Fleurs déposées pour souligner le décès des deux piétons à l’intersection des boulevards Henri-Bourassa et de l’Acadie. (Photo: Philippe Rachiele, JDV)

Antoine Dubuc, 23 ans, résident de Cartierville, est accusé d’avoir causé la mort de deux piétons en les heurtant avec une voiture à l’intersection du boulevard Henri-Bourassa et du boulevard de l’Acadie le 1er janvier 2024 vers 1 h 20.

Le Journal des voisins a appris que six chefs d’accusations ont été portés contre lui par vidéo-conférence en après-midi du 1er janvier, soit: conduite dangereuse, conduite causant des lésions corporelles et délit de fuite pour chacun des deux piétons décédés. Ces derniers sont Michael Chintakis, 31 ans, et Augustin Wesley Katimba, 30 ans.

Selon l’agent Caroline Chèvrefils du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), sa fuite avec la voiture se serait terminée un peu plus à l’ouest près de l’intersection Dutrisac dans l’arrondissement de Saint-Laurent.

Par la suite, Antoine Dubuc s’est enfui à pied, mais il a été rattrapé grâce à l’aide d’un chien pisteur de la police. Il a été emmené en centre hospitalier où un échantillon de sang aurait été prélevé pour déterminer s’il avait les facultés affaiblies par la drogue ou l’alcool.

Condamnation antérieure

Ce n’est pas la première fois que le suspect a des démêlés avec la justice. Le 3 novembre 2019, il a été accusé de vol qualifié, de possession d’arme sans permis, de port d’arme dissimulée, de complot et de voies de faits graves. Il a plaidé coupable le 19 février 2021. Il a alors reçu une sentence de 90 jours de prison discontinue et une probation de 3 ans.

Intersection des boulevards Henri-Bourassa et de l’Acadie. (Photo: Google Maps)

Intersection dangereuse

L’intersection des boulevards Henri-Bourassa et de l’Acadie où a eu lieu le drame comporte 16 voies pour la circulation des véhicules (9 sur Henri-Bourassa et 7 sur de l’Acadie).

Le Journal des voisins a constaté, sur place, que les feux pour piétons à l’intersection ne sont pas automatiques. Il faut appuyer sur un bouton pour que les piétons obtiennent le droit de passage à la fin du prochain cycle des feux.

Le boulevard Henri-Bourassa est reconnu comme étant une artère comportant de nombreuses intersections dangereuses pour les piétons et les cyclistes.

Pour avoir le cycle piétons, il faut appuyer sur un bouton à l’intersection des boulevards Henri-Bourassa et de l’Acadie. (Photo: Philippe Rachiele, JDV)

Réaménagement prévu

Une refonte du boulevard Henri-Bourassa pour un corridor de mobilité est prévue à cet endroit d’ici 2027. Elle devrait comporter une voie pour le transport collectif et une voie pour le transport actif à vélo dans chaque direction.

Un peu plus à l’est, les travaux pour le corridor de mobilité auront lieu en 2024, entre l’avenue Marcelin-Wilson et la rue Berri.

Cliquez ici pour plus de d’articles concernant la refonte du boulevard Henri-Bourassa.

Intersection des boulevards Henri-Bourassa et de l’Acadie. (Photo: Philippe Rachiele, JDV)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
3 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Carole Charbonneau
Carole Charbonneau
3 Mois

J’habite depuis 70 ans dans Ahuntsic. J’ai travaillé durant deux années à fréquenter cette intersection. Le conducteur fautif est à condamner. Cependant ce ne saurait pas la raison de transformer le boul Henri-Bourassa en piste cyclable. Lorsqu’une idéologie s’installe, toute situation serre à la légitimer.

Laplante, Louis
Laplante, Louis
3 Mois
Répondre à  Carole Charbonneau

Mme Charbonneau, il y a 8 voies pour la circulation des voitures sur H-B et il y a deux trottoirs pour les piétons. Avons-nous oublié un usager de la route? Ha! Les cyclistes! Ils ont combien de voies? Zéro.

Laplante, Louis
Laplante, Louis
3 Mois
Répondre à  Carole Charbonneau

La décision d’installer une piste cyclable sur cette autoroute urbaine a été prise avant ces deux pertes de vies. Il n’y a aucun lien entre les deux.

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Gouin Ouest chantier

Gouin Ouest, place à la grogne contre le chantier

Les travaux de réalisation d’un trottoir et d’une piste cyclable sur Gouin…

Une consultation publique pour un projet de logements sociaux à Ahuntsic

Un projet de 18 logements communautaires destinés à des jeunes en difficulté…
Henri-Bourassa

Dossier Henri-Bourassa – Mobilité, changer la perception du déplacement en ville

Pour Pauline Wolff, urbaniste et chargée de cours à l’Université de Montréal,…
Mesures d'apaisement accident piétonne

Bien se préparer pour demander des mesures d’apaisement

Des citoyens confrontés à des chauffards qui traversent leurs rues locales comme…