Les phases 1 (jaune et vert) et 2 (mauve) des voies actives sécuritaires d’Ahuntsic-Cartieriville (Source : Ville de Montréal)

Afin d’aider les citoyens et les commerçants durant la pandémie de la COVID-19, l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville et la Ville-centre vont mettre en place un plan estival sous forme de réseau de rues réaménagées au profit des piétons et des cyclistes.

Prévoyant que la pandémie va forcer de nombreux citoyens à passer une grande partie de l’été dans la région montréalaise et plus particulièrement à proximité de leur logis, plusieurs mesures seront mises en place.

«Ces mesures permettront aux citoyens d’encourager les commerces de proximité,  de pouvoir prendre l’air, et bouger de façon sécuritaire dans nos quartiers», a affirmé la mairesse Émilie Thuillier en entrevue au journaldesvoisins.com.

Christophe-Colomb change de vocation

Dans un premier temps, la piste cyclable de l’avenue Christophe-Colomb changerait de vocation et serait réservée entièrement aux piétons (modification 2020-05-25 : au sud de Louvain) pour leur permettre de respecter la distanciation physique de deux mètres.  Quant aux cyclistes, afin de prévoir l’augmentation de leur nombre, une voie de chaque côté de la rue leur sera réservée. (modification 2020-05-25 : Sauf au nord de Louvain ou la piste existante en direction sud deviendra à sens unique vers le sud )

Objectif Grands Parcs

Un des objectifs de la Ville-centre est de permettre aux citoyens d’avoir accès  aux grands parcs de la ville en transport actif.

Avec cette première phase, en juin prochain, les citoyens pourraient avoir un accès plus direct et sécuritaire pour se rendre au grand parc Frédéric-Back ainsi qu’à celui de l’Île de la Visitation.

Pour la phase deux, la Ville-Centre est en réflexion. À l’ouest, on créerait un accès sécuritaire au parc du Bois-de-Liesse et pour les citoyens à l’est de l’arrondissement, un autre lien permettrait de se rendre au parc Frédéric-Back, cette fois par le boulevard St-Michel.

Nouveaux corridors sanitaires

 

Corridor sanitaire sur la Promenade Fleury qui permet aux piétons de se croiser en respectant deux mètres de distance (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

En plus des 900 mètres de corridors sanitaires déjà implantés, principalement sur la rue Fleury, plus de 600 mètres additionnels seront ajoutés sur le boulevard Henri-Bourassa, prochainement.

Cet ajout de corridors favorisera l’accès à la station de métro Henri-Bourassa, au terminus de la STM, et aux commerces de la rue Millen.

Autres projets en planification

L’arrondissement planifie présentement la piétonnisation partielle de la rue Fleury Ouest pour l’été 2020 à la demande de la Société de développement commercial (SDC) Quartier Fleury Ouest.

«Dès que la permission serait accordée par la Santé publique, des permis pour des terrasses dans la rue pourraient être accordés à des prix très modiques pour permettre aux restaurateurs d’y installer des tables pour leur clientèle tout en respectant la distanciation physique», a mentionné Émilie Thuillier.

En plus de la rue partagée déjà prévue dans le Sault-au-Récollet, l’arrondissement planifie également la transformation des rues Somerville et Park-Stanley, ainsi que d’une partie du boulevard Gouin à l’est de la rue Saint-Charles, en rues partagées.

Dans une rue partagée, la priorité est accordée aux piétons et aux cyclistes, tout en permettant la circulation automobile locale à une vitesse maximale de 20 km/h.

Exemple de rue familiale et active (slow street) implantée à Oakland aux États-Unis pendant la pandémie (Photo : Tiré du compte Twitter @prizrob)

Le concept des rues familiales et actives est également à l’étude par les services de l’arrondissement afin d’offrir plus d’espaces sécuritaires aux usagers actifs surtout pour ceux qui demeurent dans des secteurs à haute densité et loin des parcs.

Sur ces divers tronçons de rues, seule la circulation locale sera autorisée, ce qui offrira plus d’espaces sécuritaires aux usagers actifs.

Ces modifications aux rues sont des ajouts aux pistes cyclables prévues sur Prieur et Sauriol pour juillet, ainsi que les pistes cyclables protégées sur Berri et Lajeunesse qui seront implantées cet été et en automne.

Ahuncycle commente

L’organisme de transport actif, piétons et cyclistes, Ahuncycle, avait souligné l’importance de redonner plus d’espace aux piétons et cyclistes à l’occasion de la période de questions du 14 avril dernier.

«La nouvelle de vendredi dernier correspond très bien à notre demande, a signalé Frédéric Bataille, porte-paroles d’Ahuncycle. Évidemment, il se sera écoulé probablement trois mois entre le début de la pandémie et l’installation de ces espace prévu en juin», a-t-il ajouté, en entrevue avec le jdv.

Au niveau du concept de rue partagée, Ahuncycle a des doutes sur le respect des piétons par les automobilistes, particulièrement sur le boulevard Gouin. L’organisme ne croit pas qu’une simple installation de signalisation pourra effectivement réduire la vitesse et l’utilisation des rues par les automobilistes.

«Comme avec les panneaux de vitesse, a précisé M. Bataille, plusieurs citoyens nous ont mentionné n’avoir vu aucune réduction de vitesse sur leur rue […] plusieurs témoignages nous ont indiqué qu’avec la baisse de circulation à la suite du confinement, il semblait y avoir plus d’excès de vitesse de la part des automobilistes. »

Ainsi pour le concept de rue partagé, selon Ahuncycle, il faudrait réduire l’espace pour ralentir les automobilistes, que ce soit en mettant des dos d’âne ou même des blocs de bétons pour empêcher les automobilistes d’y rouler en ligne droite.

Finalement, pour l’organisme de transport actif, le principe de rendre plus accessibles les grands parcs en transport actif est une bonne nouvelle pour cet été, puisque de nombreux Montréalais vont prendre leurs vacances ici.

«Ajoutons, a précisé M. Bataille, que les couloirs sanitaires fonctionnent bien pour permettre aux piétons de mieux se distancer sur la rue Fleury.»

Carte des voies actives pour l’ensemble de Montréal (Source : Ville de Montréal)

 

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

9 commentaires
  1. C’est très interessant ces changements pour Ahuntsic, mais comme toujours presque rien n’est prévu pour Cartierville! Il est très difficile de se déplacer dans un axe nord-sud dans le quartier. Marcel Laurin, où se trouvent de nombreux services, mais qui a vraisemblablement été réaménagé et repensé comme voie d’accès pour les Lavallois, est un autoroute où aucun cycliste sensé ne s’aventurerait. Il n’y a que l’option du boul. O’Brien, loin des services… Franchement, je crois sincèrement que ça prendrait un.e élue.e pour Cartierville!

    1. Bonsoir Mesdames Turcotte et Charest, mais vous avez une élue: il s’agit d’Effie Giannou. Je vous suggère de poster votre commentaire sur la page Facebook Communauté Bordeaux-Cartierville; généralement, Mme Giannou y répond assez rapidement. Je note vos deux commentaires et nous allons assurer un suivi. Merci d’avoir pris le temps de nous en faire part; vous n’êtes pas les seules citoyennes (citoyens) que cette situation préoccupe. N’hésitez pas à nous faire part de vos préoccupations. Christiane Dupont, rédactrice en chef

  2. Bonjour, Je demeure sur la rue Saint-Urbain. Il y a beaucoup d’enfants qui jouent sur le trottoir et dans la rue. Or, il n’y a rien qui invite les automobilistes à a ralentir pour respecter le 30 km. Les automobilistes vont très vite, dépassant largement la limite de vitesse. De plus, c’est une rue large. Je ne comprends pourquoi il n’y a pas de mesures prises pour ralentir le trafic. Merci!

    1. Merci Mme Beauvais pour votre commentaire. Nous allons assurer un suivi. Effectivement, la rue St-Urbain est une belle rue très large, et la largeur invite généralement à la vitesse… Christiane Dupont, rédactrice en chef

  3. Voici mon commentaire que vous avez “effacé par inadvertance”:
    20/05/2020 – Pistes cyclables
    Bravo, tout pour faciliter la vie au automobistes. En passant, on est plus en 1900, des cours et des parcs çà existent alors les enfants n’ont pas d’affaire à jouer dans la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Débat sur les tests; encore des déplacements d’employés d’un endroit à l’autre  

À la veille d’une visite de deux jours à Montréal, le premier…

Problème de signalisation réglé sur Gouin Est

Une nouvelle piste cyclable bidirectionnelle est en implantation sur 8,5 km du…

Le coin des commerçants – Semaine du 4 octobre 2019

Quartier Fleury Ouest Bou-ou-ou! Petits monstres, vampires et licornes… Il y aura…

Points de presse du 2 juin 2020 – 51 593 cas confirmés – Le PM Legault lance sa campagne de recrutement

Le premier ministre François Legault est revenu au début de son point…