loblaws-dscf5926
loblaws-dscf5926
L’ancien Loblaws sur le boulevard Henri-Bourassa Ouest. (Photo: JDV Philippe Rachiele)

Fermé au tout début de l’année pour manque de rentabilité, l’ancien terrain du Loblaws du 800 Henri Bourrassa Ouest pourrait renaître, dans le futur, sous la forme d’un autre projet de développement mixte. Tel semble être le souhait de «Choice Properties REIT» – la firme Loblaws propriétaire du terrain – qui a mandaté une urbaniste-lobbyiste pour réaliser, à ces fins, des représentations auprès de la Ville et de l’arrondissement, comme l’a appris cette semaine journaldesvoisins.com.

Effectivement, en parcourant le Registre des lobbyistes du Québec, journaldesvoisins.com a découvert que Choice Properties REIT a mandaté la firme Fahey et associés (développement de projets, urbanisme, architecture et design urbain) sur la période du 2 février 2016 au 31 décembre 2016 afin de réaliser des représentations auprès de la Ville de Montréal, et de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville pour discuter et négocier le potentiel de redéveloppement et de mise en valeur immobiliers du terrain situé au 800, boulevard Henri-Bourassa Ouest, correspondant à l’ancienne épicerie grande surface Loblaws.

D’après l’inscription de Tina Khan, urbaniste et chargée de projet, lobbyiste au dossier dans le registre gouvernemental, « le but des représentations est d’obtenir les orientations et l’autorisation de l’arrondissement pour un développement mixte (résidentiel-commercial) sur ce terrain. Les paramètres du projet sont à élaborer en collaboration avec l’arrondissement. Le site est localisé dans une zone du PPU Henri-Bourassa Ouest (secteur central) et des modifications au règlement d’urbanisme 01-274 sont en cours pour être conforme aux exigences du PPU […]. Notre but est de travailler en collaboration avec l’arrondissement pour créer un projet qui atteint les objectifs du PPU ainsi que ceux du client. […] Le mandat consiste au développement et à l’approbation d’un plan concept de redéveloppement sur ce site», peut-on lire sur le document accessible en ligne sur le site gouvernemental.

Avancées dans ce dossier ?

Contactée par le journaldesvoisins.com pour une demande d’entrevue sur son travail et l’état d’avancement de ce dossier, la lobbyiste concernée n’avait toujours pas donné suite au moment où nous mettions nos Actualités en ligne.

De son côté, l’arrondissement a décliné notre demande d’entrevue, en indiquant qu’aucun commentaire ne serait fait pour l’heure. «Nous ne ferons pas de commentaires à ce sujet pour le moment car il n’y a pas de demande de permis. Il faut attendre le processus légal voire une présentation de plans avant d’émettre quelque commentaire que se soit», a fait valoir Marlène Ouellet, porte-parole de l’arrondissement.

Rappelons que la fermeture du Loblaws d’Ahuntsic en début d’année s’inscrivait dans la décision de Loblaw de fermer 52 magasins non performants à travers le pays, dont six au Québec. Un dossier à suivre donc en 2017!

Pour en savoir plus sur le cabinet Fahey et associés, cliquez ici.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La demande en mariage

Ahuntsic, 1914-1918 Témoignage d’une mère « C’était un homme qui ne parlait pas…

La vaccination ralentit, mais la COVID-19 aussi

Plus tôt cette semaine, le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal a pris la décision…
fermeture_17022021-065611

Aide gouvernementale: les restaurateurs restent sur leur faim

Retour en arrière. Freiner la transmission du SRAS-Cov-2 est toujours une priorité.…
Chorale Antioche

Chorale : comprendre la musique des langues

La chorale Antioche de Cartierville sera sur la scène de la maison…