Le SPVM est intervenu après qu’un passant ait trouvé le corps inanimé d’un jeune homme au parc de la Merci, lundi matin. (Photo: Françoise Cloutier)

Une intervention policière a eu lieu, tôt lundi matin, au parc de la Merci, après qu’un passant eût trouvé le corps inanimé d’un homme de 22 ans, à proximité de la rivière des Prairies. L’homme était malheureusement déjà décédé lorsque les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont arrivés.

L’appel a été logé aux services d’urgence à 7h45 lundi matin. Le corps se trouvait entre la piste cyclable et le bord de l’eau, au parc de la Merci.

Une ambulance a emporté le corps de la victime alors que les policiers sécurisaient les lieux. (Photo: Françoise Cloutier)

Le SPVM est intervenu plusieurs fois pour des crimes violents dans les dernières semaines dans Ahuntsic-Cartierville, dont une fusillade sur le boulevard Henri-Bourassa le 2 août et une fusillade sur l’avenue Olivier-Maurault le 5 août. L’incident au parc de la Merci n’est toutefois pas lié à ces événements.

« Après les vérifications, il n’y avait pas de trace de violence », explique Jean-Pierre Brabant, agent relations média du SPVM. « Donc, de notre côté, il n’y a pas d’enquête criminelle, sauf que des analyses toxicologiques vont être faites par le coroner pour connaître les causes du décès. »

Aucun élément suspect n’a été trouvé par les agents du poste de quartier 27 lorsqu’ils ont ratissé l’endroit. Deux voitures étaient sur les lieux ainsi qu’une ambulance, lundi matin, et la piste cyclable du parc de la Merci a été partiellement fermée pour quelques heures.

Le parc de la merci (Photo: Google map)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les Brèves

Accident grave rue de Reims

Un conducteur de taxi est dans un état critique à la suite…

Les Brèves

Abribus Henri-Bourassa et Saint-Denis : toujours dangereux?

En décembre 2016, à la suite d’une inquiétude transmise par une citoyenne…