Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Raphaël Rebelo sera le candidat de QS dans Maurice-Richard

Publié le 04/05/2018
par Alain Martineau

Raphaël Rebelo, à droite, qui a remporté l’investiture de Québec Solidaire dans la circonscription Maurice-Richard (Crémazie) en compagnie du député de Gouin, Gabriel Nadeau-Dubois. (Photo: A. Martineau)

 C’est un jeune professeur de mathématiques du Collège Ahuntsic, Raphaël Rebelo, qui l’a emporté dimanche (29 avril) contre son opposant, Haroun Bouazzi, lors du congrès de mise en nomination visant à choisir le candidat de Québec solidaire (QS) dans la circonscription québécoise de Maurice-Richard (Crémazie) à l’élection du 1er octobre prochain.

Raphaël Rebelo, depuis trois ans de toutes luttes sociales dans le Nord de la ville, était visiblement ému à l’annonce du résultat devant 125 personnes enthousiastes au pub Le brouhaha, sur Fleury est. Étaient aussi présents, plusieurs candidats de QS de la région et le député de Gouin, Gabriel Nadeau-Dubois, qui incidemment, se trouvait à un coin de rue du collège privé qu’il a fréquenté au secondaire, Regina-Assumpta.

Comme c’est la coutume dans les formations politiques, le résultat final du vote des membres, qui se tenait par un dimanche pluvieux, n’a pas été divulgué. Mais 450 personnes de la circonscription du nord de la ville de Montréal pouvaient se prévaloir de leur droit de vote.

Dans leur discours respectif, à l’issue du dévoilement du résultat, MM. Nadeau-Dubois et Rebelo se sont tous deux dit «confiants» que la circonscription Maurice-Richard passera aux mains de QS à la prochaine élection, la circonscription se trouvant sur la liste des «comtés prenables».

L’ex-leader étudiant du Printemps érable 2012 s’est félicité du fait que deux «formidables» candidats se mesuraient pour l’investiture, ce qui avait  permis, selon lui, d’aller chercher une centaine de nouveaux membres.

« Maintenant que l’investiture est passée, il faut marcher ensemble, main dans la main, jusqu’à la victoire », a indiqué le jeune député, soulignant au passage la contribution «inestimable»’’ de M. Bouazzi.

Certains affirment que la haute direction de QS aurait souhaité cette forte candidature, qui aurait pu aller chercher beaucoup de votes au sein des communautés culturelles du nord de la ville, notamment.

Au sujet de la victoire du professeur âgé de 33 ans, le député de Gouin n’a pas tari d’éloges à son endroit.

« Vous avez un candidat exceptionnel qui a contribué à écrire le programme de notre parti, qui deviendra député», a-t-il prédit, sous les applaudissements. Il est temps de sortir de l’alternance éternelle PQ-PLQ et d’adhérer aux valeurs de Québec solidaire afin de faire une société plus juste, pour sortir par exemple des gens de la pauvreté avec entre autres un salaire minimum à 15$ de l’heure ».

Sur le plan local, Gabriel Nadeau-Dubois a décoché une flèche à l’endroit du gouvernement libéral concernant l’annonce du parachèvement de l’autoroute 19 au nord de l’A-440, à Laval, qui aura des répercussions négatives dans Ahuntsic.

« Raphaël Rebelo et les militants de QS s’opposeront sur le terrain à ce projet d’une autre époque » a-t-il scandé.

Discours sobre

Dans son discours d’acceptation du poste qu’on lui confie, M. Rebelo, a d’entrée de jeu remercié son «adversaire» et la quarantaine de militants forts actifs qui l’ont appuyé pendant la course à l’investiture.

« Le noyau qui va changer le monde, c’est vous ici, a dit M. Rebelo. Il faut travailler à tous les échelons pour faire avancer les choses dans la société. Les vieux partis ne peuvent pas incarner le changement. Seul un parti de gauche comme Québec solidaire peut le faite, il est unique en Amérique du nord » a-t-il plaidé.

Après l’assemblée, M. Rebelo a reconnu, à une question de journaldesvoisins.com, que ce sera une lutte de tous les instants contre les candidats de tous les autres partis, «pas seulement Marie Montpetit», à la prochaine campagne.

« Nous aurons du temps pour faire valoir nos valeurs, en faisant miroiter l’importance des initiatives locales qui peuvent changer le quotidien » a-t-il plaidé.

Son opposant était visiblement déçu de la tournure des événements, lui  qui avait l’appui d’André Frappier (il a fait quatre élections avec QS). Haroun  Bouazzi  a une feuille de route impressionnante, ayant entre autres cofondé l’Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec (AMAL-Québec).

Il a promis de continuer de militer pour QS, mais a refusé de dire si ce sera ici dans le nord de la ville ou dans Gouin, où il habite.

Enfin, M. Nadeau-Dubois a indiqué au journaldesvoisins.com qu’il est «trop tôt» pour dire si son parti peut espérer viser le pouvoir.

« On fonde de grands espoirs dans plusieurs circonscriptions à Montréal (dont Hochelaga-Maisonneuve, Laurier-Dorion et Maurice-Richard notamment) et à l’extérieur comme dans Taschereau (Québec), à Rouyn Noranda et à Sherbrooke », a-t-il précisé au jdv.