Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Vers un plan local de déplacements : Deuxième étape

Publié le 16/04/2019
par Jules Couturier

Depuis l’automne 2018, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville prépare un plan local de déplacement. L’administration locale a maintenant mis en place la deuxième étape de vaste plan. Une première consultation publique qui a réuni une soixantaine de citoyens est terminée, une seconde aura lieu le 17 avril.

La première étape de ce plan a été déployée à automne 2018 et à l’hiver 2019. Des consultations publiques ont été organisées dans le but de recueillir des données sur les déplacements dans l’arrondissement. À partir de ces informations, la municipalité locale a élaboré un diagnostic.

Jeudi le 11 avril dernier, au sous-sol de l’Église Saint-Jude à Ahuntsic, avait lieu une première de deux consultations publiques constituant la deuxième étape du plan local de déplacement. L’objectif de cette seconde étape est de partager le diagnostic qui a été établi lors des premières consultations et de demander aux citoyens leur avis sur les solutions préliminaires proposées.

Cette première consultation publique se divisait en plusieurs catégories : les déplacements à pied, les déplacements en vélo, l’offre de transport en commun, les mesures d’apaisement et de partage de la rue, l’offre en mobilité durable, la livraison et le stationnement. Pour chacune, on a précisé les problèmes et proposé des interventions.

La deuxième consultation aura lieu au YMCA Cartierville le 17 avril.

Les déplacements à pied

Les déplacements des piétons comptent parmi les dimensions du projet les plus problématiques. Lors des premières consultations, plusieurs problèmes ont été relevés dont, entre autres, l’absence de traverses piétonnes occasionnant d’importants détours, la traversée difficile des artères et le mauvais état des trottoirs. La sécurité aux abords des écoles est également à revoir. Journaldesvoisins.com avait déjà notamment rapporté le manque de sécurité aux abords de l’école François de Laval située dans Ahuntsic.

Les interventions proposées lors de la deuxième étape de consultation consistaient, entre autres, à améliorer l’accessibilité des piétons par l’ajout de liens et de traversées et à prévoir des corridors scolaires sécuritaires.

Les déplacements à vélo et en transport commun

Plusieurs citoyens jugent limitée l’offre d’autopartage dans certains secteurs.  Pour améliorer la situation, l’arrondissement propose donc de favoriser le déploiement des services de véhicules partagés. Il faut toutefois noter que l’arrivée des VLS dans l’arrondissement date d’avril 2018, alors que le Conseil municipal de la Ville avait procédé le 23 avril 2018, à l’adoption de la modification réglementaire

On propose également de soutenir le transport actif qui accuse une carence selon certains citoyens.

La discontinuité du réseau cyclable, les aménagements mal adaptés aux besoins des différentes clientèles cyclistes, le manque de supports à vélos près des générateurs de déplacements et l’absence de BIXI dans Bordeaux-Cartierville figuraient parmi les difficultés que rencontrent les gens désireux de se déplacer à vélo.

L’arrondissement propose donc de bonifier le réseau cyclable, de poursuivre le déploiement du service BIXI, de fournir davantage de supports à vélo sur le territoire et d’améliorer la sécurité sur les aménagements existants.

«La majorité des participants a approuvé un scénario de pistes bidirectionnelles avec un sens unique et des pertes de stationnements d’un côté de la rue. De plus, le maintien de la piste cyclable, durant l’année entière, a été préconisé», peut-on lire site le site web de l’arrondissement concernant les rues Sauriol et Prieur.

Rue Sauriol coin Millen le dimanche matin 7 avril 8h25 (Photo : jdv - Philippe Rachiele) Ahuntsic-Cartierville Montréal

Rue Sauriol coin Millen le dimanche matin 7 avril 8h25 (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Lors des premières consultations, les citoyens ont été nombreux à déplorer la fréquence déficiente du service par autobus, plus particulièrement dans le district de Bordeaux-Cartierville. On mentionnait aussi la mauvaise synchronisation des horaires d’autobus qui déversent l’arrondissement.

Jeudi dernier, l’arrondissement a proposé de bonifier les liens entre l’est et l’ouest et dans le district Bordeaux-Cartierville ainsi que d’améliorer la fréquence des autobus en tout temps.

La livraison et le stationnement

Les citoyens se sont plaints de l’empiétement des camions dans la rue et des nuisances causées par les véhicules lourds. Le manque d’information sur l’offre en stationnement a aussi été souligné.

On retrouvait donc dans les interventions proposées par l’arrondissement des mesures pour améliorer l’information aux usagers sur l’emplacement et la disponibilité du stationnement.

L’arrondissement propose également d’assurer la compatibilité des zones de livraison avec les autres modes de déplacement.

Prochaines étapes

Ce sont toutes ces questions qui ont été discutées jeudi dernier lors de la consultation publique de la deuxième étape du plan local de déplacement. La troisième étape sera la production du Plan local de déplacements préliminaire à l’été 2019.

Enfin, la quatrième et dernière étape sera l’adoption du Plan local de déplacements par le conseil d’arrondissement en automne 2019. On pourra voir à ce moment si toutes les solutions proposées par l’arrondissement sont réalisables.

Si vous souhaitez vous positionner sur le plan local de déplacement, il est encore possible de se déplacer demain soir au YMCA Cartierville pour la deuxième consultation publique.