CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci Photo Philippe Rachiele (1)
Le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Alors que la région de Montréal est passée mardi au stade de « pré-alerte » en lien avec la COVID-19, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville demeure parmi les plus touchés par le coronavirus à Montréal.

Constatant une tendance à la hausse des indicateurs, la Directrice régionale de santé publique, la docteure Mylène Drouin, a appelé hier à « resserrer l’application de l’ensemble des mesures de santé publique », en particulier lors de rassemblements privés.

Dans le peloton de tête

Force est de constater que l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville se hisse dans le peloton de tête de tous les indicateurs suivis par la Direction régionale de la santé publique (DRSP).

Avec 2 540 cas confirmés, il n’est devancé que par Montréal-Nord (2712 cas). Ces quelque 2 500 cas recensés à Ahunstic-Cartierville représentent 8,5 % de l’ensemble des cas confirmés à Montréal et portent le nombre de cas par 100 000 habitants à 1 892,1 dans l’arrondissement, comparativement à 1 480 cas par 100 000 habitants à Montréal.

Ahuntsic-Cartierville arrive par ailleurs au deuxième rang des arrondissements les plus éplorés par la COVID-19 avec 359 décès, juste après Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (373 décès). Ce nombre porte le taux de mortalité par 100 000 habitants à 274,2, soit un taux de mortalité nettement plus élevé que l’ensemble de Montréal (168,3 décès par 100 000 habitants).

Alors qu’un trentaine de nouveaux cas avaient été détectés à Ahuntsic-Cartierville entre le 25 août et le 7 septembre, 29 nouveaux cas ont été déclarés dans la semaine du 8 au 14 septembre, selon le plus récent état de situation publié par la DRSP. Il s’agit de l’une des augmentations les plus importantes à Montréal dans la dernière semaine.

 « On a des quartiers dans lesquels on a des taux de positivité un petit peu plus élevés », observait Dr. Mylène Drouin, la Directrice régionale de la santé publique lors d’une conférence de presse le 9 septembre. « On est en train de travailler avec les CIUSSS à mettre [en place] des interventions très ciblées » dans les quartiers où les taux sont en augmentation ou sont un peu plus élevés que la moyenne, expliquait Docteur Drouin, qui a notamment mentionné le secteur de Bordeaux-Cartierville.

Avec respectivement 36 et 55,8 cas pour 100 000 habitants, les secteurs du Sault-au-Récollet et Ahuntsic-Nord-Ouest apparaissent sur la liste des 30 secteurs de voisinages à Montréal ayant les plus hauts taux cette semaine.

Des efforts locaux de prévention

Un effort de dépistage avait été déployé localement au début du mois. Un peu plus de 1254 tests ont ainsi été effectués dans le cadre d’une clinique mobile menée du 3 au 9 septembre par le CIUSSS sur le site Louvain.

« Ces tests sont analysés par le laboratoire de Sacré-Coeur géré par Optilab CHUM, puis les résultats sont ensuite acheminés à la Santé publique régionale de Montréal. Les résultats sont compilés dans les tableaux du site de Santé Montréal », explique Séléna Champagne, conseillère aux relations médias et aux affaires publiques au CIUSSS.

Marie-Hélène Giguère, conseillère-cadre aux relations médias et aux affaires publiques au Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal, explique qu’une unité de dépistage mobile pourrait être à nouveau déployée par le CIUSSS si la DRSP constate la présence d’un foyer d’éclosion dans l’arrondissement.

Elle indique par ailleurs que « des brigades de marcheurs », ont été formées par la cellule de crise d’Ahuntsic-Cartierville pour sensibiliser la population sur les enjeux liés à la COVID.

Composées d’intervenants d’organismes communautaires locaux, ces brigades sillonnent les parcs et se rendent dans les immeubles à logements pour rappeler les consignes de la Santé publique liées à la distanciation physique, au port du masque, à l’hygiène respiratoire, à l’hygiène des mains et à l’importance de se faire dépister lorsqu’on présente des symptômes.

Un CHSLD sous surveillance… par erreur!

Au 16 septembre, un CHSLD du territoire figurait sur la liste des établissements sous surveillance qui rapportait un cas actif au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci.

Vérification faite auprès du CIUSSS, il s’agit d’une erreur.

« Nous avons avisé les autorités compétentes et le tableau devrait être corrigé sous peu, indique Séléna Champagne. Depuis le 2 juillet, il n’y a eu aucun nouveau cas de COVID dans ce CHSLD. Une zone chaude a été aménagée pour recevoir des cas éventuels de COVID. »

La liste fait par ailleurs état de 97 décès attribuables à la COVID dans ce seul établissement. Séléna Champagne avance que ce taux de décès élevé « s’explique par le fait que le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci est l’un des plus gros au Québec avec une capacité de près de 450 lits ».

[La version originale de cet article à été publiée avant que le CIUSSS ne rectifie l’information erronée contenue dans la liste des établissements sous surveillance qui indiquait la présence d’un cas actif à Notre-Dame-de-la-Merci.]

S'abonner
me prévenir de
guest
2 Commentaires
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lise Denis
Lise Denis
2 Années

j’espère que quelqu’un va y voir avant qu’il soit trop tard dans les blocs appt dans Ahuntsic ouest faudrais redonner des feuilles pour mettre dans les vitres a l’entrée les gens les ont enlever en disant que ce n’étais pas vrai la pendémie le monde s’en fou des autres il ne pensent qu’a leur nombril bande d’irresponsable

Jean RÉMILLARD
Jean RÉMILLARD
1 Année

Il n’y a pas de quoi s’énerver… Certes, le nombre de personnes atteintes de la covid-19 augmente dans Ahuntsic, mais le nombre de décès est presque nul à Montréal: 2 décès en septembre contre autour et plus de 60 du 15 avril au 10 mai, selon l’Institut national de Santé publique du Québec. Il n’y a donc pas de quoi succomber aux peurs que tentent de nous inoculer nos politiciens…

Jean RÉMILLARD

Vous pourriez aussi aimer ces articles

École de La Visitation: fermeture prolongée jusqu’au 12 novembre

L’éclosion qui a forcé la fermeture de l’école de La Visitation cette…
Jardin communautaire

De l’argent pour les jardins communautaires

Trois jardins communautaires d’Ahuntsic-Cartierville bénéficient d’un financement pour leur remise en état.…

Avant août, arrachons l’herbe à poux

Alors que le mois d’août approche à grands pas, des précautions sont…

Une mini-forêt coupée au parc Ahuntsic

Annoncés en août dernier, les travaux de réaménagement du Stade Gary-Carter, au…