La ville de Montréal recherche plus d’une centaine de spécialistes TI.
La ville de Montréal recherche plus d'une centaine de spécialistes TI.
La ville de Montréal recherche plus d’une centaine de spécialistes TI.

En une semaine, plus de 2000 personnes ont postulé pour les 115 postes dans le domaine de la technologie de l’information (TI) affichés par la Ville de Montréal.

Pour Harout Chitilian, conseiller de Bordeaux-Cartierville et responsable de la Ville intelligente à la Ville de Montréal, cet embauche de masse, surnommé #Jecodemaville, est une étape très importante pour faire de Montréal une ville innovante et numérique.

« La ville veut se renouveler et devenir une ville moderne. Il faut aller chercher les compétences pour. Il y a beaucoup de solutions qui sont extrêmement complexes et techniques dans le domaine des TI qui sont détenues par le privé. On veut se doter d’une expertise forte qui va faire un contre-poids à l’industrie privée », explique M. Chitilian, qui ajoute que le processus de mise en candidature a été grandement simplifié.

« Contrairement à d’autres postes affichés à la Ville de Montréal, il n’y a pas de longs questionnaires et formulaires. On est à l’ère de l’instantané, après tout! »

Cette embauche se veut aussi une réponse aux critiques qui estiment que le projet de Ville intelligente n’avance pas assez vite.

M. Chitilian réplique que le projet de Ville intelligente est en très bonne position. « C’était extrêmement difficile au début de vraiment bien identifier et de cerner les attentes des citoyens », admet-il.

« On a beaucoup parlé de nos ambitions, mais maintenant, il y a un plan de match. On embauche. Et on a fait des avancées intéressantes sur la transparence, la libération de données, on a bâti des plateformes pour le déneigement, les contrats à la ville… »

Le conseiller ajoute qu’il y a un effort important présentement déployé pour numériser les services aux citoyens. L’embauche de cette centaine de spécialistes permettra notamment de faire avancer plus rapidement ce projet, croit-il.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

La bibliothèque de Cartierville fait peau neuve avec le projet Biblio.tests

La bibliothèque de Cartierville, sélectionnée par le Bureau de design de Montréal…

Un humoriste, un texte de fiction de Nicolas Bourdon

Dans son cours d’interprétation à l’École nationale de l’humour, le professeur enjoignait…

Philippe Rachiele, cofondateur du JDV, prend sa retraite

Las de ne pas être bien informés sur les actualités de leur…

Cartierville: premier vernissage réussi à la nouvelle galerie d’art Locart

La toute nouvelle galerie d’art de Cartierville, appelée le Locart, a fait…