La piste cyclable bidirectionnelle actuelle sur l’avenue Christophe-Colomb. (Photo: François Robert-Durand)

Un projet de pistes cyclables unidirectionnelles sur l’avenue Christophe-Colomb est en gestation. Julie Roy, la nouvelle conseillère du district de Saint-Sulpice, en a fait l’annonce lors du conseil d’arrondissement qui s’est tenu le 26 novembre dernier.

Un scénario visant à remplacer l’actuelle piste cyclable bidirectionnelle que l’on voit actuellement sur l’avenue Christophe-Colomb est en préparation, mais en est à ses premiers balbutiements.

C’est Julie Roy, la conseillère du district de Saint-Sulpice qui l’a mentionné à la réunion du premier conseil d’arrondissement suivant la dernière élection municipale.

La différence

Quelle est la différence entre l’aménagement actuel et le scénario visant à créer deux pistes cyclables unidirectionnelles? Dans le cas de pistes cyclables unidirectionnelles, tel qu’envisagé, une voie cyclable est placée sur le côté Est et une autre voie cyclable sur le côté Ouest de l’avenue Christophe-Colomb. Les vélos circulent donc dans le même sens que les voitures.  

«Dans sa configuration actuelle, c’est reconnu qu’elle est dangereuse. C’est une piste d’une autre époque», affirme Julie Roy.

Un projet attendu depuis longtemps

«Cela fait plus de 5 ans que nous talonnons l’arrondissement à ce sujet. C’est un sujet qui sort couramment», affirme Frédéric Bataille, de l’organisme Ahuncycle qui milite pour une plus grande place du vélo dans Ahuntsic-Cartierville. Une manifestation en vélo a également eu lieu en septembre 2020 à cette fin sur la piste cyclable de Christophe-Colomb

Frédéric Bataille, porte-parole de l’organisme Ahuncycle, accompagné de son fils, Rémi sur la piste cycle de l’avenue Christophe-Colomb. (Photo: François Robert-Durand)

Bien qu’une bonne partie de la piste cyclable actuelle donne sur la rue, Frédéric Bataille pointe du doigt particulièrement les sections de la piste cyclable situées sur le gazon, séparées de la rue. Il est d’avis que cette partie est d’autant plus dangereuse, car le boisé réduit encore plus la visibilité des cyclistes aux intersections.

Certaines zones sont complètement isolées de la rue. Ce qui pose un risque accru aux cyclistes, car ils sont vus à la dernière minute par les automobilistes qui entament un virage. (Photo: François Robert-Durand)

Une avenue mal adaptée 

Bon an mal an, l’avenue Christophe-Colomb est l’une des tristes championnes montréalaises en terme d’accidents qui impliquent des cyclistes. Sa partie ahuntsicoise ne fait pas exception. Entre 2006 et 2010, l’intersection des rues Crémazie et Christophe-Colomb a connu 22 accident, ce qui qui en fait la deuxième intersection où il y a eu le plus d’accidents sur l’île de Montréal à pareille période.

Pour Jean-François Rheault, président de Vélo-Québec, l’implantation de deux pistes unidirectionnelles permet d’améliorer la sécurité des vélos, certes, mais aussi des usagers des autres moyens de transports. 

«Dans le contexte de la rue Christophe-Colomb, (l’implantation de deux pistes cyclables unidirectionnelles) crée une situation gagnant-gagnant-gagnant, parce qu’il y a trop d’espace sur la rue. On enlève rien à personne, on ne fait que réaménager» 

Que permettront ces réaménagements? M. Rheault mentionne, notamment, une plus grande facilité à gérer les intersections. 

«Par exemple, si on roule en voiture sur Christophe-Colomb vers le nord et qu’on tourne à gauche sur la rue Louvain, la visibilité est beaucoup plus complexe lorsqu’on a une piste bi-directionnelle, car après avoir traversé la voie opposée, l’automobiliste doit par la suite regarder des deux côtés pour voir si un vélo arrive.» 

Les automobilistes doivent regarder partout autour d’eux avant d’effectuer un virage ou pour sortir de leur résidence. (Photo: François Robert-Durand)

Le vélo: d’un outil de plaisance à un outil pratique

La piste cyclable telle que nous la connaissons aujourd’hui a été érigée durant les années 80. Elle fait partie de la Route Verte 1, un réseau de piste cyclable qui traverse le Québec.

À la lumière des témoignages recueillis, il semble y avoir un consensus comme quoi cette piste cyclable a fait son temps. Est-ce à dire que les mentalités qui ont motivé sa construction ont fait leur temps aussi?

Jean-François Rheault croit que oui.

«Il faut se remettre dans le contexte, dans les années 80-90, le vélo était perçu comme un jouet. C’était géré par les parcs et les loisirs. C’est depuis les années 2000 où, à l’échelle planétaire, les gens ont pris conscience de ce que le vélo pouvait apporter comme moyen de transport facile, efficace, sécuritaire (…) c’est pour ça que le projet sur Christophe-Colomb a tout son sens.»

Première rencontre, 14 janvier

Et à quand l’avènement de cette piste? Est-ce que ce sera deux pistes unidirectionnelles tout au long de l’avenue Christophe-Colomb?  La conseillère du district de Saint-Sulpice, Julie Roy, n’a pas pu se prononcer en raison d’une rencontre avec la Ville-centre, rencontre qui doit avoir lieu aujourd’hui même, 14 janvier.

«La rue Christophe-Colomb concerne quatre arrondissements. Comme tout projet de piste cyclable, ce n’est pas un projet approuvé par les arrondissements, mais c’est conçu par l’agglomération.(…) Ça fait beaucoup de monde autour de la table», précise la conseillère.  

Mme Roy affirme toutefois sans ambage :

«Ce ne sera pas avant l’automne 2022». 

C’est un dossier à suivre!

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
4 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Mario Grenier
Mario Grenier
4 Mois

On l’a vu quand C.C. a été une Voie active sécuritaire (VAS) pendant la pandémie en 2020. Une piste extrêmement populaire qui a sa place dans la tissu urbain montréalais. Il est temps qu’on arrête d’y zigzaguer dans Ahuntsic pour y rouler sur la chaussée.

Pierre Ménard
Pierre Ménard
4 Mois

Excellente idée, par contre, il serait aussi souhaitable d’inclure une révision de la rue St-Hubert pour y restreindre le refoulement des véhicules depuis que Lajeunesse et Berri ont le REV et avec maintenant C.C. St- Hubert risque de devenir bondée de voitures.

Martineau Alain

Il faut revoir la configuration des rues St-Hubert et CC en même temps. Trop d’espace non utilisé et perdu, notamment sur St-Hubert. Et sur CC, faudrait surtout pas tomber dans une seule voie pour véhicules de chaque côté car ce sera l’enfer en termes de mobilité avec des transferts sur les rues adjacentes.

Signoret, Claude
Signoret, Claude
3 Mois

J’utilise depuis longtemps et ai toujours adoré cette piste cyclable qui s’éloigne de la rue à plusieurs niveaux. Je n’y ai jamais rencontré de problème. Pourquoi ces changements alors que ça roule très bien ?

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Parc Zotique-Racicot : vers un réaménagement au naturel…un bardeau de toit à la fois

Jusqu’au 24 juin, l’arrondissement procède à un inventaire de la faune dans…

Opération patrimoine – L’Hôpital Notre-Dame-de-la-Merci

Opération Patrimoine – Journaldesvoisins.com s’est rendu dans les quatre coins de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville…

Le coin communautaire – Semaine du 29 octobre 2021

MARIO C. GUÉRIN (1947-2021), président de l’Alliance culturelle 2016-2021 Décédé le 3 octobre…

Une nouvelle construction fait jaser dans le Sault-au-Récollet

Plusieurs résidants du secteur patrimonial du Sault-au-Récollet ont été surpris de voir…