Prestation du spectacle « La nuit du conte » à la Maison de la culture Ahuntsic, le 8 novembre 2022. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

Le Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA) et Pause Famille ont collaboré à la création d’un tout nouveau projet dans le but de le présenter durant la Semaine québécoise des rencontres interculturelles 2022, qui s’est déroulée du 7 au 13 novembre.

La Nuit des mille et une cultures s’est tenue le 8 novembre à la Maison de la culture Ahuntsic et au Café de Da de la bibliothèque d’Ahuntsic. Elle combinait le projet RaContez-vous du CANA, de la médiation culturelle par le conte, et le programme Artégration de Pause Famille. L’événement a été l’occasion de lancer l’exposition des mille et une cultures qui se déroule jusqu’au 15 janvier 2023.

Travaillant de concert depuis de nombreuses années, les deux organismes desservent la clientèle immigrante à Ahuntsic-Cartierville, en organisant diverses activités gratuites qui facilitent leur intégration – pas toujours évidente – dans la société québécoise.

L’art pour raconter son parcours migratoire

La soirée du 8 novembre a été divisée en deux parties : La nuit des parcours, présentant l’exposition Le temps des parcours réalisée par Pause Famille, suivie du spectacle La nuit du conte avec les participants et conteurs du programme RaContez-vous, du CANA.

 

L’exposition « La nuit des parcours » à la Maison de la culture Ahuntsic. (Photo : François Robert-Durand, JDV)

L’exposition d’art communautaire Le temps des parcours a été réalisée par plus d’une trentaine de participants de différentes origines. Leurs œuvres reflètent le vécu et les difficultés rencontrées pendant leur trajectoire de vie. Malgré les impasses, ces personnes n’ont jamais perdu espoir et leurs efforts ont porté leur fruit.

Des témoignages émouvants ont été livrés. Le public a été particulièrement enjoué et touché lorsqu’un des participants a confié avoir récemment obtenu la citoyenneté après sept ans. Il a frôlé le seuil canadien pour la première fois en décembre 2015.

 

Virgile, usager du centre et participant aux ateliers d’Artégration. (Photo : Mélissa Jean-Baptiste)

Prénommé Virgile, ce dernier a témoigné : « Le plus beau de cette expérience a été pour moi de réaliser que tous les hommes qui ont participé ont tous leur parcours et que je ne suis pas le seul. Ça me donne un brin d’espoir et me permet de continuer sans me décourager même si c’est difficile. On a nagé : dans l’air, dans la forêt, sous l’eau et dans l’eau. »

« Ce jour-là, j’ai eu l’inspiration pour mon œuvre :  le sommeil de victoire. Bien manger le soir. Tout est au repos sauf l’âme. Santé de demain. Il faut rester positif, car un problème n’attend pas l’autre. L’âme est au repos seulement quand on meurt. » – Virgile, participant à l’exposition.

La Maison de la culture et le Café de Da exposent aussi des photographies, des capsules audios et des textes documentant le processus de création collective des neuf participants aux ateliers RaContez-vous.

Chapeauté par deux artistes du conte de grand talent, Myriame El Yamani et Saulo Giri, ce programme de médiation culturelle s’articulant autour du conte a été proposé pour la première fois par le CANA et s’est tenu de juillet à octobre 2022.

Quels projets sont à venir?

À l’origine de cet événement commun aux deux organismes, les intervenantes Andrea Froidefond-Laberge, Diane Saint-Loup et Ursula Leroy ont raconté au journaldesvoisins.com qu’elles avaient d’autres projets en vue, grâce à leur financement renouvelé.

De gauche à droite : Ursula Leroy, Diane Saint-Loup et Andrea Froidefond-Laberge. (Photo : Mélissa Jean-Baptiste, JDV)

Elles montent présentement un groupe pour enfants portant sur leur parcours migratoire qui inclura une période de questionnements. Sans oublier les activités de papiers déchirés qui sont cruciales pour surmonter les traumatismes en découlant.

Ultérieurement, la collecte des récits de parents et leur distribution au sein des écoles primaires sont envisagées. Cette initiative assurera le continuum de leurs outils de sensibilisation visant à favoriser la création et les échanges par la parole. Une ouverture d’esprit sera ainsi observée.

« Nous démythifierons par la même l’occasion le choc culturel et abattrons les préjugés. D’où toute la beauté de l’interculturalité! » concluaient-elles avec enthousiasme.

Cette collaboration est un complément au métissage culturel. Ces femmes prouvent bien que la diversité est l’avenir de demain. Comme le proverbe africain le dit si bien : « Seul, on va plus vite, mais ensemble on va plus loin! »

On visite l’exposition des mille et une cultures aux heures d’ouverture de la Maison de la culture Ahuntsic et du Café de Da jusqu’au 15 janvier 2023.

 

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

BRÈVE – Des élus d’Ahuntsic-Cartierville à une balade-manif pour des pistes cyclables

Le 13 mai en avant-midi, l’Association pour la mobilité sécuritaire de Montréal-Nord…
Danielle Shelton

Une auteure et artiste de Cartierville honorée

Danielle Shelton, résidente de Cartierville, a reçu un prix hommage dans le…

Coin communautaire – Semaine du 1er mai 2023

Recherche de joueurs de balle-molle 55 ans+ Ligue amicale et sans compétitlon…

Découvrez le top 10 des articles les plus lus en 2023

Nous y sommes! L’année 2023 touche à sa fin. Alors qu’une nouvelle…