Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Consultation pour rénovations futures au parc Ahuntsic

Réunion très courue pour parc apprécié des riverains

Publié le 21/09/2017
par Philippe Rachiele

«Dans le parc Ahuntsic, il faudrait raser la butte et l’aréna, et faire un terrain de soccer et une patinoire de hockey», a lancé Dino Di Stefano, un citoyen, sous la réprobation quasi-générale des participants.

Cette diatribe ne correspondait pas du tout à l’ambiance des suggestions et des commentaires de la consultation publique sur le parc Ahuntsic, mercredi soir, à la Maison de la Culture. A contrario, la rencontre, animée par Gabrielle Immarigeon de la firme Convercité, a été positive dans l’ensemble, et intéressante. Plus d’une centaine de citoyens se sont déplacés pour assister à la rencontre et une trentaine d’entre eux ont fait valoir suggestions et commentaires.

Les élues Lorraine Pagé  et Émilie Thuillier étaient sur place et ont pris la parole quelques minutes. Harout Chitilian s’est joint à elles, un peu plus tard en soirée.

Mme Pagé a rappelé que le parc était l’un des rares parcs à Montréal à porter un nom autochtone.

Mme Thuillier a précisé que la consultation ne visait pas un réaménagement complet mais bien une cure de jouvence. Il faut revoir l’étang, notamment à cause du fond, la fontaine, les sentiers informels (qu’on appelle aussi chemins de désir), et les sentiers officiels qui sont brisés.

Une présentation de diapos de l’état actuel du parc et des réalisations qui y ont été apportées au cours des dix dernières années a été faite par Michel Bordeleau, chef de division, Études techniques, à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

Un peu de tout…

Par la suite, il y eut la période de questions et de commentaires des riverains présents.

Deux micros étaient disponibles, de chaque côté de la salle. Les intervenants devaient se nommer.

Parmi les interventions les plus fréquentes, on  note que piétons et cyclistes devraient pouvoir avoir des sentiers séparés dans le parc pour ne pas être incommodés les uns par les autres durant leurs déplacements. L’accès au parc pour les cyclistes (accès sécuritaire pour enfants à vélo, notamment) devrait être amélioré, selon quelques intervenants.

Frédéric Bataille, porte-parole d’Ahuncycle, a mentionné qu’il devrait aussi y avoir un lieu d’apprentissage du vélo pour les enfants et pour les personnes immigrantes qui n’en ont jamais fait. Quelqu’un a spécifié qu’il ne devrait pas se pratiquer de vélo à haute vitesse à l’intérieur même du parc.

Il semble qu’il y aurait par ailleurs un problème avec les fausses balles en provenance du terrain de baseball qui se retrouvent ailleurs dans le parc et qui peuvent blesser. Une personne a mentionné que quelqu’un a déjà reçu une fausse balle dans le parc à chiens. Apparemment, l’arrondissement est au courant de ce problème-là.

En vrac, différents intervenants ont suggéré de conserver la canopée et de la bonifier; de conserver l’étang; d’ajouter des tables de pique-nique et de ping-pong. Un autre a aussi lancé l’idée d’utiliser des matériaux plus naturels pour rénover le parc, tels que pierres, bois, etc.

Une fillette présente –l’une des rares– a dit qu’elle aimerait bien qu’il y ait des paniers de basket! Un père de famille a fait remarquer que les différentes sections de jeux (enfants, adultes, etc.) n’étaient pas assez proches les unes des autres et qu’il n’était pas facile de surveiller la marmaille dans ces conditions. Il suggérait de créer des liens entre les lieux d’activités.

Trois représentants du Conseil jeunesse d’Ahuntsic-Cartierville étaient présents à la rencontre. Ils avaient fait leurs devoirs avant! Ayant interrogés des riverains dans le parc même, ils ont pu rapporter leurs propos. Deux des jeunes se sont présentés au micro à ce titre.

Pour l’hiver, plusieurs riverains ont suggéré de rendre la butte plus accessible pour pouvoir y glisser. D’autres souhaitent que l’arrondissement prévoit un anneau de patinage sur l’étang.

De façon plus poétique, un riverain a suggéré de donner un cœur au parc…

D’ici deux ans…

Pour clore la rencontre, Michel Bordeleau, de l’arrondissement, a spécifié que, à terme, l’arrondissement va revenir confirmer les changements retenus avec les citoyens pour s’assurer d’avoir bien compris leurs préoccupations.

Toutefois, dans l’intervalle, au cours des deux prochaines années, l’arrondissement va d’abord préparer un plan directeur pour l’ensemble des parcs de l’arrondissement en tenant compte des particularités de chacun.

Les citoyens qu’ils veulent soumettre idées et commentaires et qui n’ont pu être présents à la rencontre hier peuvent faire parvenir leurs idées par écrit à: consultation_ac@ville.montreal.qc.ca

Avec la collaboration de Christiane Dupont

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone