Photo: Archives JDV

Depuis 2010, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville travaille à la sécurisation des écoles de son territoire. Mais comme le mentionne sa mairesse, Émilie Thuillier, « il y a toujours plus à faire ». Grâce au Programme de sécurisation aux abords des écoles (PSAÉ) qui poursuit son déploiement à travers la Ville de Montréal pour une deuxième année, des travaux pourront être faits près de quatre écoles d’Ahuntsic-Cartierville cet été dans le but d’apaiser la circulation automobile et de maximiser la sécurité des déplacements aux alentours.

Le PSAÉ

Au total, cette année, les projets du PSAÉ permettront de sécuriser les abords de 39 écoles dans 13 arrondissements, ce qui représente un investissement de 10 M$.

La Ville-centre et les arrondissements se partagent les responsabilités.

« La Ville-centre assure la coordination du programme et son financement par le biais du Service de l’urbanisme et de la mobilité. Les arrondissements sont pour leur part chargés de la planification, de la conception et de la réalisation des travaux sur le réseau routier », peut-on lire dans un communiqué émis par la Ville de Montréal à ce sujet.

Projet déjà entamé

À Ahuntsic-Cartierville, la sécurité autour des écoles est un enjeu pris au sérieux depuis plusieurs années.

« Des dos d’âne pour forcer les voitures à ralentir ont été installés autour de plusieurs écoles déjà », indique la mairesse de l’arrondissement.

Dans le cadre du plan local de déplacement une étude a été menée auprès de toutes les écoles primaires de l’arrondissement pour tracer un portrait des enjeux liés aux déplacements actifs.

Le plan de déplacement scolaire fait par Vélo Québec a permis de déterminer l’ordre de priorisation des écoles à sécuriser dans l’arrondissement.

Les écoles sécurisées cette année

C’est selon cette étude que, dans le cadre du PSAÉ, l’arrondissement a décidé de faire des travaux de sécurisation autour des écoles suivantes : l’école La Visitation, l’école Saint-André-Apôtre, l’Académie John-Caboto et l’école Saint-Simon-Apôtre.

Les travaux autour de l’école La Visitation coûteront 392 000 $, ceux autour de l’école Saint-André-Apôtre, 327 000 $ et ceux autour de l’Académie John-Caboto et de l’école Saint-Simon-Apôtre, qui sont l’une à côté de l’autre, 376 000 $.

Les travaux

Des saillies et des dos d’âne seront installés autour des quatre écoles. Les dos d’âne servent à faire ralentir les voitures tandis que les saillies sécurisent les piétons au coin de la rue en plus de diminuer leur temps de traverse.

Un refuge piéton se trouve déjà à l’intersection Henri-Bourassa et Saint-Laurent. (Photo: Archives JDV)

Pour l’école Saint-André-Apôtre, des refuges piéton seront aussi installés dans le boulevard Henri-Bourassa. Un refuge piéton est un endroit dans le milieu de la chaussée où les piétons qui n’ont pas eu le temps de traverser toutes les voies peuvent attendre et sont protégés par un muret de béton.

Le contrat pour l’octroi des travaux sera voté lors d’une des réunions du conseil d’arrondissement du printemps prochain. Les travaux auront lieu pendant l’été lorsque les écoles seront fermées.

La suite

Une fois les travaux autour de ces quatre écoles terminées, la mairesse Émilie Thuillier indique qu’il restera encore des écoles à sécuriser.

« On a toute une liste de mesures à mettre en place et on les exécute en fonction des priorités », conclut-elle.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un Noël pas comme les autres… (un conte de Noël, signé Martin P.-M.) – 2

…Suite du conte de Noël (2) Suite, demain!

Pandémie ou pas : les consultations publiques ont bien changé

Pandémie oblige, les consultations publiques qui touchent les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville se déroulent…

Un Ahuntsicois, politicien en devenir

Charles Morissette, un jeune homme de 23 ans originaire d’Ahuntsic-Cartierville, fait partie…
Un tracteur remplit un camion de chargement de neige

Aucune contravention pour les dépôts de neige non conformes

Journaldesvoisins.com s’est informé auprès de l’arrondissement afin de savoir combien de citoyens ont…