Le nouveau chapiteau temporaire à l’école Sophie-Barat (Photo : courtoisie)

Les travaux à l’école Sophie-Barat ont affecté bien des élèves et des membres du personnel depuis leur annonce en 2020, mais une construction érigée depuis peu donnera possiblement une dose d’espoir aux nombreux élèves fréquentant le pavillon principal de l’établissement. 

Même si 20 classes du premier cycle ont été déménagées à l’école St. Dorothy, dans Saint-Michel, l’an dernier, le manque d’espace est flagrant dans la maison-mère de l’école Sophie-Barat. La surpopulation était déjà problématique dans cet établissement du nord d’Ahuntsic, et la fermeture de l’aile A compte tenu de son état de détérioration avancée a empiré les choses. 

Plusieurs sources ont confirmé au JDV que des élèves sont notamment contraints de manger dans les couloirs en raison du manque d’espace, la cafétéria ayant été condamnée puisqu’elle était dans l’aile A. Ce pavillon de l’école menaçait de s’écrouler et avait dû être fermé d’urgence l’an dernier; il ne sera pas rouvert avant au moins six ans

Une bonne solution? 

Le conseil d’établissement avait souhaité acheter de 25 à 30 modulaires, mais cette demande avait été refusée par le Centre de services scolaire de Montréal – cependant, il semble que les mots de la présidente du CÉ, Annick Bouliane, aient été entendus. Mme Bouliane s’était exprimée ainsi au JDV, en mars dernier : 

« Nous avons dit au CSSDM que ce n’était pas envisageable de soutenir cela pendant trois ans. Ils sont en train de réfléchir à trouver une solution pour septembre prochain. »

La solution n’est pas arrivée en septembre, mais elle sera là pour l’hiver! Il s’agit de ce que le CSSDM appelle un chapiteau structural, qui sera heureusement conçu pour résister aux quatre saisons. 

« Je présume que c’était de plus en plus froid pour manger son sandwich sur une table à pique-nique », nous a écrit un lecteur intéressé par la situation de l’école Sophie-Barat.

Les avis semblent être mitigés par rapport à la structure, qui n’a pas encore été utilisée par les élèves au moment d’écrire ces lignes. Une enseignante de l’école Sophie-Barat nous mentionne qu’à défaut d’autres solutions, « les élèves sauront l’adopter ». 

Espace nécessaire

Avec la COVID-19 qui se répand à nouveau comme une traînée de poudre, notamment dans les écoles, le CSSDM souligne dans une lettre envoyée aux parents que le chapiteau situé près de l’entrée principale de l’école « sera adéquatement ventilé afin d’assurer l’apport nécessaire en air frais. »

Espérons tout de même qu’il soit bien chauffé, étant donné la rudesse de l’hiver qui sera certainement un bon test pour ce chapiteau temporaire! 

Le nouveau chapiteau temporaire à l’école Sophie-Barat (Photo : courtoisie)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Cuisine modulable - Autour du bébé - Crédits : Autour du bébé

L’OBNL Autour du bébé renaît dans de nouveaux locaux sur la Promenade

Le Centre de ressources périnatales Autour du bébé a déménagé ses pénates…

Éclosion de COVID-19 : l’école de La Visitation fermée jusqu’au 5 novembre

Au moins 15 nouveaux cas se sont déclarés à l’école de La…
CPE du Domaine Saint-Sulpice - Grève du 4 novembre 2021- Salaire d'aujourd'hui - on rit de nous - Crédit Leïla Fayet

Débrayage dans les CPE et garderies : «Notre salaire d’aujourd’hui, c’est rire de nous»

Demain, les garderies privées non subventionnées ont prévu une journée de grève;…

Loisirs Saints-Martyrs-Canadiens pourrait fermer

Le bâtiment qui abrite les Loisirs Saint-Martyrs-Canadiens devrait retourner dans le giron…