(Photo: courtoisie)

Le mois du Ramadan est pour la communauté musulmane une étape importante de leur cheminement religieux. Durant ce mois, de nombreux musulmans pratiquent notamment le jeûne du lever jusqu’au coucher du soleil. Dans l’arrondissement, les fidèles de la mosquée Madani/académie AnNoor, se sont donnés comme mission d’aller à la rencontre de leurs voisins.

Le 18 juin dernier, l’Imam, Imran Shariff, ainsi que plusieurs fidèles de la mosquée Madani/ Académie AnNoor, située dans le district de Bordeaux-Cartierville, ont parcouru la rue Cousineau dans le but de distribuer des pâtisseries et leurs bons vœux aux habitants du voisinage.

« Le ramadan est une période pour prendre soin de soi, mais aussi de ses voisins », affirme M. Shariff.

Devant l’enthousiasme de leur premier après-midi, ils ont notamment réitéré l’événement le jeudi suivant avec les commerçants du boulevard Laurentien.

« Ils nous ont offert du café et de la nourriture », dit l’imam, amusé.

En effet, étant en période de jeûne, ils n’ont pas pu profiter de l’offre. Ils ont cependant promis de revenir une fois le ramadan terminé.

Plus qu’une obligation

Le don est une part importante du mois du ramadan. « Il est dit dans le Coran, que si, pendant le Ramadan, on donne ne serait-ce qu’une datte, Dieu nous pardonnera nos péchés », précise l’Imam. Mais l’événement est devenu plus qu’une obligation selon lui puisqu’il affirme que dans le contexte actuel, il est important d’inciter au rapprochement.

« C’est une façon facile de créer un pont entre les différentes cultures et de connaître nos voisins, prendre soin des gens c’est une expérience très gratifiante », soutient-il.

Une initiative bien accueillie

Selon M. Shariff, les habitants rencontrés étaient ravis.

« Les résidants étaient extrêmement contents, ils ont grandement apprécié l’initiative », dit-il.

Certains ont même pris le temps d’échanger avec les fidèles. Plusieurs personnes ont notamment tenu à exprimer leur soutien et leur confiance envers la communauté musulmane de l’arrondissement.

Ce n’est pas la première fois que la mosquée Madani cherche à se rapprocher de ses voisins.  À la suite de l’attentat de Québec en février dernier, les fidèles de la mosquée avaient ouvert leur porte aux résidants de l’arrondissement qui souhaitaient découvrir les activités qui se déroulaient au quotidien. Les fidèles de la mosquée participent notamment depuis quelques années maintenant à différents événements de rapprochement. Ils avaient notamment participé à une célébration de Noël en collaboration avec la mosquée Al-Rawdah du boulevard Laurentien.

Autres évènements à venir

À la suite à la réussite de l’événement, l’Imam Sharriff souhaite réitérer une nouvelle fois l’expérience au cours de l’été.

« Très bientôt, nous ferons un événement similaire mais à plus grande échelle», précise M. Shariff.

Ils tiendront notamment un autre événement ce dimanche 2 juillet pour fêter l’Aïd (NDLR: fin du Ramadan qui s’est conclu le dimanche 25 juin cette année) et un autre le 16 juillet.

« C’est une fête publique, tout le monde est invité », souligne-t-il.

Pour avoir plus de précisions concernant les évènements publics de la mosquée, appelez à la mosquée Madani au 514 331-0733.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 18 février 2022

Action : J’appuie le milieu communautaire d’Ahuntsic! Du 21 au 24 février…

Mobilité durable: l’AMAAC présente un rapport sur la mobilité active à l’arrondissement 

L’Association pour la mobilité active d’Ahuntsic-Cartierville (AMAAC) a présenté à l’arrondissement un…
Interdiction Sacs plastique -Alternative - Courtoisie (FB)

Emplettes sans sacs en plastique

La Ville de Montréal annonce la fin de la distribution dans les…

Le 12 août, célébration des livres d’ici

Depuis quelques années, la journée du 12 août est synonyme de soutien…