Le programme de ruelles vertes et communautaire d’Ahuntsic-Cartierville se poursuit pour une deuxième année consécutive. Quatre nouvelles ruelles vertes verront le jour dans l’arrondissement au cours de 2020 comme ce fut le cas en 2019, du moins pour quelques unes.

Ruelle réalisée (Ru’eldorado) (Photo: jdv Samuel Lapierre)

La mairesse d’Ahuntsic-Cartierville a annoncé lors du dernier conseil d’arrondissement en septembre 2019 les noms des ruelles gagnantes qui seront aménagées en 2020. Voici les quatre quadrilatères où seront situées ces nouvelles ruelles vertes :

Premier quadrilatère : Avenue Péloquin, Sauvé, St-Charles, Port-Royal

Deuxième : St-Denis, Gouin, Berri, Henri-Bourassa

Troisième : De Chateaubriand, Chabanel, St-Hubert, Legendre

Quatrième : Basile-Routhier, Foucher, Chabanel

Emplacement des ruelles vertes prévues en 2020 (Source : Googlemaps, Infographie : jdv – P. Rachiele)

L’aménagement des ruelles est déjà en planification avec Ville en vert, l’organisme avec lequel l’arrondissement chapeaute le projet. C’est également avec Ville en vert que les citoyens vont travailler pour créerr leur ruelle.

Rappelons le projet. Les résidants peuvent, chaque année, soumettre un projet de ruelle verte. Au moins quatre de ces projets-citoyens sont retenus par un comité de sélection constitué de représentants de l’arrondissement et de Ville en vert. Un budget est alloué à chacun des projets retenus.

L’organisme Ville en vert est mandaté par l’arrondissement afin de consulter, de guider et de soutenir les résidants riverains qui souhaitent s’engager pour l’aménagement de leurs ruelles.

« Le programme de ruelles vertes et communautaires 2019 a pour but de promouvoir la prise en charge des ruelles publiques par les résidants riverains en leur permettant de choisir et de planifier les interventions qui y seront réalisées, précisait Émilie Miskdjan, ancienne chargée de communication de l’arrondissement lors d’un échange avec journaldesvoisins.com en 2018. Il propose une aide financière et des ressources pour accompagner les résidants qui souhaitent réaménager leur ruelle. »

Budget

L’an dernier, un montant de 140 000 $ a été octroyé à Ville en vert pour que ce programme puisse se réaliser. C’était la première fois que l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville mettait sur place un programme de ruelles vertes et communautaires financé par la municipalité.

Ruelle choisie en 2019, non réalisée selon nos observations (St-Hubert/Péloquin) (Photo: jdv Samuel Lapierre)

Pour 2019, les ruelles choisies étaient les suivantes : la Ru’Eldorado (rue Sauriol Est/rue Saint-Hubert/rue Sauvé Est/avenue Durham) [faite, selon nos observations]; la ruelle Saint-Hubert/Péloquin (rue Sauriol Est/rue Péloquin/rue Sauvé Est/rue Saint-Hubert) [pas réalisée encore, selon nos observations]; la ruelle Charles-Baril (boulevard Henri-Bourassa Est/rue George-Baril/rue Prieur Est/rue Saint-Charles); la ruelle Hélène-Desportes (rue Prieur Est/avenue du Sacré-Cœur/rue Fleury Est/rue Chambord).

Le jdv a tenté de joindre l’organisme Ville en vert pour connaître le détail des ruelles complétées en 2019, jusqu’à présent, mais au moment de mettre en ligne, nous n’avions pas eu de retour d’appel.

 

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

2 commentaires
  1. Au moment de mettre en ligne cet article, le Journal des voisins n’avait pas encore eu de retour d’appel de l’organisme Ville en vert.

    Rappelons que le Journal des voisins a l’habitude d’appeler les intéressés la veille ou le jour même de la publication des articles. Si la personne responsable d’un dossier est absente, et bien, l’article ne pourra prendre ses propos en compte.

    Si la rédaction du Journal des voisins était faite de façon plus rigoureuse, un temps de recherche permettant une bonne rigueur serait attribué et les contenus seraient d’autant plus pertinents et complets. Appeler les intervenants la veille d’une publication me permet toutefois d’indiquer qu’il y a un manque flagrant de préparation dans la rédaction. Il est facile de publier de tels contenus lorsque les intéressés n’ont pas l’équivalent en terme de visibilité pour faire valoir leur point de vue.

    Élyse Rémy
    Directrice générale
    Ville en vert

    1. Merci d’avoir pris le temps de nous écrire.
      Dans un premier temps, je suis contente de voir que vous constatez que journaldesvoisins.com a pris l’habitude d’appeler les intéressés pour avoir leur version des faits. Dans un deuxième temps, sachez qu’il est normal que nous appelions “les intéressés” la veille ou le jour même de la publication.En effet, bien que ayons un mag papier bimestriel et que, dans ce cas, nous pouvons nous permettre d’attendre un retour d’appel plusieurs jours, dans la plupart des cas, nous faisons de la nouvelle au quotidien; et chaque jour nous rédigeons des textes à être publiés le soir-même.
      C’est le lot des médias qui font de la nouvelle et qui publient chaque jour. Bien que nous ne soyons pas dans les ligues majeures telles que La Presse, ou Radio-Canada, par exemple, nous faisons sensiblement un travail semblable. Nous sommes d’abord un quotidien, même si nous sommes sur le Web. Il est donc nécessaire que “les intéressés” nous rappellent rapidement et non après plusieurs jours. Nul doute que les retours d’appel aux grands médias se font avec plus de diligence; nous en avons d’ailleurs déjà fait l’expérience. Journaldesvoisins.com n’est peut-être pas un grand média, mais il est le média quotidien de nombreux citoyens d’Ahuntsic-Cartierville, et à ce titre, il fait son travail avec rigueur et promptitude, n’en déplaise à certains. Quand journaldesvoisins.com se trompe, il est imputable et reconnaît ses erreurs. Dans ce cas-ci, il n’y a pas d’erreur. Juste un retour d’appel qui s’est fait attendre, malheureusement.
      Christiane Dupont
      Rédactrice en chef

Les commentaires sont désactivés pour cet article.

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Diminution de la présence de panneaux publicitaires dans Ahuntsic-Cartierville

Il y a quelques semaines, la Cour suprême –en refusant d’entendre la…

Les espaces publics d’Ahuntsic-Cartierville occupés durant l’été

L’été, une saison idéale pour être à l’extérieur et pour faire de…

Nettoyage des trottoirs: « Une logistique assez complexe »

Alors que le mois de mai a tiré sa révérence la semaine…

Les restaurateurs se disent prêts à vous accueillir

Le 22 juin dernier, les restaurants, les restos-bars et les terrasses de…