Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Les Rendez-vous citoyens 2019 du jdv

Un deuxième rendez-vous couru…et inspirant

Publié le 06/06/2019
par Jules Couturier

Les participants à ce deuxième Rendez-vous citoyens du jdv étaient nombreux et attentifs. Photo: Philippe Rachiele, jdv

L’auditorium de la Maison de la culture Ahuntsic était encore une fois presque plein pour la deuxième édition des rendez-vous citoyens du journaldesvoisins.com mercredi soir dernier. Une soirée inspirante, sous le thème du recyclage, grâce aux invités Steven Guilbeault et Colette Lemieux, ainsi qu’à l’animateur et journaliste  Alain Gravel, toujours fidèle au poste.

C’est le cofondateur d’Équiterre, Steven Guilbeault, qui a donné le coup d’envoi à la soirée en exposant les participants à des statistiques frappantes sur le réchauffement de la planète. L’environnementaliste fait une corrélation inévitable entre le recyclage et les changements climatiques.

Steven Guilbeault (Photo: jdv P. Rachiele)

« Si on continue à ce rythme, il y aura plus de plastique dans nos océans que d’espèces vivantes », prévient-il.

Révélation choc sur le recyclage

Fin intervieweur, Alain Gravel a d’abord questionné avec humour le célèbre écologiste, notamment sur…ses intentions quant à son avenir politique!

Mais, sur la thématique de la soirée, le ton était donné pour parler des trois R, soit réduire, réutiliser, et recycler. Steven Guilbeault a précisé que c’est dans cet ordre que ces actions devaient être priorisées.

Il a révélé que seulement 10 à 15 % des matières mises au recyclage étaient réellement recyclées. La majorité est envoyée dans d’autres pays pour être utilisée comme combustibles dans des usines.

« Dans certains pays comme l’Allemagne, les matières à recycler sont beaucoup mieux séparées. Si on se donnait la peine d’instaurer un meilleur système de cueillette sélective au départ, on aurait de meilleurs résultats », explique M. Guilbeault.

Il a également été question de consigne et du refus de la Société des alcools du Québec (SAQ) d’accepter le retour des bouteilles vides de vin et de spiritueux. Une décision que Steven Guilbeault trouve absurde. C’est sous une pluie d’applaudissements qu’il a d’ailleurs encouragé l’assistance à aller porter leurs bouteilles devant la SAQ comme moyen de pression.

« Continuons de faire pression sur les entreprises et les gouvernements pour avoir plus d’outils pour changer les choses ! », a-t-il martelé.

Le comité du verre : projet inspirant

Colette Lemieux (Photo: jdv P. Rachiele)

Ce fut ensuite au tour de Colette Lemieux, présidente du Comité du verre de St-Denis-de-Brompton, en Estrie, de prendre la parole. Ce comité est à l’origine d’un inspirant projet de recyclage du verre qui est appelé à prendre de l’ampleur compte tenu de sa popularité croissante.

Le comité du verre a été fondé en février 2015. L’initiative émane de questions que se sont posées les membres de l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (AFEAS) –la voix des femmes, de son nouveau slogan– de l’endroit.

Puis, Mme Lemieux et les partenaires qui se sont joints à elle ont fait des recherches sur le recyclage du verre et ont réfléchi aux moyens de mobiliser les citoyens.

À la suite de la découverte d’une source de financement, d’une rencontre avec la députée, de lettres envoyées à tous les député.e.s, d’efforts de publicité, et d’une belle contribution de la municipalité, le projet a pu être lancé au début du mois de juillet 2015.

Un grand conteneur dédié à la récupération du verre a été installé sur le terrain de la municipalité. Au bout de six mois, 17 tonnes de verre avaient été récupérées. Aujourd’hui, le comité assure le transport du verre recyclé, amassé dans le conteneur, aux trois semaines.

Depuis, les municipalités de Saint-Bruno-de-Montarville, d’Eastman, de Val-St-François, du Canton d’Orford et de Saint-Lambert se sont jointes à l’initiative écologique et ont installé des conteneurs de récupération de verre dans leurs patelins respectifs.

Après 45 mois d’opération, le comité du verre de St-Denis-de-Brompton a récupéré 200 tonnes de verre, pour une moyenne annuelle de 53 tonnes.

La présentation de Colette Lemieux a été suivie d’une longue et sincère ovation. L’ensemble de l’auditoire était visiblement très inspiré par ce projet écologique.

Une soirée réussie

La période de questions s’est bien déroulée. Invités à venir prendre la parole au micro, les citoyens ont témoigné de leurs impressions.

Colette Lemieux et le journaliste et animateur, Alain Gravel. Photo: Philippe Rachiele, jdv

Une employée de Ville en vert, inspirée par le travail de Mme Lemieux, a profité de son tour au micro pour dire qu’elle comptait proposer ce même projet à sa directrice le lendemain. Elle a invité au moins dix personnes à venir la rejoindre après la rencontre et à donner leurs noms pour soutenir l’initiative dans Ahuntsic-Cartierville. À la fin de la soirée, la jeune femme était entourée de nombreux citoyens désirant s’engager dans ce projet, ce qui est de bon augure!

Alain Gravel a conclu la soirée en félicitant journaldesvoisins.com pour ces rendez-vous citoyens.

« Je n’en reviens pas que les gens viennent en aussi grand nombre pour assister à des discussions sur l’environnement. C’est extraordinaire! », s’exclamait-il.

L’animateur en a même parlé de nouveau –avec toujours autant d’enthousiasme– le lendemain matin à son émission Gravel le matin sur les ondes de la Première chaîne.

Les rendez-vous citoyens du jdv sont rendus possibles grâce à la participation financière des commanditaires majeurs que sont la Caisse Desjardins du Centre-nord de Montréal, et l’entreprise Kruger, ainsi que grâce aux partenaires principaux, soit l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville et la Maison de la culture Ahuntsic.

Les prochains rendez-vous citoyens du journaldesvoisins.com auront lieu le mercredi 16 octobre (agriculture urbaine, avec Jean-Philippe Vermette) et le lundi 18 novembre (zéro-déchet, avec Mélissa de La Fontaine), toujours à la Maison de la culture. Plus d’infos à venir.