La mairesse Émilie Thuillier avec une pancarte de la campagne. Photo: Jules Couturier, jdv

Le jeudi 26 septembre prochain, à la veille de la Journée mondiale de mobilisation pour le climat, l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville lancera une campagne de communication sur la propreté qui rappellera à la population comment trier ses déchets en fonction de chacune des collectes (poubelle, recyclage, composte). Une campagne qui s’étalera sur deux ans et qui aura pour titre officiel : « Propreté, la priorité pour notre quartier ».

Marlène Ouellet, chargée des communications à l’arrondissement, explique que cette campagne vise différents publics, mais que son équipe profite présentement de la rentrée scolaire pour viser son premier public : les enfants.

« Nous approchons les enfants car ils sont les futurs ambassadeurs de la sensibilisation auprès des parents et les premières personnes qui pourront transmettre le message », dit Mme Ouellet.

L’importance de répéter le message

La chargée de communication rappelle que l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville compte plusieurs nouveaux arrivants parmi ses résidants. Les enfants qui parlent le français, mais dont les parents ne le parlent pas ou ne connaissement pas encore les techniques de triage de déchets, pourront passer le message à leurs parents.

La mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, précise que l’arrondissement a un taux de roulement de population élevé et que ce sont souvent des populations qui n’habitaient pas au Québec avant.

« En arrivant au Québec, les gens ne savent pas nécessairement comment fonctionne le triage des déchets. C’est pour cela qu’il est important de toujours répéter le même message, année après année », dit-elle.

La mairesse veut ramener chez les résidants la fierté d’habiter dans un quartier propre. Un sentiment qu’elle considère un peu perdu. C’est pourquoi cette campagne insiste sur la propreté.

Les affiches de la campagne (Arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

Lancement festif

Dans l’optique de rejoindre les enfants, le lancement de la campagne aura lieu le jeudi 26 septembre de 13 h à 15 h à l’école primaire Louisbourg. Quelque 400 enfants seront présents avec leurs parents et professeurs.  Stands d’information, lancement d’un concours de BD (bande dessinée), camions des travaux publics en démonstration, prix de présence et autres surprises seront au rendez-vous.

Cette activité sera répétée à la fin de l’année scolaire, puis à la prochaine rentrée et une dernière fois à la fin des classes de l’année 2021. C’est donc un total de quatre fêtes qui seront organisées sur deux ans.

Une campagne « fourmidable »

L’image officielle de la campagne est une fourmi arborant un t-shirt sur lequel est écrit le slogan : « Je suis fourmidable ».

« Nous avons choisi l’image de la fourmi puisqu’une fourmi déplace de petites choses, mais elle en déplace beaucoup et elle travaille pour la communauté. Nous voulons encourager les gens à faire de petits gestes qui auront un impact sur la communauté», explique Mme Ouellet.

Des affiches avec la fourmi seront installées un peu partout dans l’arrondissement. Toutes les écoles en recevront pour les placer sur leurs murs. L’arrondissement a aussi produit six grands panneaux qui seront installés dans certaines institutions.

Pour finir, la mairesse de l’arrondissement rappelle que la campagne « Propreté, la priorité pour notre quartier » est une campagne positive d’information et de mobilisation, d’où sa dimension ludique et joviale.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

2 commentaires
  1. Super article! Par contre, que feront ces enfants quand ils voudront composter ou recycler au parc Ahuntsic…il faut jeter ses déchets dans les bons vieux sacs de poubelle de plastique noir!!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Pas d’interventions pour un coyote malade en cavale

Un coyote atteint de la galle sarcoptique a été aperçu en janvier…

Résidus alimentaires: Saint-Sulpice ne sera pas en reste…  

Au tout début du mois de mai, l’arrondissement aura atteint son objectif…
Vue aérienne des berges du mur Simon-Sicard à la hauteur de Berthiaume-du-Tremblay (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Hydro-Québec Ahuntsic Cartierville Montréal

Mur en amont du barrage Simon-Sicard: pas d’étude d’impact avant mars 2021

Au cours des derniers mois, huit citoyens et cinq organisations ont vu…

La propreté enfin prioritaire

À cause de la crue printanière, 75 employé(e)s cols bleus étaient sur…