Un groupe de parents de l’école Saint-Benoît a décidé de mettre sur pied un Trottibus pour accompagner en toute sécurité les nombreux écoliers qui seront déménagés cette année à l’école du 11015 rue Tolhurst, entre Henri-Bourassa et Gouin. Le Trottibus est un « autobus qui marche » qui réunit un groupe de marcheurs. Le projet répond parfaitement aux attentes des parents inquiets, mais pour le moment, le Trottibus manque cruellement de bénévoles.

Les parents des 180 à 200 élèves, déplacés de leur école habituelle en raison de l’agrandissement prévu à Saint-Benoît cette année, s’inquiètent du fait que leurs enfants soient envoyés dans une école de la rue Tolhurst, pour toute leur année scolaire. Pour se rendre à cet établissement de la rue Tolhurst, soit à environ 1,5 kilomètre de leur école habituelle, dès la rentrée les enfants du deuxième et troisième cycle devront traverser, entre autres, le boulevard Henri-Bourassa, une nouvelle qui en inquiète certains.

Où sont les bénévoles?

Un trottibus avec des bénévoles qui conduisent les enfants à bonne école! (Crédit-photo: Société canadienne du cancer
Trajets proposés pour le Trottibus St-Benoît (Source: Estelle Huard) VOIR après le vidéo pour le plan plus grand.

Comme solution à ce problème, un groupe de parents d’élèves a décidé de créer un autobus pédestre, le Trottibus. Sauf que, pour le moment, seuls trois adultes se sont inscrits comme bénévoles pour accompagner les enfants, alors qu’il en faudrait une quarantaine.

Le lancement du Trottibus a donc été ajourné au 11 septembre le temps de trouver assez de responsables pour encadrer les deux trajets étudiés à l’avance pour conduire les enfants à bon port.

Estelle Huard, l’une des instigatrices du projet, assure que le manque de réactivité des parents concernés est seulement dû aux vacances d’été et que d’autres participants se manifesteront dès la rentrée scolaire. Lors d’un sondage réalisé en juin dernier, une quinzaine de personnes s’étaient dites intéressées par le projet et Madame Huard pense qu’ils seront facilement joignables dès la semaine prochaine. Outre les parents des écoliers, les citoyens seront mis à contribution.

«Les citoyens aussi sont invités à devenir bénévoles, a précisé Mme Huard. Ils peuvent nous contacter au trottibusSTB@gmail.com ou au 514 578-8317 . Nous faisons vérifier les antécédents judiciaires de tous les bénévoles par le service de police», a-t-elle ajouté.

Travailleurs autonomes, retraités(ées), parents en congé déjà prévus sont sans doute des candidats de choix!

Soutenu par la Société canadienne du cancer

Le Trottibus de Saint-Benoît est l’équivalent du pédibus, plus connu. Celui de St-Benoît porte ce nom, car il a été soutenu et encouragé par la Société canadienne du cancer (SCC) qui a mis de l’avant ce concept. Contactée dès le début par le directeur de l’école et les parents intéressés, la SCC a fourni un dossier clé en main pour créer le projet.

Les instigateurs du Trottibus ont ainsi pu rencontrer l’un des membres de l’organisme qui leur a expliqué le modus operandi. La SCC fournit également des outils promotionnels, un site Web où les enfants et les bénévoles peuvent s’inscrire, ainsi que des vidéos pour expliquer le concept.

Un concept déjà bien connu

Lancé par la Société canadienne du cancer, le Trottibus est un projet écoresponsable qui permet aux enfants de prendre une saine habitude de marche. Soutenu par le marcheur Jean Béliveau, qui en 11 ans a fait le tour du monde en marchant, le projet suscite et encourage la socialisation, l’entraide et la solidarité. À Montréal, une quarantaine d’écoles se sont déjà lancées dans l’aventure.

À Ahuntsic-Cartierville, un projet parallèle a déjà été lancé par l’organisme Ville en Vert. Cela a permis de mettre sur pied des pédibus dans huit écoles de l’arrondissement.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Front commun entame ses trois jours de grève à Ahuntsic-Cartierville

La grève du Front commun se poursuit de manière généralisée comme annoncé…

La directrice générale de l’Institut Pacifique nommée Chevalière de l’Ordre de Montréal

Isabelle Boissé, directrice générale de l’Institut Pacifique, a reçu l’insigne de l’Ordre…

Pause Famille inaugure le projet «Ma crèmerie aux couleurs de mon quartier»

Depuis le 20 juillet, le stationnement de la crèmerie Henri-Bourassa est recouvert…

Les brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 10 juin

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour des nouvelles à…