Les premières stations en bois ont été installées à Ahuntsic-Cartierville afin d'accueillir les vélos BIXI cet hiver. (Photo: courtoisie La Hutte)
Les premières stations en bois ont été installées à Ahuntsic-Cartierville afin d’accueillir les vélos BIXI cet hiver. (Photo: courtoisie La Hutte)

Pour la première fois, les vélos BIXI seront disponibles tout au long de l’hiver dans sept arrondissements de Montréal. Parmi eux, Ahuntsic-Cartierville! Ces stations d’un nouveau genre constituées de bois sont en cours d’installation. Le Journal des voisins vous en dit plus.

Avis aux aficionados des BIXI! Les vélos partagés qui connaissent un franc succès chaque saison seront disponibles durant l’hiver. Une grande première cette année! BIXI déploie en effet un projet pilote au sein de 7 des 19 arrondissements de la métropole, dans une zone d’environ 100 km2. Ce sera une façon de tester la pertinence de cette offre qui existe déjà à Toronto. Son maintien à long terme sera évalué en fonction des résultats collectés.

Le réseau sera déployé près des pôles de déplacements actuels et des réseaux cyclables déneigés (stations de métro, Réseau express vélo (REV)…), indique BIXI. L’emplacement exact des stations n’a toutefois pas encore été dévoilé.

Un bois aux propriétés uniques

Depuis deux semaines, l’entreprise La Hutte éco Ébénisterie + Design assure l’installation des stations vélo d’hiver. «La taille de ces stations est très variable. Elles vont de 11 à 28 mètres de long en fonction de leur capacité. À Ahuntsic-Cartierville, on est rendus à quatre stations déjà installées, et une cinquième est prévue dans les jours à venir», explique Geneviève Audette, cofondatrice de La Hutte avec Fanny Fontaine. Les deux ébénistes spécialisées dans la création de meubles sur mesure se sont associées il y a bientôt cinq ans.

L’idée de station de vélos en bois en surprendra plus d’un. Pourtant, il s’agit là d’un choix particulièrement adapté aux conditions climatiques de l’hiver montréalais. «On utilise la pruche, une essence d’arbre qui a la capacité de résister naturellement aux conditions extérieures. Ce bois est également moins cher que le cèdre ou le bois traité, en étant tout aussi résistant. Il fait son propre traitement», souligne Geneviève Audette. La pruche du Canada est un arbre de la famille des pins qui peut atteindre une hauteur de 30 mètres.

Pour une station moyenne de 18 mètres, les ébénistes utilisent pas moins de 120 planches de bois québécois. «Une excavation est réalisée avant notre arrivée afin de retirer six pouces de terre qu’on remplace par du gravier. C’est une étape indispensable pour drainer l’eau. Il faut par ailleurs compter une ou deux journées d’installation en fonction de la taille de la station», précise-t-elle.

Quai pour les BIXI d’hiver au parc Henri-Julien en cours d’installation en octobre 2023. (Photo: Séverine Le Page, JDV)

Des vélos adaptés aux conditions hivernales

La flotte hivernale de BIXI sera équipée de pneus à crampons, qui permettront un meilleur freinage sur les surfaces glissantes, et de pédales avec cale-pieds. Les BIXI électriques, sensibles aux températures trop extrêmes, seront quant à eux relégués au garage.

Les stations installées par La Hutte seront déneigées à la main et situées hors du réseau routier, pour ne pas nuire au déneigement des rues, trottoirs et pistes cyclables. Par ailleurs, des bandes antidérapantes vissées à la structure en bois permettront d’éviter de glisser.

Contrairement aux idées reçues, rouler à vélo durant l’hiver est tout à fait possible et ne nécessite pas de compétences particulières. Comme conduire une voiture en temps de neige, il suffit de faire preuve de prudence. On compte déjà 180 000 cyclistes québécois qui se déplacent au moins une fois entre les mois de décembre et mars chaque année, selon Vélo Québec. Et l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville encourage aussi les cyclistes d’hiver en offrant une subvention au vélo d’hiver! (La date limite pour déposer votre candidature pour obtenir cette subvention est le 11 octobre 2023).

Les habitants d’Ahuntsic-Cartierville n’auront donc plus qu’à enfiler une tuque et des mitaines pour profiter des joies du vélo l’hiver à BIXI!

Sur la piste Prieur on peut voir un des groupes de participants à la sortie organisée de vélo d’hiver. (Photo: Philippe Rachiele, JDV)



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Un projet-pilote offrira plus de Communautos dans Ahuntsic-Cartierville

Un projet-pilote, mené par Communauto en collaboration avec la Ville de Montréal…

Pont Papineau-Leblanc, fin de chantier le printemps prochain

Les travaux de sécurisation sur le pont Papineau-Leblanc devraient se terminer autour…

Ahuncycle et cordonnerie Kelly «honorés» par Vélorution Montréal

Le lobby cycliste Ahuncycle a finalement remporté une mention honorable au Gala…

Photo-radar, vitesse, amendes… ce qui va changer avec le nouveau Plan de sécurité routière

Tandis que les habitants d’Ahuntsic-Cartierville sont de plus en plus nombreux à…