Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Pas d’heures d’ouverture prolongées à court terme pour La Promenade

Publié le 15/06/2018
par Jules Couturier

(Courtoisie: La Promenade Fleury)

La Société de développement commercial (SDC) Promenade Fleury ne fait pas partie des artères commerciales qui profiteront pour l’instant du prolongement des heures d’ouverture rendu possible par les nouveaux pouvoirs accordés à la Ville en vertu du projet de loi no 121 conférant à Montréal le statut de métropole.

Les SDC de l’avenue du Mont-Royal, du boulevard Saint-Laurent, de la Petite-Italie, de la Plaza Saint-Hubert, des Promenade Masson, ainsi que de la rue Monkland  prolongeront les heures d’ouverture de leurs établissements commerciaux à l’occasion d’événement spéciaux. La SDC Promenade Fleury ne figure pas à leurs côtés. La Ville-centre en a décidé ainsi récemment.

On se souvient qu’en septembre 2017, l’Assemblée nationale votait à l’unanimité le projet de loi 121. Ce statut de métropole fait notamment en sorte qu’il revient dorénavant au pouvoir municipal de modifier les heures d’ouverture des bars et des commerces sur le territoire alors qu’il fallait auparavant passer par les instances provinciales pour obtenir ce genre d’autorisation.

Selon Camille Bégin, relationniste au service des communications de la Ville de Montréal, la demande de prolongation des heures d’ouverture doit être déposée dans le cadre d’un événement spécial, qui dépasse la promotion d’un seul commerce et qui a une portée collective.

Avec la tenue de deux braderies (ventes de trottoir), l’une en juin et l’autre en septembre, la SDC Promenade Fleury remplit donc le principal critère de sélection pour obtenir des heures prolongées. Mme Bégin précise toutefois que la Ville de Montréal n’a reçu aucune demande de la SDC Promenade Fleury visant à prolonger les heures d’ouverture de ses commerces durant la tenue de ces événements.

Réalité distincte

Joint au téléphone, François Morin, directeur général de la SDC Promenade Fleury, explique de son côté que le message ne lui a pas été communiqué très clairement ni par la Ville ni par l’arrondissement. Le directeur ne se dit pourtant pas trop déçu de ne pas bénéficier de cette mesure pour l’instant.

Noël 2018 sur Fleury Ouest

Publicité

« Le prolongement des heures d’ouverture est un combat qui a été mené par des artères dont les activités sont davantage associées au nightlife comme le boulevard Saint-Laurent ou l’avenue du Mont-Royal, précise-t-il. C’est surtout celles-là qui profitent de ces nouvelles mesures, étant donné l’achalandage après 21 h lors de leurs événements. Ici, sur Fleury, souvent les commerçants tiennent leurs commerces à la semaine longue avec un ou zéro employé. Je crois que la plupart des commerces fermeraient leurs portes à 21 h même si on leur donnait la possibilité de les garder ouverts plus tard. »

Ceci étant dit, M. Morin compte faire la demande pour la braderie de septembre et les événements suivants même s’il sait que la participation des commerçants sera probablement limitée.

« Je sais que la participation sera faible les premières années, mais mon souhait serait qu’elle évolue au fil du temps. Il suffit que quelques-uns participent et qu’on réalise que c’est rentable pour justifier l’embauche d’employés supplémentaires dans certains commerces pour travailler le soir. »