Auto après le déneigement du stationnement du parc Nicolas-Viel (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Bien que l’arrondissement tente progressivement de limiter le stationnement, certains endroits d’Ahuntsic-Cartierville demeurent des zones grises. L’espace de stationnement du parc Nicolas-Viel accessible par le boulevard Saint-Laurent, au nord du boulevard Gouin, représente actuellement un énorme avantage pour certains automobilistes. 

Le stationnement de longue durée est permis à bien peu d’endroits dans Ahuntsic-Cartierville, et certains citoyens des environs ont fait entendre leur mécontentement à ce sujet. 

Durant l’hiver, alors que les propriétaires de véhicules se voient fréquemment contraints de déplacer leurs voitures, des résidants vivant à proximité du parc Nicolas-Viel se sont aperçus que certains véhicules semblaient y être stationnés en permanence.

Le stationnement est situé derrière les terrains de tennis du parc Nicolas-Viel. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Dans la foulée du dévoilement du Plan local de déplacements (PLD), l’arrondissement a réitéré sa volonté d’encourager le transport collectif et les usages partagés de l’automobile, ainsi que l’apaisement et le partage de la rue. 

Cependant, le parc Nicolas-Viel, un espace vert où se déroulent présentement des travaux de réaménagement, possède un stationnement offrant de multiples places pour des véhicules, en principe pour les usagers du parc et les joueurs de tennis qui fréquentent les terrains de tennis de l’endroit. En outre, deux places sont réservées aux véhicules d’auto-partage. 

Dans sa Politique de stationnement, la Ville de Montréal souligne d’ailleurs la question des trop nombreux stationnements hors rue: 

« L’impact environnemental des stationnements hors rue de surface constitue une source de préoccupation, notamment en raison des îlots de chaleur artificiels générés par les grandes surfaces minéralisées qui y sont associées. » 

Parallèlement, le tarif des vignettes de stationnement sur rue réservé aux résidants est modifié pour 2020, augmenté selon la consommation d’essence du véhicule et réduit s’il s’agit d’un véhicule électrique.

.

Certaines places sont réservées aux véhicules Communauto, et d’autres aux véhicules électriques. (Photo: Éloi Fournier – jdv)

Bien que le stationnement du parc Nicolas-Viel ne soit pas doté d’une immense superficie, il semble aller à l’encontre des principes prônés par l’arrondissement et la Ville-centre. En effet, l’arrondissement a confirmé au jdv qu’aucune amende n’était émise aux voitures qui y sont garées. La chargée de communication d’Ahuntsic-Cartierville, Emilie Miskdjian, résume la situation ainsi: 

« Il n’y a aucune limite de temps actuellement dans ce stationnement, donc aucune amende n’est émise. Après les travaux qui ont cours, il est prévu de limiter la durée de stationnement à quatre heures. » 

Comme il n’y a aucune date d’échéance pour les travaux au parc Nicolas-Viel, les citoyens pourront continuer à bénéficier de cet espace de stationnement gratuit… pour une longue période de temps encore. 

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Mélanie Sarrazin
Mélanie Sarrazin
2 Années

Très intéressant à savoir lors de la prochaine tempête où le déneigement ne se fera pas alors que les pancartes de déneigement l’indique. Problème qui est arrivé lors de la dernière tempête. Pancarte affichée le mardi après-midi et rue déneigée que le jeudi.
Merci !

Vous pourriez aussi aimer ces articles
Conseil d'arrondissement 11 avril 2022

Dix choses à savoir du conseil d’arrondissement du 11 avril

En attendant que Journaldesvoisins.com revienne avec plus de détails sur certains sujets…

La rue partagée sur Gouin Est, un concept qui avance à petits pas

Les riverains de la rue partagée sur Gouin Est, dans le Sault-au-Récollet,…

Retour des BIXI, pas pour tout le monde

Le service de vélo-partage BIXI a repris du service le 13 avril…

Déneigement dans Ahuntsic-Cartierville: bilan tous azimut

L’hiver est-il derrière nous? En tout cas, les grosses bordées de neige…