Le 9825 Verville sera reconverti en centre de jour. (Photo : Éloi Fournier, JDV)

Plusieurs résidants d’Ahuntsic se sont posé des questions après avoir reçu un avis public – plus précisément, une demande d’approbation référendaire – au sujet du bâtiment situé au 9825 rue Verville, dans le District Central. 

L’avis visait à permettre aux citoyens de plusieurs zones situées près du 9825, rue Verville, de se prononcer concernant une résolution de l’arrondissement. Le texte était cependant plutôt difficile à déchiffrer pour les résidants du quartier :

L’objectif de cette résolution est d’accorder, pour l’immeuble identifié comme étant le lot 1 488 641 du cadastre du Québec et portant le numéro 9825, rue Verville, l’autorisation d’occuper cet immeuble à des fins d’équipement collectif et institutionnel et de centre de répit, et ce, malgré l’article 274 (usages autorisés dans un secteur où est autorisée, comme catégorie d’usage principale, la catégorie I.4A) du Règlement d’urbanisme de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville (01-274).

Mais concrètement, quel est le projet derrière cet avis public?

Aider une clientèle en difficulté

En fait, un organisme à but non lucratif a signé une promesse d’achat pour le 9825, rue Verville. Bien que l’édifice soit situé dans un secteur industriel, la Direction du développement du territoire de l’arrondissement s’est prononcée de manière favorable à cette idée.

Le projet a d’ailleurs été adopté à l’unanimité par le conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville en octobre dernier. La décision est notamment justifiée par le fait qu’il ne s’agit pas d’une zone d’activité industrielle lourde et que l’usage proposé ne devrait avoir aucun effet négatif sur le voisinage.

Le 9825, rue Verville deviendra donc « un centre de jour pour des enfants et de jeunes adultes ayant un diagnostic de déficience intellectuelle, un handicap physique ou un trouble envahissant du développement (notamment l’autisme) et un centre de répit de fin de semaine afin d’accueillir cette clientèle », selon l’arrondissement.

Le centre de jour, ouvert durant la semaine, accueillera un maximum de 40 enfants, tandis que le centre de répit permettra à 24 enfants d’être hébergés les fins de semaine.


 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Fouilles archéologiques Gouin Est

Des fouilles archéologiques sur le boulevard Gouin Est

Cette semaine se terminent les fouilles archéologiques menées dans le Sault-au-Récollet, sur…

Sept événements à ne pas rater en décembre

Comme chaque mois, Le Journal des voisins propose une sélection des événements…

Sept événements à ne pas rater en novembre à Ahuntsic-Cartierville

Tous les mois, le Journal des voisins (JDV) publie dans son calendrier les activités…

L’Ahuntsicois Quentin Miller repêché par le Canadien

Le gardien de but Quentin Miller, un jeune hockeyeur originaire d’Ahuntsic-Cartierville, fera…