Repas permis à l’intérieur dorénavant (Crédit-photo: pexel)

Lors de son habituel point de presse, le premier ministre Legault a annoncé la réouverture graduelle des restaurants, ainsi que l’autorisation des rassemblements intérieurs. Le gouvernement québécois et le gouvernement canadien présentent différentes mesures pour une relance économique fructueuse. De plus, les deux premiers ministres ont prononcé quelques mots sur les manifestations contre le racisme au Canada.

Rassemblements intérieurs

La situation pandémique étant de plus en plus stable, le gouvernement du Québec décide d’autoriser les rassemblements intérieurs dans les résidences privées.

Amis et familles pourront enfin se retrouver autour d’une même table, à condition de respecter les mesures suivantes : au maximum dix personnes à l’intérieur, venant de trois maisonnées différentes. En plus, chaque maisonnée doit respecter la distanciation de deux mètres avec les autres.

Réouverture des restaurants à Montréal: 22 juin

En outre, les restaurants qui se trouvent à l’extérieur de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pourront ouvrir leurs portes dès le 15 juin prochain.

Ceux à l’intérieur de la CMM devront patienter une semaine de plus, informe le gouvernement québécois.

Il sera particulièrement important de respecter les mesures sanitaires transmises par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, et par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean boulet, afin de maintenir l’industrie de la restauration ouverte.

Ces mesures incluent, entre autres, la distanciation de deux mètres, le port du masque et d’une protection oculaire par les employés et la désinfection des objets partagés par différents clients comme les chaises et les tables.

Industrie des bars : «situation injuste»

L’industrie des bars est mécontente de ne pas recevoir le même traitement, puisqu’elle est en concurrence directe avec celle de la restauration.

D’autant plus que le projet de loi 61, annoncé par le gouvernement québécois, assouplit les différentes mesures de ventes d’alcool pour les restaurateurs.

Ce projet de loi permet notamment de vendre de l’alcool sans qu’un repas soit obligatoirement servi.

Selon le directeur national de la santé publique, Dr Arruda, et le premier ministre Legault, les restaurants offrent un milieu plus propice à la distanciation et un contexte de boissons plus contrôlé que les bars, notamment avec un nombre limité de places assises et la consommation d’un repas.

Toutefois, les bars entrevoient une lueur d’espoir puisque M. Legault souligne qu’il « espère éventuellement les rouvrir ».

La loi 61 fait face à de nombreuses critiques

Lors de son point de presse, le PM Legault est revenu sur la loi 61 qui fait face à de nombreuses critiques.

En réponse à ces critiques, il réitère que le projet de loi 61 sert à accélérer la mise en place de projets qui devaient déjà être faits, afin d’aider la relance économique, sans pour autant négliger les exigences environnementales.

« Je veux le bonifier avec les trois partis de l’Opposition, pour le bien des Québécois », se défend-il.

Le Québec : la province la plus généreuse

Alors que plusieurs commerces et restaurants craignent pour leur survie, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, assure une bonification de 140 M$ au programme d’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC).

Afin de pallier les pertes occasionnées par la pandémie et relancer l’économie, le gouvernement québécois est prêt à compenser jusqu’à 50 % de la perte des propriétaires de loyers.

« Avec cet ajustement, aucune province au Canada ne sera plus généreuse pour éponger une partie des loyers commerciaux », déclare fièrement le premier ministre Legault.

Relance économique : 14 milliards $ pour les provinces

Le gouvernement du Canada tient lui aussi à contribuer à cette relance économique.

Comme mentionné précédemment sur les Actualités du jdv, le PM Justin Trudeau offre 14 milliards de dollars à partager entre les différentes provinces canadiennes.

Il souhaite s’assurer, avec cette annonce, que les provinces aient les fonds nécessaires pour offrir les besoins de base, les outils et les équipements pour relancer l’économie, mais surtout, pour assurer la sécurité de toute la population canadienne.

Le racisme : un mal qui gruge notre société

Dans les derniers jours, plusieurs manifestations contre le racisme ont eu lieu à travers le pays. Des milliers de Montréalaises et Montréalais se sont retrouvés, le 7 juin dernier, pour manifester contre le racisme systémique.

De nombreuses personnes ont vu les images de Justin Trudeau, genou au sol, se joindre aux manifestants d’Ottawa pour lutter contre le racisme.

Le premier ministre Legault dit qu’il est temps d’agir, puisqu’il y a bel et bien du racisme au Québec, et « ce mal gruge notre société » défend-il.

« Nous sommes dus au Québec pour une évolution tranquille », déclare ce dernier, en référence à la Révolution tranquille.

Le premier ministre canadien abonde dans le même sens.

« Le gouvernement doit en faire davantage » soutient le PM Trudeau, afin d’aider la cause des personnes noires et des personnes autochtones au Canada.

Retour au pays pour familles séparées et proches

La pandémie mondiale est un moment bien difficile pour être loin de nos proches.

Malgré la fermeture des frontières, le PM Trudeau déclare que les Canadiens qui sont séparés de leur famille immédiate pourront revenir au pays.

Il sera évidemment obligatoire d’être en quarantaine pour un minimum de 14 jours, assure le premier ministre.

« La priorité demeure la sécurité des Canadiens », déclare-t-il.

Bilan de la situation

Le nombre de cas au Québec atteint un total de 53 047, représentant une augmentation de 198 personnes par rapport à hier.

Le nombre de décès, quant à lui, est de plus en plus rassurant. Dans les dernières 24 h, six personnes sont décédés des conséquences liées à la Covid-19 au Québec, pour un malheureux total de 4 984 décès.

Une réduction de sept personnes aux soins intensifs témoigne de la stabilisation de la pandémie.

« C’est très encourageant ! » s’exclame le premier ministre Legault, surtout considérant le déconfinement de certaines industries.

Compte tenu de l’évolution de la pandémie, de la période des vacances qui approche, et du fait que l’équipe est présentement à distribuer le magazine papier sur le territoire,cet article constitue le dernier point de presse sur la situation de la Covid-19, à moins qu’il n’y ait une situation qui nécessite un article ponctuel. Merci de votre compréhension.

(La rédaction)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Plus d’équipement à la suite d’appels à l’aide – Situation stable en CHSLD   

La situation semble se stabiliser pour ce qui est des cas de…

Des déménagements qui dérangent; Des recours aux agences qui font tiquer

Il y aura de nouveau une clinique mobile de dépistage de la…

Ahuntsic-Cartierville ouvrira plus d’espaces sécuritaires pour piétons et cyclistes cet été

Afin d’aider les citoyens et les commerçants durant la pandémie de la…
collège Ahuntsic cegep

Coronavirus : le secteur de l’éducation, des garderies et des services de garde fermé jusqu’au 30 mars

Le Premier ministre François Legault a annoncé, ce midi, en compagnie de…