Christine St-Pierre (à gauche) en compagnie de la cheffe du PLQ, Dominique Anglade (à droite). (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Émue aux larmes, Christine St-Pierre a annoncé lundi soir aux côtés de la cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, et d’une poignée de sympathisants, qu’elle ne briguerait pas de sixième mandat aux prochaines élections provinciales. La députée de la circonscription Acadie quitte la vie politique après quinze ans d’activité.

 C’est donc un nouveau visage, pour le moment inconnu, qui représentera le Parti libéral du Québec (PLQ) pour la circonscription Acadie à l’occasion des élections 2022.

« Je pense que c’est important d’amener du sang neuf pour représenter le PLQ aux prochaines élections », a déclaré la députée sortante. « Pour le moment, personne n’est pressenti et je compte laisser le parti choisir. »

Tourner la page

Christine St-Pierre affirme que sa décision n’a pas été facile à prendre, mais qu’il était temps pour elle de consacrer plus de temps à ses proches.

« J’ai beaucoup donné, autant sur le plan personnel que familial, et mon mari a été très compréhensif et patient. Cette décision, je l’ai prise pendant les fêtes de fin d’année, mais je voulais attendre que les mesures sanitaires s’assouplissent pour l’annoncer de vive voix à mes sympathisants », confie la députée.

Selon l’ex-ministre, son ou sa successeure devra prêter une attention particulière aux dossiers de la santé, de l’éducation, et de l’intégration des immigrants. La circonscription Acadie compte en effet près de 18% de non-citoyens canadiens contre 5% en moyenne dans les autres circonscriptions québécoises, selon le dernier recensement.

Parmi ceux et celles qui ont répondu à l’invitation de Christine St-Pierre, on notait la présence de Robert Tremblay, un activiste local qui se bat pour améliorer les conditions de vie dans les CHSLD dont il est lui-même un résident. Il déclare avoir « toujours été libéral » et est venu soutenir la députée, qu’il appelle par son prénom.

« Même si aucun candidat n’est encore annoncé pour le moment, je sais que Christine va nous laisser entre de bonnes mains » assure-t-il.

L’heure du bilan

La députée se remémore sa première élection dans la circonscription Acadie.

« C’est Jean Charest qui m’avait offert la circonscription, mais ses habitants m’ont accueillie à bras ouverts », raconte la députée sortante.

L’ancienne ministre se félicite également de certains de ses accomplissements politiques. Elle souligne notamment l’inscription de la condition féminine au préambule de la Charte québécoise des droits et libertés de la personne, la création de nouvelles bibliothèques au Québec, ou encore le développement du quartier Chabanel qui accueille des artistes utilisant les nouvelles technologies.

 

La cheffe du PLQ, Dominique Anglade (à droite), rend hommage à Christine St-Pierre (à gauche). (Photo: François Robert-Durand, JDV)

La cheffe du PLQ, Dominique Anglade, présente pour l’évènement, est revenue sur la carrière de sa députée sortante et a salué l’engagement de Christine St-Pierre.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Qui est Ray Coelho, auteur de la pétition pour rebaptiser l’avenue Christophe-Colomb?

Depuis quelques jours une pétition circule à Montréal pour réclamer le changement…

Le résumé de l’actualité du mois de novembre en photos

Le Journal des voisins propose un résumé de l’actualité du mois de novembre…

La Maison des jeunes Bordeaux-Cartierville ouvre un studio d’enregistrement

Un studio d’enregistrement et de création sonore investit les murs de la…

Soirée d’inauguration de la 3e édition de la Station Youville

L’inauguration officielle de la 3e année de la Station Youville s’est tenue…