La station de métro Sauvé. (Photo : François Robert-Durand, archives JDV)

Il est vraisemblablement trop tôt pour crier victoire face à la COVID-19, malgré la diminution du nombre de cas… après tout, cette baisse pourrait être le résultat d’un comptage moins scrupuleux. Toutefois, les indicateurs sont de plus en plus encourageants. 

Rappelons quand même qu’il y a quelques semaines, le porte-parole de la Direction générale de santé publique (DRSP) de Montréal, Danny Raymond, mentionnait que les données liées au nombre de cas sont nettement « sous-estimées ». Ces données ne sont plus aussi exhaustives qu’avant, notamment parce que les Québécois infectés ne sont pas tous testés. De plus, les cas dans les écoles ne sont pas recensés – nous y reviendrons plus loin. 

Nonobstant ces mises en garde, les données du gouvernement du Québec font état d’environ 50 à 60 nouveaux cas quotidiennement dans Ahuntsic-Cartierville, ce qui est très loin du sommet de la cinquième vague. Par contre, sept résidants de l’arrondissement ont malheureusement perdu la vie des suites de la COVID-19 dans la dernière semaine, portant le total de décès dans Ahuntsic-Cartierville à 517 depuis le début de la pandémie. 

Pour les semaines à venir, il est tout de même possible d’être optimiste : les éclosions dans les résidences pour personnes âgées semblent être en voie de diminuer. Au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci, qui comptait 35 cas il n’y a pas si longtemps, on en recense maintenant 13. 

Ailleurs, on ne compte qu’une poignée de cas; notons tout de même une éclosion au Manoir Fleury, une résidence privée dans l’est Ahuntsic, où il y a actuellement sept cas parmi les 19 bénéficiaires. 

Ouverture progressive

Le gouvernement du Québec a annoncé quelques changements à venir, le 14 février prochain, incluant la réouverture des gyms et des spas. Déjà, certains assouplissements avaient été mis en place cette semaine, dont la permission de réunir quatre personnes ou deux bulles familiales dans une résidence et la réouverture des salles à manger des restaurants. Le sport parascolaire a également repris lundi. 

« D’un côté, on veut protéger nos hôpitaux; de l’autre, on voit qu’il y a de l’impatience, des Québécois qui sont tannés et il y a une question de paix sociale… On voit la grogne grandir de jour en jour », a admis le premier ministre François Legault, mardi. 

Lundi prochain, les salles de spectacle et les lieux de culte vont pouvoir ouvrir leurs portes de nouveau. 

Situation dans les écoles

Il est difficile de suivre l’évolution de la COVID-19 dans les écoles d’Ahuntsic-Cartierville depuis que le gouvernement a choisi de ne plus recenser le nombre de cas dans le milieu de l’éducation. 

Tout de même, un bilan a été dévoilé par le ministère de l’Éducation cette semaine. En date du 1er février, approximativement 4,74 % des élèves québécois et 2,10 % des membres du personnel des écoles étaient absents en raison de tests positifs à la COVID-19. Seulement deux écoles au Québec sont fermées pour un nombre de cas trop élevé. 

Dans Ahuntsic-Cartierville, plusieurs cas ont été déclarés à l’école Saint-André-Apôtre. En début de semaine, la page Twitter Covid Écoles Québec relatait qu’un élève de 6e année s’était « présenté pour une épreuve unique malgré un test positif ». 


Vous avez apprécié cet article? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

2 millions $ pour les journaux locaux

La Ville de Montréal vient d’octroyer une aide ponctuelle de 2 M$…

Un joyau pour Cartierville

Attendu depuis plus de six ans, le Centre culturel et communautaire de…
Ancien militaire Simon Desautels

Jour du Souvenir : parcours d’un militaire résilient

L’ancien militaire Simon Desautels est un gars d’Ahuntsic. Réserviste dans les Forces…

Aménagements et vocation pour le parc Marcelin-Wilson

Les amateurs de soccer ont eu l’occasion de faire un véritable plaidoyer…