La mosquée Al-Rawdah de Cartierville a pu distribuer des paniers de nourriture des familles dans le besoins. (Photo : courtoisie).

Les musulmans célèbrent aujourd’hui l’Aïd-el-Fitr, la fête de la fin du ramadan. À la mosquée Al-Rawdah, de Cartierville, c’est l’occasion de faire le bilan d’un mois de spiritualité, mais aussi d’entraide et d’actions solidaires.

Ce ramadan aura été moins marqué par la pandémie notamment pour les prières du soir.

« Les gens avaient le désir de se retrouver à la mosquée. Les activités se déroulaient sans distanciation et sans inscriptions préalables », a indiqué le directeur du Centre communautaire Laurentien et mosquée Al-Rwadah, de l’association musulmane du Canada (Muslim Association of Canada, MAC), Samer Elniz.

Au-delà, des aspects rituels, le mois a permis aussi de favoriser les actions sociales. Sur ce plan, le groupe MACaide s’est largement mobilisé selon sa coordinatrice, Doumouh Balatji.

« Nous avons distribué 41 paniers alimentaires à l’organisme la Maison des parents, à Cartierville. Nous avons aussi donné 200 kg de viande et de poulet à la banque alimentaire la Corbeille », a-t-elle détaillé.

De l’aide a été aussi fournie à des familles dans le besoin ou de réfugiés.

« Ce que nous avons ressenti, c’est plus le besoin psychologique », a relevé Mme Baltaji.

Son groupe a pu organiser un événement à la place Émilie-Gamelin et servir 200 repas chauds à des itinérants et des fleurs. Toute la nourriture a été préparée par des familles bénévoles. L’année passée, le groupe n’avait pu offrir que des sandwichs et de l’eau à cause des risques sanitaires.

« Vous ne pouvez pas imaginer comment les gens avaient besoin d’un sourire et de mots d’encouragements tellement ils sont fatigués », a-t-elle observé.

Malgré la fin des restrictions sanitaires, les efforts de la communauté musulmane se sont toutefois heurtés aux difficultés financières.

« Il y a une inflation, nous le voyons bien. Nous pouvions venir en aide à plus de familles auparavant », a regretté Mme Baltaji.

La fête malgré tout

Pour la fin du mois de jeûne, les fidèles pourront effectuer la prière rituelle en groupe à la mosquée. Mais pour l’aspect festif, des animations sont programmées à la salle Embassy Plaza à Laval.

« Il y a des jeux gonflables, un bazar de produits palestiniens et maghrébins, des chants ainsi qu’un spectacle de danse traditionnelle syrienne », énumère M. Elniz.

Durant le mois, des activités de socialisation ont pu être programmées.

« Nous avons organisé des iftars, repas pour la rupture du jeune. Dans les premières semaines, c’était les week-ends. Mais dans les dix derniers jours, c’était chaque soir », a-t-il mentionné .

Ces rencontres étaient aussi l’occasion d’ouvrir la mosquée aux autres en organisant un iftar de bon voisinage. En accueillant notamment les représentants des autres cultes ou des organismes communautaires.

« Parmi nos invités, nous avons reçu dimanche passé la députée fédérale et ministre des Affaires étrangères, Mme Mélanie Joly », a souligné M. Elniz.

Un repas traditionnel qui a permis d’explorer une gastronomie qui sort des habitudes à plusieurs niveaux.

« C’était un menu 100% marocain avec harira, tajine, viande aux abricots et pastilla. Nous nous sommes éloignés cette fois du tabulé et du fattouche. Nous sommes sortis du Liban et de Syrie », a-t-il plaisanté.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Beauchamp Michel
Beauchamp Michel
1 Mois

Bonjour, Je suis étonné après la lecture de l’article sur le Ramadan, de constater toutes les explications, frôlant la promotion de la religion musulmane. Alors qu’il ne devait être question que de solidarité de partage dans Cartierville.
Michel Beauchamp

Dernière modification 1 Mois par Beauchamp Michel
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Lettres ouvertes – Semaine du 27 mai 2022

Travaux de construction à Ahuntsic L’entrepreneur fait la loi avec la bénédiction…

Tempête de vent dans Ahuntsic-Cartierville

Dans la nuit du 11 au 12 décembre, des vents violents avec…

Le Sault profite de la subvention du ministère de la Culture pour les immeubles patrimoniaux

Il y a quelques semaines, la ministre de la Culture et des…

Personnes handicapées: l’accessibilité voyage à la télé grâce à une ancienne Ahuntsicoise

Bien accrochée à son fauteuil, Aube Savard s’est promenée partout, de l’Italie…