Permis de déneigement 2019-2020 (Source: arrondissement)

En septembre dernier, Ahuntsic-Cartierville annonçait l’instauration d’un permis de 50$ nécessaire à un citoyen de l’arrondissement pour qu’il puisse déposer sa neige sur le domaine public. Comme les flocons se sont invités rapidement dans le paysage du Québec cette année, les résidants ont dû pelleter plus tôt qu’à l’habitude. Plus de gens que prévu ont cru bon de se doter du permis. 

Le déneigement sur le domaine public requiert maintenant un permis. (Photo: Philippe Rachiele – jdv)

Le permis a grandement fait discuter les citoyens, autant à Ahuntsic-Cartierville qu’ailleurs à Montréal, d’autres arrondissements se demandant s’ils ne devraient pas mettre en place ce système.

Il faut savoir que depuis 2010, les citoyens n’avaient déjà plus le droit de mettre la neige sur le domaine public. Cependant, l’arrondissement avait constaté certains abus de la part de propriétaires.

Le message de l’arrondissement était donc clair: si vous voulez jeter votre neige sur la voie publique, vous allez devoir payer. La question serait de savoir quelle proportion des résidants d’Ahuntsic-Cartierville allait payer la somme de 50$ à l’arrondissement, l’autre option étant de simplement cesser de jeter sa neige dans la rue.

Traiter les demandes: un défi de taille

D’après les données fournies le 27 novembre dernier par Michèle Blais, chargée de communications pour l’arrondissement, 1796 demandes avaient été reçues à cette date, dont 1591 avaient été traitées.

Plusieurs délais administratifs ont été occasionnés par l’arrivée de ce nouveau permis. Les citoyens en faisant la demande peuvent donc attendre plusieurs semaines avant de recevoir leur permis pour déposer la neige sur le domaine public.

« Le nombre de demandes étant plus élevé que ce que nous pensions, nous avons dû commander davantage de permis », explique Émilie Thuillier, mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. « C’est pourquoi il y a des délais en ce moment. »

Les propriétaires qui attendent impatiemment d’avoir leur permis en main ne devraient toutefois pas s’inquiéter malgré les délais.

« Les inspecteurs ont, sur leur iPad, la liste des gens qui ont leur permis, mentionne Mme Thuillier. Donc, même si le permis n’est pas affiché physiquement, les inspecteurs ne donneront pas d’amende aux citoyens qui ont payé [le permis]. »

Présentement, les citoyens ne peuvent pas demander le permis en ligne (bien que le formulaire y soit accessible), devant plutôt se rendre aux bureaux de l’arrondissement ou faire une demande par la poste. D’après la mairesse, rendre le permis accessible en ligne n’est pas une priorité, la Ville-Centre s’occupant des demandes de permis en ligne.

Selon Michèle Blais, l’émission des permis de dépôt de neige a généré jusqu’à présent une somme de 85 000 $, ce qui couvre à peine les frais administratifs.

Déposer la neige dans un endroit précis

L’arrondissement espère que le déneigement sera moins coûteux grâce aux permis. (Photo: Philippe Rachiele – jdv)

Se munir du permis ne donne cependant pas tous les droits à ses détenteurs. Les gens qui paient le montant de 50$ doivent disposer de leur neige dans l’espace de stationnement qui est adjacent à leur terrain.

La situation a fait discuter abondamment les citoyens sur les réseaux sociaux, la fin de semaine dernière.

Certains détenteurs de permis s’inquiètent, car des voitures se stationnent fréquemment devant leur propriété. Leur espace de stationnement étant donc occupé, ces gens ne pourront pas disposer de leur neige dans l’espace prévu à cet effet.

Le sujet des permis de déneigement n’a certainement pas fini de susciter les passions, attirant de nombreux commentaires dès qu’il est mentionné sur les réseaux sociaux.

Les inévitables tempêtes de neige qui sont à venir vont servir de baromètre pour l’arrondissement, à savoir si le permis est véritablement efficace pour contrer les amoncellements abusifs de neige sur la voie publique.

[ninja_form id=5]

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

2 commentaires
  1. J’habite sur Parthenais, et il y a l’hôpital Fleury juste au coin.Leur stationnement est petit, et l’en plus les gens veulent éviter de payer le plus possible.Donc notre rue est devenue le “parking non officiel” de l’hôpital….Impossible d’avoir l’espace de stationnement libre devant chez moi, et ça, toutes la journée ou presque…Alors comment redpectery le réglement de mettre la neige a la rue devant ma porte, dans mon espace prévu,??? A ce moment lay, mettez des vignettes d’interdiction de stationner devant les maisons qui ont payé pour des permis.

  2. Les permis vous donne seulement le doit de déposer votre neige. Le permis ne vous attribue pas une place réservée. La ville affirme que le coût des permis ne couvre pas toutes les dépenses.
    Donc ce sont tous les citoyens qui subventionnent en parti les permis. Le permis devrait vous coûter bien plus cher.
    Demeurer près de tous les service comporte aussi des inconvénients.
    Les automobilistes paient pour les rues, se staionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les Brèves

Les Brèves

Situation tendue maintenant à Laurendeau; Pas de visite post-partum à Sacré-Cœur cette semaine

Les CHSLD et hôpitaux du nord de Montréal composent avec une hausse…

Le coin communautaire – Semaine 30 octobre 2020

Suspension des activités au CFSE Afin de respecter les directives du gouvernement…