L’Hôpital du Sacré-Cœur est une des institutions de santé de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville les plus importantes au sein du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. (Photo: François Robert-Durand, archives JDV)

La santé pèse lourd sur notre territoire. C’est beaucoup de monde, d’argent et de services offerts à la population.

Ce texte a été publié dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag papier de décembre 2023-janvier 2024, à la page 2. Il fait partie de notre dossier sur la santé.

Ce dossier s’attarde au secteur public uniquement. Et la santé, dans Ahuntsic-Cartierville, c’est avant tout le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS-NIM), dont le territoire couvre bien plus grand que notre arrondissement. On vous offre un portrait, en chiffres, pour en mesurer l’ampleur.

Le CIUSSS (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux) est une organisation héritée de la réforme du secteur de la santé menée en 2015 par le docteur Gaétan Barrette. Rappelons qu’il avait sabré les structures pour ne former qu’un seul organisme par région sociosanitaire (un concept qui, lui, remonte à 1971, du temps du gouvernement de Robert Bourassa). 

Le CIUSSS sera intégré sous peu dans la future agence Santé Québec créée dans le cadre de la réforme pilotée en ce moment par le ministre de la Santé Christian Dubé.

Le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, affilié à l’Université de Montréal, n’a pas pu nous fournir de chiffre précis sur les effectifs ou les ressources strictement accordées ou basées dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. En effet, son territoire de 88 km² englobe Ahuntsic-Cartierville, Saint-Laurent, La Petite-Patrie et Villeray.

En chiffres

Le CIUSSS dessert 430 000 personnes (notre arrondissement compte 134 245 habitants au dernier recensement), soit un Montréalais sur cinq (22 %). L’organisme chapeaute :

  • 3 centres hospitaliers en santé physique;
  • 2 centres hospitaliers en santé mentale;
  • 10 CHSLD;
  • 1 centre de soins palliatifs;
  • 6 CLSC;
  • 4 centres de services ambulatoires;
  • 2 cliniques de vaccination;
  • 2 groupes de médecine familiale universitaires;
  • 1 maison des naissances et 1 centre de maladies chroniques.

La majeure partie de ces institutions se trouve toutefois sur notre territoire.

En ce qui a trait aux effectifs, on parle de 12 700 employés, dont 81 % constituent du personnel clinique et 19 % de soutien. Des 832 médecins, 309 sont des médecins de famille, 511 des spécialistes et 12 des dentistes. Le CIUSSS chapeaute aussi 91 pharmaciens.

L’organisme emploie 230 chercheurs et 550 étudiants œuvrant en recherche, et collabore avec 17 chaires de recherche. Signalons que l’Hôpital du Sacré-Cœur abrite un Centre intégré de traumatologie et un Centre de simulation.

Le budget annuel est de 1,3 milliard $. L’organisme administre 640 lits de courte de durée et 2 451 places d’hébergement. En 2023, il aura offert 1 264 022 heures en soutien à domicile.

Le CIUSSS indique qu’il a administré 140 986 visites à l’urgence et 30 034 hospitalisations annuelles, 19 763 chirurgies et 219 115 visites en cliniques externes.

L’organisme offre quelques statistiques sur la population qu’il dessert:

  • 38 % sont nés à l’extérieur du pays;
  • 34 % ont une maladie chronique chez les 15 à 64 ans (70 % chez les 70 ans et plus);
  • 64 % sont âgés de 18 à 64 ans;
  • 66 % ont accès à un médecin de famille;
  • 10 % vivent sous le seuil de la pauvreté; 
  • 5 640 bébés naissent par année (le quart des naissances montréalaises).

De cette avalanche de chiffres, on peut retenir qu’au-delà des manchettes faisant état des ratés du système, le secteur de la santé traite chaque jour des milliers de situations liées à la santé physique et mentale de nos concitoyens. C’est un accomplissement qui est souvent passé sous silence, notamment quand on pense au dévouement du personnel de la santé à tous les échelons.

Le secteur privé partenaire du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal:

  • 43 résidences privées pour aînés
  • 6 CHSLD privés conventionnés
  • 227 organismes communautaires
  • Plus de 80 entreprises d’économie sociale
  • 31 cliniques médicales
  • Plus de 100 pharmacies
  • 5 Fondations
La résidence Berthiaume-Du Tremblay est un CHSLD privé conventionné partenaire du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. «Les CHSLD privés conventionnés sont des établissements dirigés par des propriétaires-gestionnaires qui détiennent un permis et qui sont subventionnés par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)», explique le site web de l’Association des établissements privés conventionnés (aepc.qc.ca). (Photo: Philippe Rachiele, JDV)

Les principales institutions dans l’arrondissement relevant du CIUSSS:

  • Hôpital du Sacré-Cœur
  • Hôpital Fleury
  • Hôpital en santé mentale Albert-Prévost
  • Centre de services ambulatoires et maison de naissance Louvain (Maison de naissance Marie-Paule Lanthier)
  • CLSC d’Ahuntsic
  • CLSC de Bordeaux-Cartierville
  • Centre d’hébergement Notre-Dame-de-la-Merci
  • CHSLD Laurendeau
  • CHSLD Légaré
  • CHSLD Paul-Lizotte
  • CHSLD de Cartierville
  • CHSLD Saint-Joseph-de-la-Providence
  • Centre de services ambulatoires en santé mentale Papineau
  • Centre de services ambulatoires en gérontopsychiatrie Grenet
  • Centre de services ambulatoires Bois-de-Boulogne
  • Centre de services ambulatoires en santé mentale Fleury
  • Groupe de médecine de famille universitaire Sacré-Cœur
  • Groupe de médecine de famille universitaire Bordeaux-Cartierville
  • Soins palliatifs Gracia

Autres articles du dossier Santé parus dans la version imprimée du Journal des voisins, le Mag papier de décembre 2023-janvier 2024:

• Éditorial: Ahuntsic-Cartierville, un arrondissement de santé

Un gros morceau d’Ahuntsic-Cartierville

Entrevue avec Adélaïde de Melo, nouvelle PDG du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal

Ahuntsic-Cartierville s’adapte aux nouvelles réalités de santé mentale

Soins à domicile: quand l’hôpital vient à la maison

Le Centre d’études du sommeil de Sacré-Cœur est mondialement connu

L’alimentation comme remède face aux maladies chroniques

Le Collège Ahuntsic offre une formation en médecine nucléaire

• Un manque de stationnement pour personnes handicapées à Ahuntsic-Cartierville

• Une urgence du 21e siècle pour l’Hôpital Fleury



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Expositions, atelier et kiosques contre les violences faites aux femmes

Le fléau des violences faites aux femmes continue de faire des victimes…
Urgence hôpital Fleury

Dossier santé – Une urgence du 21e siècle pour l’Hôpital Fleury 

Même si le projet est attendu depuis 2013, ce n’est qu’en 2020…
CLSC CHSLD St-Joseph-de-la-Providence rue Bois-de-Boulogne (2)

Dossier santé – Ahuntsic-Cartierville s’adapte aux nouvelles réalités de santé mentale

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville est un large territoire, sur lequel le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal…
Prévenir les chutes

Chutes des aînés, l’indispensable prévention

C’est une véritable épidémie. Les chutes graves nécessitant souvent une hospitalisation touchent…