Dans un jugement rendu le 5 avril, la juge Chantal Tremblay de la Cour supérieure autorise en partie le recours collectif intenté par le groupe Les Pollués de Montréal-Trudeau (LPMT) contre Aéroports de Montréal, NAV Canada, et le Procureur général du Canada.

L’action collective dirigée contre Aéroports de Montréal (ADM,) NAV-Canada et le ministère fédéral des Transports a été déposée en Cour supérieure en décembre 2016 afin d’obtenir une atténuation du bruit excessif généré par les avions au-dessus du ciel montréalais.

La juge Tremblay devait déterminer si la demande de recours répond aux critères prévus par la loi. Il ne s’agissait pas à ce stade de se prononcer sur le fond du problème, soulevé par le Comité de citoyens Les Pollués de Montréal-Trudeau.

Pour l’instant, ni l’avocat du groupe de citoyens, Maître Gérard Samet, ni le président des Pollués de Montréal-Trudeau, Pierre Lachapelle, n’avaient de commentaires à émettre.

Au cours des prochaines semaines, les demandeurs vont prendre connaissance du jugement de façon plus détaillée.  À suivre.

 

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Tyran huppé porte bien son nom; intolérant au reste de la faune aviaire…

(Great Crested Flycatcher)         (Myiarchus crinitus) Parce qu’il est surtout forestier, il est…

Lettres ouvertes – Semaine du 5 novembre 2021

Que vaut un arbre à Montréal? En 2017, j’ai fait une requête…

Sacré-Coeur: heureux mariage de l’ancien et du nouveau

En plus du nouveau Centre intégré de traumatologie, la nouvelle aile qui…

Vaccination des 5-11 ans : « On est sur les blocs de départ ! »

Alors que Montréal affiche une hausse des cas de COVID-19 depuis la…