Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Ahuntsic-Cartierville honore les créateurs de son hymne

Publié le 04/10/2017
par Joran Collet

De gauche à droite, Pierre Desrochers, conseiller; Lorraine Pagé, conseillère, Lucie Hamel d’Ahuntsic en Fugue; Émilie Thuillier, conseillère; Harout Chitilian, conseiller; Clément Canac Marquis; Kiya Tabassian; Jacques Boulerice; Pierre Gagnier, maire d’Ahuntsic-Cartierville

Les trois auteurs de l’hymne d’Ahuntsic-Cartierville ont été honorés lors du conseil d’arrondissement de lundi. C’est en présence du maire Pierre Gagnier et des conseillers de districts, que les auteurs Clément Canac Marquis, Kiya Tabassian et Jacques Boulerice, ont été invités à laisser leurs marques dans le livre d’Or de l’arrondissement.

C’est le 25 août dernier, que l’hymne d’Ahuntsic intitulé mémoire d’Ahuntsic a été présenté au public réuni au pavillon d’accueil du parcours Gouin près des berges de la Rivière-des-Prairies.

Le dévoilement de l’hymne représentait le clou de la soirée au cours de laquelle, près de 400 citoyens ont parcouru diverses installations musicales.

C’est à la fin de cet événement qu’a été remis le nouvel hymne aux élus de l’arrondissement accompagné du premier magistrat de la ville.

Lucie Hamel, présidente du conseil d’administration d’Ahuntsic en fugue, a tout d’abord raconté l’histoire de l’hymne.

«L’idée de créer un hymne est née dans la tête de Clément Canac Marquis dans le cadre de son projet Concert Les Sept Stations musicales des berges, un parcours musical tissé autour de l’histoire et de la beauté d’Ahuntic-Cartierville», souligne-t-elle.

«Cet hymne prend vie sur les paroles du poète ahuntsicois Jacques Boulerice qui met en mots sa sensibilité à la nature, à la rivière et aux arbres», a poursuivi Mme Hamel.

Elle a ensuite souligné les qualités de Kiya Tabassian qui a conjugué les paroles de l’hymne avec une composition musicale qui témoigne de l’histoire de l’arrondissement des premières nations aux temps modernes.

Une fois la présentation de l’hymne terminée,  le maire a tenu à remercier personnellement les auteurs pour leur travail au cours de la soirée du 25 août.

«Je vous félicite publiquement […] nous avons besoin d’autres gens comme vous», a-t-il déclaré.

C’est avec l’hymne d’Ahuntsic en fond musical que les trois récipiendaires ont pu ensuite signer le livre d’Or en plus de se voir remettre un cadeau des mains du maire Gagnier.

Écoutez un extrait de l’hymne en répétition (6 minutes 40) :