Les gagnants de la médaille d’or 4 x 100 mètres aux Championnats québécois d’athlétisme extérieur au complexe sportif Claude-Robillard à-Montréal en 2023. De g. à d. : Jean-Louis Perez (78 ans), Yvon Blanchet (68 ans), Dominic Saint-Jean (68 ans). (Photo : courtoisie, Championnat québécois d’athlétisme)

Yvon Blanchet a remporté 3 médailles d’or à 68 ans en course à pied aux Championnats québécois d’athlétisme extérieur catégorie vétérans en juillet 2023. La première aux 100 mètres, la suivante aux 200 mètres et enfin une médaille au relais 4 fois 100 mètres avec ses trois partenaires.

M. Blanchet a toujours été actif. « Dans mon jeune temps, j’étais sportif, mais cela a diminué lorsque j’ai eu des enfants. J’ai recommencé à faire de la compétition il y a quatre ans pour mon plus grand plaisir », confie-t-il au Journal des voisins (JDV). 

Le Complexe sportif Claude-Robillard est l’endroit où il s’entraîne à la course. Il fait partie du Club des 50 ans et plus. À ses yeux, le centre est l’endroit idéal pour rester actif. Plusieurs activités s’y tiennent. 

« On est un groupe de vétérans au Club et on s’amuse tout en restant en forme, dit-il. Avoir du plaisir en s’entraînant est important pour maintenir une bonne santé physique et mentale. » 

Prochaines compétitions

Yvon Blanchet au Championnat canadien d’athlétisme à Toronto, en 2023. (Photo : courtoisie, Athletics Championship)

Pour la première fois à Montréal, du 16 au 18 février prochains, se tiendront les Championnats canadiens d’athlétisme en salle des vétérans  au Complexe sportif  Claude-Robillard. M. Blanchet participe aux 50, 60, 200 et 400 mètres. Il se joindra aussi à la course de relais quatre fois 200 mètres avec ses partenaires. 

« Je suis le plus jeune dans l’équipe; mes partenaires ont 72, 73 et 79 ans, affirme-t-il. Il y a aussi un compétiteur en saut à la perche qui est âgé de 70 ans. C’est la preuve que même si on avance en âge, on est capable d’être actif et de courir. »

Les championnats canadiens extérieurs se tiendront à l’été 2024 et, selon l’endroit où ça se passe, nos champions québécois seront au rendez-vous. « Je dis selon l’endroit, car souvent les coûts sont très élevés et ne nous permettent pas de participer. Aller à Vancouver, c’est dispendieux », souligne M. Blanchet.

Il y a aussi des compétitions ouvertes qui permettent aux participants d’améliorer leur temps et de tisser des liens avec les plus jeunes. « Vas-y, grand-papa va te suivre », lanceM. Blanchet aux jeunes. 

« Ils sont surpris de nous voir, mais je crois que nous sommes un bel exemple pour eux », ajoute-t-il.

Complexe Claude-Robillard

« Nous avons perdu plusieurs membres du Club des 50+ pendant la pandémie, commente-t-il. J’aimerais dire aux personnes qui seraient curieuses de venir faire du sport qu’il n’y a pas seulement de l’athlétisme au “Centre” Claude-Robillard, mais toutes sortes d’activités comme le yoga, l’Essentrics, le conditionnement physique et même des randonnées. Venez nous rejoindre, on a beaucoup de plaisir. »

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Prévenir les chutes

Chutes des aînés, l’indispensable prévention

C’est une véritable épidémie. Les chutes graves nécessitant souvent une hospitalisation touchent…

Plomb dans l’eau: le point pour les propriétaires

Le Journal des voisins (JDV) a reçu des courriels de lectrices et…

Dossier santé – Un gros morceau d’Ahuntsic-Cartierville

La santé pèse lourd sur notre territoire. C’est beaucoup de monde, d’argent…

Dossier santé – Le Centre d’études du sommeil de Sacré-Cœur est mondialement connu

Le Centre d’études avancées en médecine du sommeil (CÉAMS), situé à l’Hôpital…