Pavillon d’accueil du parcours Gouin, au coucher du soleil (Photo: jdv P. Rachiele)

Le pavillon d’accueil du parcours Gouin, inauguré en 2017, vient de recevoir une mention en développement durable au gala des Prix d’excellence de l’Ordre des architectes du Québec. On dit du pavillon qu’il est le premier édifice à consommation net zéro de la métropole. Journaldesvoisins.com a voulu vérifier si l’immeuble respectait bel et bien l’objectif net zéro et s’il possédait une certification LEED Or.

Net zéro est un objectif. Pour l’obtenir, il faut qu’un immeuble produise autant d’énergie qu’il en consomme.

Le LEED Or est une certification. Elle est attribuée par le Conseil du bâtiment durable du Canada – Québec qui en fait une évaluation selon un système de pointage.

(Photo: jdv P. Rachiele)

L’emplacement, le transport, l’aménagement écologique du site, les économies d’eau, l’efficacité énergétique, la sélection des matériaux et la qualité de l’environnement intérieur, sont autant de facteurs évalués.

« Il y a quatre niveaux de LEED qui varient selon le pointage obtenu sur 110, nous explique Jean-François Méthé, coordonnateur du programme LEED aux Évaluations Écohabitation. Plus le pointage est élevé, plus on monte de niveau. »

Les niveaux de certification sont les suivants : certifié, argent, or et platine. Il y a une trentaine de système LEED pour tout type de bâtiment : écoles, habitations, hôpitaux, commerces, etc.

Le pavillon d’accueil du parcours Gouin s’inscrit dans la catégorie « nouvelle construction ».

(Photo: JDV P. Rachiele)

Certifié le pavillon d’accueil?

Maryse Laberge, architecte et chargée de projet chez BBBL Architectes, nous informe que la certification LEED du pavillon d’accueil du parcours Gouin est présentement en cours d’examen par le Conseil du bâtiment durable.

« L’immeuble est LEED Or, nous dit-elle, mais nous n’avons pas encore la certification officielle. Nous attendons encore la confirmation. »

Normalement, on peut attendre quelque mois après l’envoi des documents pour avoir la confirmation. Mme Laberge s’attend à avoir une réponse d’ici deux mois.

Pour ce qui est du net zéro, « l’équipe de la gestion des immeubles de l’arrondissement en est à finaliser ses analyses afin d’officialiser le net zéro », précise Marlène Ouellet, chargée de communication de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Il n’y a donc pas encore de confirmation officielle que le pavillon d’accueil du parcours Gouin est net zéro.

« Selon les calculs, le pavillon devrait être net zéro, affirme Maryse Laberge. Nous voulons toutefois faire une étude approfondie avec une firme d’ingénieurs pour s’assurer que c’est réellement le cas. »

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Une maison du patrimoine ahuntsicois en danger

Il existe 243 maisons de type « shoebox » dans Ahuntsic-Cartierville. Ces…
Rêvanous, Habitation communautaire

Un printemps créatif chez Rêvanous

Le printemps s’annonce créatif chez l’organisme Rêvanous qui a pignon sur la rue…

Résidus alimentaires: Saint-Sulpice ne sera pas en reste…  

Au tout début du mois de mai, l’arrondissement aura atteint son objectif…
Inondations 2019 (Photo : jdv - Christiane Dupont) Ahuntsic Cartierville Montréal

Inondations, rue Cousineau: «J’ai surtout de l’espérance!» –Une résidante

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a fait le point en conférence…