Connaissez-vous le programme Municipalité amie des enfants? Il s’agit d’une accréditation offerte à plus de 50 municipalités, MRC et arrondissements à travers la province. Or, Ahuntsic-Cartierville ne possède pas cette accréditation. Journaldesvoisins.com s’est demandé pour quelle raison.

Après tout, l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville compte des dizaines de milliers d’enfants et différentes mesures leur sont favorables.

Quelques exemples le démontrent ; en voici quelques-uns. Ainsi, plusieurs parcs du territoire sont aménagés en fonction des enfants. Ahuntsic-Cartierville a, en outre, fait d’importantes rénovations à la piscine de l’école Sophie-Barat, au cours des dernières années, dont la population –y compris les enfants–, jouit en-dehors des heures d’école. Finalement, il existe dans l’arrondissement un programme de remboursement des couches lavables pour bébé dont peuvent bénéficier les familles.

Ahuntsic-Cartierville ne fait toutefois pas partie du programme Municipalité amie des enfants, malgré le rôle important de ceux-ci dans son développement. D’après Michèle Blais, chargée de communications pour l’arrondissement, la Politique de l’enfant de la Ville de Montréal, à laquelle Ahuntsic-Cartierville adhère, est suffisante pour prendre soin du dossier. 

« Les enfants et leur famille sont au cœur des préoccupations de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, qui, en adhérant à la Politique de l’enfant de la Ville de Montréal, déploie plusieurs mesures pour répondre aux besoins des enfants sur son territoire et contribuer au développement de leur plein potentiel. » 

L’arrondissement a également mis en place un Plan d’action en sports et loisirs et un Plan d’action culturel, ces deux mesures visant entre autres les enfants et les familles.

Municipalité amie des enfants, c’est quoi?

L’accréditation est donnée par le Carrefour action municipale et famille (CAMF). Le programme n’implique qu’une seule condition, soit que la municipalité ou l’arrondissement ait préparé une politique familiale municipale. L’accréditation est ensuite bonne pour une durée de trois ans, bien que la municipalité ou l’arrondissement doit respecter certaines contraintes ce faisant. 

Les jeux d’eau du parc Saint-André-Apôtre. (Photo: archives jdv)

La Ville-centre fait d’ailleurs partie de ce programme. En plus de la Ville de Montréal, trois arrondissements de la métropole sont des « amis des enfants», soit Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Verdun, et Saint-Laurent. De plus, quatre autres arrondissements ont fait leur entrée dans le programme cette année. 

 

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve s’est engagé à « mettre en place une démarche participative avec les jeunes pour tout ce qui a trait à l’amélioration du milieu de vie (aménagement des parcs, des jeux, les amener à collaborer aux fêtes des familles, etc.). »

Dans le cas de Saint-Laurent, arrondissement voisin d’Ahuntsic-Cartierville, l’accréditation implique notamment « une soirée sous la forme de consultation par rapport aux activités offertes par l’arrondissement ». 

Selon le site Web du programme, l’accréditation Municipalité amie des enfants envoie «un message d’ouverture et d’accueil à la contribution des enfants à la collectivité. »

Un des buts du projet est de rendre les villes plus vivables pour les enfants, se basant sur une résolution prise lors de la Seconde Conférence des Nations Unies sur les établissements humains, en 1996. 

Pourquoi pas ici?

Ahuntsic-Cartierville semble cependant avoir mis des mesures en place, même sans avoir l’intention de faire partie du programme Municipalité amie des enfants

«Dans le cadre du déploiement du Plan d’action 2019 de la Ville de Montréal, le budget total alloué à l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville a permis de soutenir 21 projets pour un montant total de 141 584 $ réparti entre 16 organismes, mentionne Michèle Blais. Ces projets ont permis d’offrir aux enfants et à leur famille, un éventail d’activités et de services répondant à leurs besoins. »

De plus, d’après Mme Blais, l’ensemble des programmes en sports et loisirs de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville sont destinés aux jeunes de 17 ans et moins. Au cours des trois dernières années, sept aires de jeu du territoire ont été réaménagées ou bonifiées. D’autres réfections sont prévues d’ici 2022.

Bien que l’arrondissement ne s’affiche pas comme étant «amie des enfants» comme d’autres arrondissements le font, il effectue tout de même fréquemment des démarches pour contribuer au développement de l’enfance dans Ahuntsic-Cartierville.

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

L’hiver en cadeau… – un conte de Noël d’Ahuntsic-Cartierville

Le coin communautaire – Semaine du 31 janvier 2020

Diabétiques du Nord de Montréal(DNM) Conférence le 25 février 19h30 « Produits naturels…

Ligne Sauvé/Côte-Vertu: service plus rapide en 2020

Saviez-vous qu’un Service Rapide par Bus (SRB) est bientôt prévu entre les…

La mémoire qui fait l’histoire

René Tellier, du Sault-au-Récollet, et le docteur Robert Laurin, de Cartierville, étaient…