Remise des vélos aux participants de Bienvélo, avec deux des trois familles participantes et en compagnie de Frédéric Bataille d’Ahuncycle. (Photo: courtoisie Ahuncycle)

L’organisme Ahuncycle lance un projet dédié aux nouveaux arrivants d’Ahuntsic-Cartierville. Bienvélo est une initiative qui offre un accompagnement et un vélo aux participants afin de leur faire découvrir ce moyen de transport. Explications.

Pas facile de se repérer et de se déplacer lorsque l’on s’installe dans un nouveau pays… Afin d’offrir une autre option aux transports en commun ou à l’achat d’une voiture, qui peuvent s’avérer coûteux, Bienvélo propose aux nouveaux arrivants d’enfourcher un vélo.

«J’ai participé à une activité offerte par le Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants (CANA), et une femme m’a confié qu’elle avait marché une heure pour pouvoir venir. Je me suis dit que ça aurait été bien plus rapide à vélo, donc j’ai lancé ce projet», explique Frédéric Bataille, porte-parole et chargé de projet à Ahuncycle.

Montrer aux nouveaux arrivants les atouts du vélo

Le principe de Bienvélo est simple: offrir un vélo à chaque membre des familles nouvelles arrivantes participantes qui acceptent de suivre un accompagnement. Pour cela, et en tant que partenaires de Bienvélo, le CANA et le Collectif Bienvenue déterminent quelles familles sont volontaires et prioritaires.

«Ce mois-ci, nous avons accueilli notre première cohorte de dix nouveaux arrivants venus d’Ukraine, du Sénégal et du Salvador, précise Frédéric Bataille. L’accompagnement se déroule en trois étapes: une conférence sur comment se déplacer à vélo dans le quartier et sur la sécurité routière, un atelier mécanique animé par la mécanicienne qui intervient à l’Espace des Possibles et, enfin, une sortie de groupe jusqu’à leurs logements pour leur apprendre à être autonomes.»

Catherine, la mécanicienne, explique la base de réparation d’un pneu aux familles participant à Bienvélo d’Ahuncycle. (Photo: courtoisie Frédéric Bataille, Ahuncycle)

Grâce à cet accompagnement, les participants repartent avec un vélo révisé, avec lequel ils auront appris à rouler en sécurité et qu’ils sauront réparer en cas de crevaison ou autre problème mécanique de base.

Bienvélo leur offre également un casque et un cadenas pour faciliter leurs déplacements sur les pistes cyclables de Montréal afin de faire leurs courses, aller au travail, récupérer leurs enfants à l’école

Casques, verrous et lumières sont offerts avec les vélos. (Photo: courtoisie Frédéric Bataille, Ahuncycle)

Un appel aux dons de vélos

Cette première promotion est donc un véritable succès pour Bienvélo. Mais des défis restent à relever pour l’avenir… En effet, «ce premier essai a été financé par Ahuncycle, mais nous sommes à la recherche de subventions pour le pérenniser, souligne Frédéric Bataille. On espère lancer une nouvelle cohorte en avril ou mai 2024».

Bienvélo est également à la recherche de vélos. Un appel au don est ainsi lancé par Ahuncycle. «Nous collectons les vélos, nous sélectionnons ceux qui sont en meilleur état pour les réviser, et nous utilisons les autres pour récupérer des pièces qui nous servent à réparer les premiers», explique le porte-parole.

La troisième famille participant à Bienvélo lors de la remise de ses vélos. (Photo: courtoisie Ahuncycle)

Tous les dons sont donc les bienvenus, que ce soit des vélos pour enfants ou pour adultes, femme ou homme. Il suffit d’envoyer un courriel à ahuncycle@gmail.com.

En attendant, l’organisme convie tous les cyclistes amateurs ou avertis pour une balade d’inauguration des nouvelles pistes cyclables de l’arrondissement. «On donne rendez-vous à tout le monde le 14 octobre à 14 h, au croisement des rues Prieur et Parthenais», indique Frédéric Bataille. Gageons que les premiers élus de Bienvélo seront de la partie.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

L’hiver s’en vient, les patinoires aussi

Les températures froides de novembre incitent les citoyens à s’informer des activités…

Grève au collège Regina Assumpta : des négociations au point mort

Pour la première fois en 70 ans d’existence, le Collège Regina Assumpta…

Le coin communautaire – Semaine du 22 janvier 2024

Rendez-vous le mardi 30 janvier à partir de 17h30 à la Maison…

Dossier Itinérance – Travailler pour exister: «Ça m’apporte une certaine fierté»

L’itinérance, visible ou cachée, isole ceux qui la vivent. Pour s’en sortir,…