(Photo: François Robert-Durand, JDV)

Il fait encore clair dehors sur une rue passante du district Saint-Sulpice. Sans scrupule, une personne s’avance dans une entrée et y vole une statuette de bronze placée près de la porte.

Ce scénario peut paraître curieux, mais des images de l’événement ont été captées sur une caméra de surveillance et retransmises dans un groupe Facebook. La victime du larcin, un homme dans la quarantaine, a aussi témoigné au JDV de ce qui lui est arrivé.

« J’aurais facilement pu sortir mes vidanges et la croiser », a-t-il raconté.

Bien qu’il soit en mesure de discuter de la situation de façon légère, ce genre de crime est commis régulièrement dans Ahuntsic-Cartierville. (Pour les vols de colis achetés en ligne, consultez le site du Service de police de la ville de Montréal pour ses conseils). Que ce soient des vols de pots de fleurs ou des décorations à l’extérieur de leur propriété, plusieurs résidants de l’arrondissement disent avoir été victimes d’événements similaires.

Heureusement pour lui, la caméra de surveillance installée sur sa sonnette permet de voir la femme qui a commis le geste et facilitera le travail des policiers. Ce n’est toutefois pas tout le monde qui se compte assez chanceux pour avoir ce type d’équipement.

Pas de hausse majeure

Selon George Thurner, conseiller en sécurité urbaine de Tandem Ahuntsic-Cartierville (programme montréalais en sécurité urbaine), il n’y a pas eu d’augmentation d’événements de ce genre dans les derniers mois :

« On reçoit des statistiques de la part de la police, et selon ce qu’on observe, il n’y a pas de hausse significative de vols dans les derniers mois. »

Bien que les postes de quartier 10 et 27, soit ceux de Bordeaux, Cartierville et Ahuntsic, aient noté une légère augmentation du nombre de vols simples commis de 2020 à 2021, la situation s’est généralement améliorée depuis quelques années. (1) (2) (3)

Avec la coopération de Tandem, la police offre par ailleurs un service de visite pour les personnes victimes de vols à leur résidence.

Lors de la rédaction de leur rapport, les policiers offrent aux victimes la possibilité que l’organisme les contacte afin de planifier une visite. Si la proposition est acceptée, une équipe de Tandem peut ensuite aller sur place afin de donner des conseils et des solutions abordables pour sécuriser la maison.

Cela permet d’une part de réduire les risques qu’un vol se reproduise, mais aussi de rassurer des résidants qui peuvent passer des nuits difficiles après avoir été victimes d’un crime de ce genre.

Des solutions

Dans une ville comme Montréal, il y aura évidemment tout le temps des vols. Par contre, M. Thurner indique qu’il y a des moyens simples de les éviter en minimisant les risques.

Dans des situations comme celle décrite plus haut, il explique que les pots de fleurs ou décorations peuvent être cloués au sol, évitant ainsi que des gens partent facilement avec. Ces objets devraient aussi être placés le plus près possible de la porte d’entrée et à la vue du grand public.

« La plupart des gens qui commettent ce type de crime ne sont pas violents. Le plus d’obstacles que vous leur donnez, le moins de risques vous courez de vous faire voler », relativise-t-il.

En ce qui a trait aux vols commis à la suite d’une entrée par effraction dans les maisons, il s’agit surtout d’une question d’apparences, selon M. Thurner :

« Si vous donnez l’impression qu’il y a quelqu’un dans la maison, que ce soit avec des lumières ou une télé ouverte, il y a peu de probabilité qu’ils tentent d’entrer. »

Finalement, alors que plusieurs quitteront leur résidence à l’occasion des vacances cet été, quelques précautions peuvent être prises afin d’éviter un désagrément. Par exemple, il est important que le courrier soit ramassé régulièrement. C’est un geste simple, mais efficace pour éviter de mauvaises surprises au retour de voyage.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Guêpes : Le compte à rebours est commencé

« On habite chez les insectes, c’est normal d’en rencontrer de temps…

Violences faites aux femmes : C’est assez ! Pas une de plus ! 

Le 6 décembre ? C’est aussi 14 jeunes femmes, fauchées dans leur…

Questionnaire électoral – Anna Simonyan répond à nos questions

Après la députée libérale sortante, Mélanie Joly et la candidate du Parti…
Enrochement barrage Simon-Sicard à Sophie-Barat PR (2)b

L’équipe Thuillier promet un parcours piétonnier de 11 km

Le projet de Promenade des Berges sur la rivière des Prairies vient…