligne celle qui parle de son travail avec une passion sincère.

Un objectif d’ouverture à la diversité

Si elle n’est entrée en poste qu’il y a seulement trois semaines, la nouvelle directrice générale déborde déjà d’idées de projets pour la Fondation Berthiaume-Du Tremblay. Parmi celles-ci, l’une d’elles lui tient particulièrement à cœur.

La Fondation Berthiaume-Du Tremblay propose des logements, mais aussi un accueil de jour. (Photo: courtoisie FBT)

«Le fait est que les aînés issus de la diversité sont clairement sous-représentés. On veut que ces personnes viennent nous voir, qu’elles puissent profiter des mêmes services. Pour cela on a commencé par faire un état des lieux de la population de l’arrondissement qui est très diversifiée, et on cherche désormais à identifier les acteurs à solliciter pour travailler sur ce point. Souvent ce sont des personnes qui sont difficiles à rejoindre et qui sont prises en charge par leur communauté. On veut leur montrer qu’il y aussi des choses pour eux en dehors de leur communauté», détaille Nouha Ben Gaied.

En attendant de faire avancer ce dossier plus complexe qu’il n’y paraît, la directrice invite tous les aînés de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville à participer à une marche ce dimanche 1er octobre.

À l’occasion de la Journée internationale des aîné.e.s (ou des personnes âgées), la Fondation Berthiaume-Du Tremblay organise en effet une balade à partir du parc Jeanne-Mance (au pied du mont Royal) jusqu’au parc Lafontaine. Les inscriptions sont toujours ouvertes auprès de la Fondation, sise au 1675, boulevard Gouin Est, qui sera le point de rendez-vous pour un départ en bus collectif.

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Gisèle Martin
Gisèle Martin
9 Mois

Petite précision : la marche de la journée internationale des aînés une initiative de l’organisme Mille et un font mille qui en porte l’organisation depuis maintenant trois ans en partenariat avec d’autres intervenants, dont la Fondation Berthiaume Du-Tremblay.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

L’actualité du mois de décembre en photos à Ahuntsic-Cartierville

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois de décembre…

COMMUNIQUÉ : 47e Jeux de Montréal

Montréal, le 6 septembre 2023 – La plus grande compétition sportive pour…

Des blocs d’escalade à tester au parc des Hirondelles

Vous avez toujours voulu vous essayer à l’escalade? Le parc des Hirondelles,…

Guida Petruccelli, pilier de la communauté italo-canadienne du quartier

Guida Petruccelli, 91 ans, a dédié une partie de sa vie à…